jeudi 20 juillet 2017 21:27:32

Coopération algéro-autrichienne : Le transport ferroviaire au programme

Preuve de l’attrait constant de notre pays à l’étranger, plusieurs délégations d’hommes d’affaires et responsables de différents horizons visitent régulièrement l’Algérie. D’ailleurs, une délégation autrichienne est attendue à Alger du 17 au 19 février.

PUBLIE LE : 15-02-2014 | 0:00
D.R

Preuve de l’attrait constant de notre pays à l’étranger, plusieurs délégations d’hommes d’affaires et responsables de différents horizons visitent régulièrement l’Algérie. D’ailleurs, une délégation autrichienne est attendue à Alger du 17 au 19 février.
    La coopération entre l’Autriche et l’Algérie est marquée par une amélioration constante, ces dernières années, notamment dans le secteur des transports. Cette grande volonté d’investir et de contribuer au développement de notre pays s’exprime à travers les nombreuses infrastructures réalisées par les entreprises autrichiennes en Algérie. C’est au regard de cela que la section commerciale de l'ambassade d'Autriche «Advantage Austria» organise,   du 17 au 19 février 2014, une visite de travail à Alger au profit d’un groupe d'entreprises autrichiennes du secteur des transports. Cette visite d’affaires coïncide avec la tenue à Oran du Salon international de l'infrastructure des transports «Algérie Infrastructure». Notons que lors de ce Salon, une journée technique sera organisée et plusieurs réunions de travail seront également effectuées avec le secteur étatique et privé. Dans ce contexte, la section du commerce Avantage Austria a fait savoir qu’ en 2013, son bureau a publié une étude portant sur l’infrastructure de transport en Algérie, intégrant bien sûr également le transport maritime, routier et aérien et un séminaire en Autriche sur le sujet a également attiré l’intérêt de nos entreprises. Il y a lieu de souligner qu’actuellement plusieurs sociétés (Siemens, Doppelmayr, Strabag/Dywidag, Kapsch, Fleischmann, Schuhfried) sont déjà installées avec leurs filiales ou représentants en Algérie, d’autres sont en train de s’installer avec des joint-ventures. La première étape de la coopération fut la signature de l’Accord de coopération ferroviaire en 1987 et la réalisation de plusieurs projets dans ce secteur, notamment celui de la banlieue algéroise entre El-Harrach et Thénia en double voie. La technologie et l’expérience des sociétés autrichiennes dans le secteur ferroviaire avaient été mises à profit dans la réalisation de projets en Algérie, et ce durant les différentes étapes : la planification, le génie civil spécialisé, la signalisation et l'électrification. De nombreuses entreprises sont toujours actives dans le secteur, et de nouvelles arrivent. Il est à rappeler que la ligne aérienne Alger-Vienne, opérée par Air Algérie à partir d’avril 2014, apportera également un nouveau souffle aux relations bilatérales. Les échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Autriche ont connu une croissance remarquable : pour le premier semestre 2013, le volume des échanges commerciaux s’élève à plus de 220 millions d’euros, soit un supplément de 25 millions d’euros comparé aux six premiers mois de l’année 2012. L’Autriche a commandé plus de 15% de marchandises en provenance de l’Algérie. De son côté, l’Algérie a répondu par une augmentation de demande de 10% à l’offre autrichien.
Makhlouf Ait Ziane

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions