dimanche 18 novembre 2018 14:08:27

Logements promotionnels publics : Les premières livraisons prévues en 2016

Les logements promotionnels publics (LPP) seront livrés dès 2016, soit entre 24 et 30 mois après le début de la réalisation intervenue fin 2013, a indiqué, hier à Alger, le directeur général de l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), Amar Guelati.

PUBLIE LE : 13-02-2014 | 0:00
D.R

Les logements promotionnels publics (LPP) seront livrés dès 2016, soit entre 24 et 30 mois après le début de la réalisation intervenue  fin 2013, a indiqué, hier à Alger, le directeur général de l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), Amar Guelati. 

"Les délais globaux de réalisation des logements LPP sont situés entre  24 et 30 mois, et les logements seront livrés en 2016 après que les projets ont  démarré à la fin de 2013", a indiqué à l'APS, M. Guelati, qui ajoute que ces délais couvrent aussi bien les études que la réalisation des voieries et réseaux divers, ainsi que les équipements.          
Le même responsable a souligné que les travaux ont déjà démarré dans  23 wilayas pour réaliser 16.000 logements, dont la moitié dans la capitale et  500 autres à Constantine. Dans d’autres villes comme Annaba, Tlemcen et Batna, les travaux ont aussi démarré, alors que Ouargla et El-Oued bénéficient de la typologie de logement individuel dans le cadre du LPP.          
M. Guelati a souligné que le LPP est un programme gouvernemental qui a bénéficié d’un financement de 1.000 milliards DA suite à la signature d’une convention avec le Crédit populaire d’Algérie (CPA) en mai 2013 pour la construction de 151.850 logements répartis sur 48 wilayas.          
Des assiettes foncières sont également disponibles pour 60.000 logements, alors que les prospections se poursuivent pour la réalisation de la totalité  du programme, a-t-il fait savoir, ajoutant que des abattements sont consentis sur le prix du foncier afin de rendre le prix du logement accessible aux catégories sociales ciblées par le programme.          
Le gouvernement a également signé des marchés de "gré à gré" avec les  entreprises afin d’entamer les travaux.          
"À ce jour, 60.000 formulaires de souscription ont été retirés et 46.000 dossiers ont été déposés pour être étudiés par la commission de validation, et les invitations ont été adressées aux souscripteurs depuis le 15 janvier dernier", pour retirer l’ordre de versement, a précisé M. Guelati. 8.000 dossiers ont été rejetés, dont 5.000 dans la capitale.          
Le DG de l’ENPI a rappelé que le début du paiement du premier versement,  fixé à 500.000 DA, débutera le 15 février, et que les ordres de versement sont délivrés aux souscripteurs dont les dossiers sont déclarés éligibles.          
Quant à la forme juridique qui relie le souscripteur et l’ENPI, le directeur  de la réglementation au ministère de l’Habitat, Amirouche Mahdi, a précisé que le contrat de réservation et l’ordre de versement sont des documents qui attestent de cette relation, et ce pour rassurer les citoyens qui s’interrogent sur le  fondement juridique de ce contrat.          
Le directeur de la réglementation souligne qu’un décret exécutif a été signé en décembre dernier par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, pour définir le modèle-type des contrats de réservation et de vente sur plans des biens immobiliers et renforcer ainsi l’assise juridique du LPP. Le décret exécutif est publié au Journal officiel numéro 66 du 25 décembre dernier 2013.        

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions