vendredi 20 septembre 2019 19:06:23

Matériaux de construction : Léger recul de la facture des importations en 2013

La facture des importations des matériaux de construction de l'Algérie a connu un léger recul de près de 2% en 2013 pour atteindre 2,98 milliards de dollars (mds usd), en dépit d'une forte hausse des quantités importées, a-t-on appris auprès des Douanes algériennes. Les importations algériennes des matériaux de construction sont passées de 3,04 mds usd en 2012 à 2,98 mds usd en 2013, en baisse de 1,97%, malgré une hausse de 20,10% des quantités importées, relève le Centre national de l'informatique et des statistiques (Cnis). Les quantités importées des principaux matériaux de construction (ciments, bois et aciers) sont passées de 7,215 millions de tonnes en 2012 à 8,66 millions de tonnes l'année écoulée, enregistrant ainsi une augmentation de 20,10%, précise le centre.

PUBLIE LE : 12-02-2014 | 23:00
D.R

La facture des importations des matériaux de construction  de l'Algérie a connu un léger recul de près de 2% en 2013 pour atteindre 2,98 milliards de dollars (mds usd), en dépit d'une forte hausse des quantités importées, a-t-on appris auprès des Douanes algériennes.

Les importations algériennes des matériaux de construction sont passées de 3,04 mds usd en 2012 à 2,98 mds usd en 2013, en baisse de 1,97%, malgré une hausse de 20,10% des quantités importées, relève le Centre national de l'informatique et des statistiques (Cnis). Les quantités importées des principaux matériaux de construction (ciments, bois et aciers) sont passées de 7,215 millions de tonnes en 2012 à 8,66 millions de tonnes l'année écoulée, enregistrant ainsi une augmentation de 20,10%, précise le centre.
Cette augmentation des quantités a été tirée essentiellement par des hausses des importations des ciments (55%) et de bois (5%), alors que celles de fer et de l'acier ont reculé de 11,4%, détaillent les chiffres des Douanes obtenus par l'APS. En effet, la valeur des importations de ciment a atteint 394,93 millions usd en 2013 contre 254,07 millions usd en 2012, en hausse de 55,47%. Les quantités du ciment importées ont également connu une augmentation de 55,85%, passant de 2,81 millions de tonnes à 4,38 millions de tonnes durant  la même période de référence.         
Selon une récente déclaration du ministre du Développement industriel  et de la promotion de l'investissement, Amara Benyounès, l'Algérie devrait cesser d'importer du ciment d'ici 3 à 4 ans, et ce, grâce au renforcement de ses capacités  de production nationale. Annonçant le lancement d'une dizaine de projets de réalisation de cimenteries  pour 2014 et qui devront entrer en production début 2017, le ministre a dit  "nous savons tous qu'il y a, en Algérie, une crise du ciment (...), on va mettre  un terme à cette crise". Le déficit de l'Algérie en ciment dépasse actuellement les 5 millions de tonnes/an, alors que la production nationale actuelle est de plus de 18 millions de tonnes/an. Le développement de la filière ciment figure parmi les priorités du gouvernement pour atteindre une production de 20 millions de tonnes/an à l'horizon 2016 et 29 millions de tonnes en 2018. En 2013, les importations de bois ont également connu une augmentation de 5,04%, puisque la valeur des importations est passée de 689,22 millions usd à 723,99 millions usd, selon le Cnis. Pour la quantité importée, elle est passée de 1,321 million de tonnes à 1,379 million de tonnes, également en hausse de 4,39%. Par ailleurs, les importations de fer et d'acier destinés à la construction se sont chiffrées à 1,86 milliard usd en 2013 contre 2,10 milliard usd l'année d'avant, en baisse de 11,42%, et les quantités ont connu la même tendance baissière passant de 3,083 millions de tonnes à 2,905 millions de tonnes.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions