dimanche 05 juillet 2020 01:10:25

La ministre de la Poste et des TIC a oran : Pour un service postal de proximité

20.000 km de lignes en fibre optique dans les deux prochaines années

PUBLIE LE : 11-02-2014 | 0:00
D.R

La ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Zohra Derdouri, a effectué, hier dans la wilaya d’Oran, une visite d’inspection de plusieurs infrastructures relevant de son département ministériel. L’impératif d'offrir aux citoyens des prestations de qualité, l’ouverture de nouveaux bureaux de Poste, notamment dans les nouvelles cités, la rénovation  des anciens bureaux et l’installation (au courant du premier semestre 2014) de 12 distributeurs automatiques ont été ses directives aux responsables locaux de son secteur. La wilaya compte 117 bureaux de Poste, soit une antenne pour 14.000 habitants. L’objectif  du secteur est d’arriver à un bureau pour 6.000 habitants. Pour information, 1.500 établissements postaux seront créés d’ici à 2020 sur l’ensemble du territoire national, pour atteindre un total de 5.000 agences postales, soit une agence pour à peu près 10.000 habitants. En parallèle aux opérations de rénovation et de réhabilitation de plusieurs structures à Hassi Ben Okba, Bounif, Canastel, Gdyel, des projets de nouvelles Postes sont en cours, notamment à Aïn El-Turck. Ces nouvelles acquisitions répondent au souci du secteur de rapprocher les citoyens des agences postales et de limiter les délais d’attente pour les opérations et transactions. Une nécessité quand on constate l’afflux des salariés et des retraités à certaines périodes du mois dans certaines Postes où les agents visiblement dépassés n’arrivent pas à gérer cette population dont les nerfs sont mis à rude épreuve par le temps d’attente. Algérie Poste accueille plus de deux millions de personnes par jour et réalise plus de deux millions de transactions journalières sur l’ensemble du réseau national. La ministre a également inscrit sur son agenda une visite au Centre des techniques spatiales qui planche en ce moment sur la concrétisation d’Alsat 2B, dont le lancement est prévu pour l’année en cours. Ce sera alors le troisième satellite algérien en orbite dans l’espace. En effet, il faut rappeler qu’Alsat-1, le premier satellite artificiel algérien, avait été mis en orbite par un lanceur Cosmos-3M de la base russe de Plesetsk en novembre 2002 et, en juilet 2010, Alsat-2A a été lancé par une fusée depuis le Centre spatial de Satish Dhawan, situé à Sriharikota, près de la métropole de Chennai (sud de l'Inde). Ce dernier satellite (comme le prochain) a  été  réalisé et intégré au sein de l'Unité de développement des petits satellites (UDPS) à Oran. Terminons, enfin, en signalant que la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication a également réservé une partie de sa visite à l’Institut national des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication. Créé en 1971, l'Institut des télécommunications Abdelhadfid-Boussouf (du nom du fondateur du Malg et des Services de transmissions), qui forme des managers de haut niveau, y compris du monde arabe et du continent africain (certains de ses anciens étudiants sont devenus ministres dans leur pays), a accompagné par une formation en perpétuelle évolution, les avancées technologiques du pays.
M. Koursi

20.000 km de lignes en fibre optique dans les deux prochaines années
Le directeur général du groupe Algérie Télécoms, Azouaou  Mehmel, a annoncé hier à Oran la pose durant les deux prochaines années de  20.000 km de lignes en fibre optique à travers le territoire national.  Cet objectif s'inscrit dans le cadre du programme de développement du  réseau de fibre optique et de la généralisation de son utilisation. Ce nouveau réseau s'ajoutera aux 50.000 km de lignes en fibre optique  actuellement fonctionnelles pour atteindre une couverture de tous les quartiers  regroupant 1.000 habitants au niveau national. Le directeur général d'Algérie Télécoms a précisé, en outre, que ce  programme qui assurera une meilleure qualité des services fournis en matière  du téléphonie ou d'accès à Internet permettra de régler le problèmes des dérangements  téléphoniques et de développer l'accès rapide à Internet.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions