samedi 22 septembre 2018 22:51:40

Pénétrante autoroutière Jijel-El Eulma : Les travaux relancés

Des « décisions fermes » ont été prises hier à Jijel au cours d’une réunion présidée par le secrétaire général du ministère des Travaux publics, Kamel Latrèche, pour relancer « effectivement » la réalisation de la pénétrante autoroutière Djendjen (Jijel)-El Eulma (Sétif), a-t-on constaté.

PUBLIE LE : 11-02-2014 | 0:00

Des « décisions fermes » ont été prises hier à Jijel  au cours d’une réunion présidée par le secrétaire général du ministère des Travaux  publics, Kamel Latrèche, pour relancer « effectivement » la réalisation de la pénétrante autoroutière Djendjen (Jijel)-El Eulma (Sétif), a-t-on constaté. Lors de cette réunion de travail, tous les aspects relatifs à cet axe autoroutier devant relier le port de Djendjen à l’autoroute Est-Ouest à hauteur de la ville d’El Eulma, et dont le coup d’envoi avait été donné par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, le 15 août dernier, ont été passés en revue. S’adressant aux différents intervenants dans ce projet (entreprises, bureaux d’études, organismes de contrôle), M. Latrèche a rappelé que  le dossier de cette pénétrante autoroutière était « financé et entièrement pris en charge par les pouvoirs publics ».
 Cette réunion de coordination et de mise au point sur la situation de ce projet, a notamment permis de lever les contraintes rencontrés par chaque intervenant. S’agissant de l’ODS (ordre de service), dont l’absence a été invoquée par les entreprises concernées par cette pénétrante de 110 km, le secrétaire  général du ministère a annoncé que ce document sera délivré « au plus tard dans quinze jours ».
 Cette visite du représentant du ministère des Travaux publics est destinée à donner une « impulsion » au projet en mettant les intervenants « devant leurs  responsabilités » pour qu’ils accomplissent convenablement la mission qui leur est dévolue, a-t-on indiqué lors de ce regroupement auquel ont participé les directeurs des Travaux publics des wilayas de Jijel, de Mila et de Sétif, en plus du groupement algéro-italien retenu pour l’exécution des travaux, de l’Agence nationale des Autoroutes (ANA), de la SAPTA (ponts et travaux d’arts) ainsi que des représentants d’autres organismes impliqués (bureaux d’études, contrôle, suivi).
M. Latrèche a estimé qu’entre le mois de mars et septembre — période généralement marquée par de bonnes conditions climatiques — les travaux devraient connaître un bon « coup de fouet ». Ce responsable a, par ailleurs, confirmé l’inscription en étude d’un tronçon autoroutier devant relier, sur 25 km, la ville d’El Milia  à celle de Didouche Mourad, dans la wilaya de Constantine. « Il est nécessaire de disposer d’un planning de travail permettant une  meilleure visibilité », a-t-il notamment souligné, appelant les intervenants  à éviter les « tergiversations » inutiles et insistant particulièrement sur une  « coordination sans faille tout au long de l’exécution de ce projet autoroutier ». Ce regroupement a été mis à profit pour passer au peigne fin et examiner toutes les contraintes et difficultés soulevées par les opérateurs impliqués dans la construction de cette pénétrante. La pénétrante autoroutière aura un linéaire de 110 km, dont 50 km sur le territoire de la wilaya de Sétif, 45 km à Jijel et 15 km à Mila. Ce projet à livrer au bout d’un délai contractuel de trente-six mois, donnera également lieu à la construction d’un tunnel de 1.865 mètres, de 12 échangeurs, dont six  à Jijel et 54 viaducs, dont 19 à Jijel. Egalement présents à cette séance de travail, les présidents des assemblées  populaires communales (APC) d’Emir-Abdelkader, de Kaous et de Texenna ont indiqué que les populations de ces localités devant être traversées par cette pénétrante ont accueilli avec « satisfaction » ce projet important devant désenclaver leurs régions. Ils ont toutefois soulevé le problème des indemnisations des propriétés meubles et/ou immeubles situées sur l’emprise du projet. Une question qui est, selon les autorités de la wilaya, « prise en charge dans le cadre  de la réglementation en vigueur.»

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions