dimanche 08 dcembre 2019 05:30:56

Sécurité sociale : Les syndicalistes de la FNTSS en réunion

Le moins que l’on puisse dire et observer, c’est que le torchon brûle entre les syndicalistes de la FNTSS et les gestionnaires des caisses de la sécurité sociale.

PUBLIE LE : 10-02-2014 | 0:00
D.R

Le moins que l’on puisse dire et observer, c’est que le torchon brûle entre les syndicalistes de la FNTSS et les gestionnaires des caisses de la sécurité sociale.

Cette situation plutôt  marquée par un malaise que l’on a, d’ailleurs pu nettement percevoir entre les deux parties, en l’occurrence le partenaire social et les gestionnaires, a fini par aboutir à la tenue, au siège de la Centrale syndicale UGTA, d’une rencontre nationale des cadres syndicaux de la CNAS sous l’égide du bureau exécutif de la Fédération nationale des travailleurs de la sécurité sociale (FNTSS), et de la présidence du secrétaire général de la FNTSS, M. Ghalmi Mustapha.
Ce sont donc des  centaines de syndicalistes assez remontés eu égard à leurs griefs et à leur revendications,  appartenant à d’importants   organismes de la sécurité sociale, qui se sont réunis pour des raisons inhérentes à la dégradation du climat social qui prévaut au niveau de la CNAS et de la CASNOS. Cette atmosphère est  aggravée, selon eux, par une espèce de mépris affiché envers le partenaire social par les gestionnaires qui commettent des actions intempestives et unilatérales sans tenir compte des instructions des pouvoirs publics visant à privilégier la concertation et le dialogue social, ni des mesures  pertinentes de la convention collective, qui ne sont pas appliquées,  notamment dans ses dispositions relatives à la mise en place des commissions statutaires, des promotions internes, de l’accès aux postes d’encadrement,  de l’attribution des prêts de véhicules, les retards jugés considérables dans la confection des organigrammes des caisses et de l’actualisation de la nomenclature des postes de travail.
Face à ce qu’elle estime comme étant des comportements arbitraires et injustifiés, la FNTSS a d’abord réaffirmé sa disponibilité au dialogue et à la concertation dans ce qu’elle juge utile pour l’intérêt des organismes de sécurité sociale tout en affirmant une détermination à défendre les intérêts des travailleurs. Soufflant le chaud et le froid dans une rencontre de mise au point et de sensibilisation des pouvoirs publics à l’égard d’une situation qui a tendance à « s’envenimer ». La FNTSS a, dans une déclaration lue et approuvée à l’unanimité par les syndicalistes présents à cette rencontre, interpellé avec une certaine fermeté mais aussi en faisant preuve de pondération et de sagesse, les gestionnaires à prendre acte de sa disponibilité au dialogue conformément aux  lois et règlements en vigueur, au respect des  dispositions conventionnelles, appelant le ministre de tutelle à veiller à la mise en œuvre des instructions des pouvoirs publics par les gestionnaires des organismes de sécurité sociale au sujet du dialogue, notamment avec  la CNAS et la CASNOS.
Cette fédération a affirmé qu’elle ne saurait accepter éternellement les dépassements touchant les dispositions de la convention collective en matière de fonctionnement des commissions paritaires, des promotions internes, de l’accès aux postes d’encadrement de l’attribution des primes et autres indemnités arguant du fait que le respect des  procédures édictées par la convention collective n’est pas discutable. De surcroît, la FNTSS appelle le ministère de tutelle à la prise en charge de la situation difficile que vit l’ONAAPH dont les travailleurs s’inquiètent de la pérennité de leurs emplois menacés par de graves difficultés financières de l’office. La FNTSS a incité  aussi les syndicalistes à faire preuve de vigilance dans la défense de la sécurité sociale  et de leurs intérêts.  Elle tient à rassurer les dizaines de milliers de travailleurs de tous les organismes de la sécurité sociale confrontés à des attaques malveillantes et à des rumeurs colportées au sujet de la grille des salaires annexée à la convention collective signée le 20 juin 2013.
Elle rappelle à ce titre, que la convention collective et ses annexes  y compris la grille des salaires a été négociée conformément aux lois en vigueur,  approuvée et validée par tous les organes de gestion et instances concernées à tous les niveaux, considérant que c’est un acquis irréversible.
La FNTSS demande aux gestionnaires de tous les organismes de la sécurité sociale à s’atteler à la mise en œuvre de toutes les nouvelles dispositions introduites par la convention collective de juin 2013 en concertation avec les représentants des travailleurs.
M. Bouraib
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions