samedi 17 novembre 2018 19:18:29

Groupe consultatif pour le renforcement du commerce intra-OCI : Evaluation, la mise en œuvre du plan décennal

La 6e réunion du groupe consultatif pour le renforcement du commerce intra-OCI tient ses travaux depuis, lundi dernier à Marrakech, (sud du Maroc), afin d’évaluer la mise en œuvre du plan décennal de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) visant à porter la part du commerce intra-OCI dans le commerce global des Etats membres à 20% en 2015

PUBLIE LE : 05-02-2014 | 0:00

La 6e réunion du groupe consultatif pour le renforcement du commerce intra-OCI tient ses travaux depuis, lundi dernier à Marrakech, (sud du Maroc), afin d’évaluer la mise en œuvre du plan décennal de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) visant à porter la part du commerce intra-OCI dans le commerce global des Etats membres à 20% en 2015. La réunion porte également sur l’examen de la coopération avec les organisations régionales et internationales dans le cadre de la mise en œuvre du programme exécutif pour l’expansion du commerce intra-OCI et de la nouvelle stratégie du Comité permanent pour la coopération économique et commercial de l’OCI (COMCEC). Les participants à cette rencontre de deux jours (3-4 février) doivent  débattre de thèmes se rapportant à "l'examen du programme exécutif : planning des activités à organiser en 2014-2015", au "financement du commerce et assurance-crédit  à l'exportation", à "la promotion du commerce", "la facilitation du commerce", "la nouvelle stratégie du COMCEC : instruments et réalisations" et à l'"évaluation  de la mise en œuvre du programme exécutif". Dans une allocution lue en son nom à l’ouverture des travaux, le secrétaire  général de l'OCI, Iyad Ameen Madani, a indiqué que la coopération entre les pays membres de cette organisation s'avère d'une grande importance pour réaliser les objectifs de développement et de prospérité, la réduction des taux de pauvreté,  et la réussite des enjeux économiques. Il a rappelé que le "plan décennal de l'OCI" a pour objectifs de faire face aux défis auxquels se trouvent confrontés les pays islamiques, comme  il constitue une occasion de définir les priorités et la coordination des actions entre les pays membres de l'OCI.
De son côté, le directeur général du bureau de coordination du COMCEC,  Mehmet Metin Eker, a relevé que la promotion des échanges commerciaux intra- islamiques permettra de réduire la pauvreté et de promouvoir l'emploi, estimant que le groupe consultatif pour le renforcement du commerce intra-OCI constituait un mécanisme important qui permet de proposer des projets à même de promouvoir le commerce intra-OCI. Quant à Hani Salem, représentant du directeur exécutif de la Société  internationale islamique de financement du commerce (SIFC), il a considéré que  les pays membres de l'OCI n'ont pas profité pleinement de la libéralisation du commerce à l'ère de la globalisation, relevant que les pays de l'OCI, riches en ressources naturelles et disposant de ressources humaines importantes, sont  en mesure de réussir la complémentarité pour réaliser le développement escompté. Pour sa part, le directeur général du Centre islamique pour le développement  du commerce (CIDC), El Hassan Hzaine, a indiqué que le taux de commerce intra-islamique  a atteint 18,45 % en 2012, alors qu'il était de 17,03 % en 2010. Il a souligné que cette faible progression démontre que le commerce  entre les pays membres de l'OCI n'a pas subi les répercussions de la crise économique  mondiale, faisant savoir que les prévisions du CIDC tablent sur la poursuite  de cette progression dans les prochaines années. Le volume des échanges commerciaux intra-islamique pourrait enregistrer une moyenne de croissance annuelle de l'ordre de 7% entre 2013 et 2016, avec un volume des échanges prévu à 500 milliards de dollars en 2016, a-t-il déclaré.          
Les représentants des institutions de l’OCI oeuvrant dans le domaine  économique dont le Groupe de la Banque islamique de développement (BID), le CIDC, le Centre de recherches statistiques, économiques, sociales et de formation  pour les pays islamiques (SESRIC), la Chambre islamique du commerce, d’industrie et d’agriculture (CICIA), l’Organisation de l’association islamique des armateurs (OISA) et le COMCEC prennent part à cette rencontre. Des institutions régionales et internationales dont les agences des  Nations unies tels que le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Centre du commerce international (CCI) sont également représentées.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions