samedi 17 novembre 2018 10:44:43

Clôture des travaux du 22e sommet ordinaire de l'Union africaine : Appel à faire de la sécurité alimentaire "une priorité" au même titre que la sécurité et la paix

M. Bouguerra souligne les efforts de l'Algérie pour le rayonnement de la culture africaine

PUBLIE LE : 02-02-2014 | 0:00
D.R

Les participants au 22e sommet ordinaire de l'Union africaine (UA) qui a pris fin vendredi à Addis-Abeba ont souligné la nécessité de faire de la sécurité alimentaire en Afrique "une priorité" au même titre que la sécurité et la paix. Les dirigeants africains ont appelé au renforcement de la paix et de la sécurité et à l'exploitation des richesses et des capacités dont dispose le continent africain.

Ils ont par ailleurs appelé à faire des questions économiques, des priorités, au même titre que les questions de sécurité. Les intervenants ont en outre souligné la nécessité d'activer la force africaine d'intervention rapide pour le règlement des crises en attendant que la force africaine en attente soit opérationnelle en 2015. Le chef de l'Etat mauritanien, Mahmoud Ould Abdelaziz, président en exercice de l'UA, a souligné dans son allocution de clôture du sommet la nécessité de lutter contre le terrorisme et le crime organisé transfrontalier. Il a également mis l'accent sur l'importance d'accorder la priorité au renforcement de l'intégration à travers des infrastructures permettant de dynamiser le commerce entre les pays africains et avec les autres pays et les organisations spécialisées.

L'Afrique unifiée pour la protection de ses intérêts
Les dirigeants ont insisté sur l'importance de faire entendre la voix de l'Afrique dans les concerts des nations et transmettre les aspirations de ses peuples à un avenir meilleur. "Il faut intensifier les efforts pour une représentation digne de l'Afrique au Conseil de sécurité et à l'ONU et dans les fora internationaux", a préconisé le président en exercice de l'UA. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a participé aux travaux du sommet en qualité de représentant du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et avait fait part de la proposition de baptiser la grande salle des conférences du siège de l’UA à Addis-Abeba au nom de l'une des figures les plus emblématiques de la lutte africaine pour la liberté, Nelson Mandela".

-----------------------------

M. Bouguerra souligne les efforts  de l'Algérie pour le rayonnement de la culture africaine 
Le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Madjid Bouguerra, a souligné les efforts de l'Algérie pour la promotion et le rayonnement de la culture africaine, en marge du 22e sommet de l'Union africaine (UA) qui s'est tenu à Addis-Abeba.          
M. Bouguerra, qui a représenté l'Algérie vendredi à la réunion consacrée  à la promotion du Fonds du Patrimoine mondial africain organisée par la Commission  de l'UA en collaboration de l'Unesco, a rappelé les efforts de l'Algérie, notamment en ce qui concerne l'enseignement de langues africaines, l'organisation du premier festival culturel panafricain en 1969, suivi du Panaf d'Alger en 2009. Il a également exprimé son appréciation quant à cette initiative qui  illustre l'aboutissement d'un long processus ayant conduit à la création du  Fonds pour le Patrimoine mondial africain conçu comme levier au service de l'Afrique à l'échelle universel.
Le ministre délégué a annoncé une contribution financière et technique au Fonds et à dans le même temps fait part de la décision de la tenue en Algérie en décembre prochain de la réunion du Conseil d'administration du Fonds.          
Il a en outre informé les participants que la capitale algérienne s'apprête  à accueillir le Grand musée de l'Afrique et le Centre de catégorie II pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Afrique.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions