samedi 20 juillet 2019 03:05:33

Louisa Hanoune : « Préserver la paix et la stabilité »

Présidant l’ouverture d’une réunion de la coordination nationale de l’Organisation des Jeunes pour la Révolution (OJR), hier à la Mutuelle des travailleurs des matériaux de construction de Zéralda, Alger, Mme Louisa Hanoune, SG du Parti des Travailleurs, a appelé à la tenue d’une élection présidentielle propre et transparente pour préserver la paix et la stabilité du pays.

PUBLIE LE : 01-02-2014 | 0:00
D.R

Présidant l’ouverture d’une réunion de la coordination nationale de l’Organisation des Jeunes pour la Révolution (OJR), hier à la Mutuelle des travailleurs des matériaux de construction de Zéralda, Alger, Mme Louisa Hanoune, SG du Parti des Travailleurs, a appelé à la tenue d’une élection présidentielle propre et transparente pour préserver la paix et la stabilité du pays.

Qu’il se présente au rendez-vous du 17 avril ou pas, le Président de la République demeure le seul garant du scrutin, a-t-elle souligné devant les membres de la coordination nationale de l’OJR, avant de faire part de son intention de solliciter prochainement les hautes autorités du pays, pour leur rappeler la nécessité accrue de séparer l’argent du politique, de renforcer la confiance du citoyen dans l’acte de voter, d’apporter toutes les garanties pour un bon déroulement du scrutin. Les médias lourds n’ont pas été épargnés par la première dame du parti qui a souhaité à cet égard que ces derniers fassent preuve de neutralité dans la couverture des activités des candidats. Dans ce contexte, Mme Hanoune a reconnu que l’organisation d’élections est devenue aujourd’hui une épreuve risquée pour les nations, du fait de l’ingérence de certaines ONG dans leurs affaires intérieures et des pressions qu’elles y exercent. Partisan du libre arbitre, de manière inconditionnelle, le Parti des Travailleurs respecte les décisions souveraines des autres formations politiques vis-à-vis du prochain scrutin présidentiel, comme il respecte le choix électoral des citoyens, a affirmé la SG du PT, avant d’évoquer les motifs de la participation de son parti au scrutin électoral du 17 avril en citant l’exemple des déplorables incidents de Ghardaïa, comme une des preuves des complots ourdis par l’impérialisme et les ennemis de la nation. Mme Hanoune a ensuite parlé du changement souhaité par son parti, en Algérie, en faisant part de son projet de fondation de la 2e République algérienne, en soulignant que la concrétisation de ce projet viendra par une profonde révision de la Constitution et l’instauration d’un large débat dans la société.
La SG du PT a conclu son allocution par des recommandations aux membres de la coordination nationale de l’OJR, les invitant à saisir l’opportunité de la campagne électorale pour  aller à la rencontre de toutes les couches de la société, de débattre avec les jeunes, de discuter avec eux de leurs situations, de leurs droits et devoirs, des problèmes politiques socioéconomiques et culturels du pays, sans oublier de faire valoir le programme et les idées du parti.
Mourad A.   
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions