dimanche 20 octobre 2019 20:15:48

MSP : Privilégier le travail de proximité

« Le MSP assume sa décision de boycott des élections présidentielles du 17 avril 2014.» C’est en ces termes que s’est exprimé hier le président du Mouvement de la Société pour la Paix, M. Abderrazak Mokri, lors d’une allocution inaugurale des travaux de la 11e rencontre de wilaya regroupant les cadres de la formation.

PUBLIE LE : 31-01-2014 | 23:00
D.R

« Le MSP assume sa décision de boycott des élections présidentielles du 17 avril 2014.» C’est en ces termes que s’est exprimé hier le président du Mouvement de la Société pour la Paix, M. Abderrazak Mokri, lors d’une allocution inaugurale des travaux de la 11e rencontre de wilaya regroupant les cadres de la formation.
Poursuivant ses propos, M. Abderrazak Mokri a affirmé que « le MSP valorisera et explicitera cette décision de boycott » et que pour son parti, « le prochain rendez-vous électoral ne constituera pas une opportunité de réforme politique.»
Cela étant, nous allons œuvrer, avant la campagne électorale, à clarifier notre position et nous allons axer tous nos efforts dans le travail de proximité.» Revenant à la décision du parti de boycotter les présidentielles, le premier responsable du MSP a indiqué que celle-ci  avait été prise à « l'unanimité » après un sondage d'opinion au sein de la base  militante, sur ce rendez-vous électoral.  M. Abderrazak Mokri a souligné que « et la base et les structures du parti valorisent cette décision, et ce, en toute cohésion. »
Aussi et à la faveur de cette rencontre, le président du MSP a insisté sur trois objectifs « clairement identifiés », à savoir, que « la stabilité du pays est un acquis, un capital qu’il faut préserver impérativement ; le militantisme pour davantage de libertés est une nécessité et que le MSP militera toujours pour être leader dans la société.»
Pour rappel, c’est à l’issue de sa 2e session ordinaire, qui s’est tenue les 24 et 25 janvier 2014 à Alger, que le conseil consultatif du Mouvement de la société pour la paix (MSP) a rendu public, le 25 janvier dans l’après-midi, un communiqué dans lequel il souligne que le parti « ne participera pas à la prochaine élection présidentielle ». Les raisons avancées, par le communiqué, ont trait notamment à « la poursuite de la précarité de l’économie nationale face aux soubresauts des marchés mondiaux, ce qui a eu pour effet la dégradation du pouvoir d’achat des citoyens, et ce, malgré les augmentations des salaires.»
Il convient de signaler, par ailleurs, que lors de cette 11e rencontre de wilaya regroupant les cadres du MSP, un vibrant hommage a été rendu aux deux cheikhs emblématiques et fondateurs du parti, Mahfoudh Nahnah et Mohamed Bouslimani. La date de cette rencontre a justement coïncidé avec l’anniversaire de la mort du cheikh Bouslimani, enlevé et assassiné par un groupe terroriste en janvier 1994.
Soraya Guemmouri
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions