mercredi 21 novembre 2018 20:03:14

El-Ghazi à Médéa : Pourvoi des postes budgétaires vacants avant la mi-mars

Le pourvoi des postes budgétaires vacants doit être achevé avant la mi-mars prochain, a indiqué, jeudi à Médéa, le ministre auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme du service public, Mohamed El-Ghazi

PUBLIE LE : 01-02-2014 | 0:00
D.R

Le pourvoi des postes budgétaires vacants doit être achevé avant la mi-mars prochain, a indiqué, jeudi à Médéa, le ministre auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme du service public, Mohamed El-Ghazi. Le ministre a insisté, lors d’une visite d’inspection à de nombreux services administratifs publics de la wilaya, sur «la nécessité de procéder à l’affectation de tous les postes budgétaires ouverts, à ce jours, à travers l’ensemble des administrations du pays, en vue de permettre le placement des employés émargeant au niveau des différents dispositifs d’emploi». M. El-Ghazi a rappelé, dans ce contexte, que le gouvernement a fixé la date butoir du 10 mars afin de terminer cette opération de régularisation des fonctionnaires en pré-emploi, admis par voie de concours, et pourvoir ainsi tous les postes budgétaires qui étaient en instance d’affectation. Il a assuré que l’opération «fera l’objet d’un suivi rigoureux» et que ses services «veilleront à ce qu’aucun dysfonctionnement ne vienne entraver son bon déroulement», d’autant, a-t-il souligné, que cette opération «est appelée à contribuer significativement au règlement de la situation d’un nombre non négligeable de chômeurs et de fonctionnaire en pré-emploi».
«Les pouvoirs publics sont décidés à lutter contre la bureaucratie et les pratiques qui font obstacles à la résorption du chômage», a souligné le ministre, invitant les différents services administratifs, en particulier la Fonction publique, à «jouer pleinement leur rôle» et à «éviter d’être un facteur bloquant». Le ministre s’est rendu, lors de sa visite, au niveau de l’agence commerciale de la société de distribution d’électricité et du gaz, au service de l’état civil de l’APC de Médéa, à la Caisse nationale de retraite (CNR), à la Caisse d’allocation sociale pour non-assurés sociaux (Casnos) et au bureau de poste de Médéa où il s’est enquis des conditions d’accueil et de prise en charge des citoyens. Il a mis l’accent, au cours de ces déplacements, sur la nécessité d’offrir le meilleur accueil aux citoyens et de veiller au renforcement de la relation entre ces derniers et l’Administration.                              APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions