lundi 19 novembre 2018 19:46:14

Le jeune commerçant de Béni Zmenzer assassiné : Colère et indignation de la population

Le corps du jeune Amirouche Mebrek, un jeune commerçant ambulant en fruits et légumes, âgé de 38 ans, porté disparu depuis vendredi dernier à Béni Zmenzer, une quinzaine de kilomètres au sud du chef lieu de wilaya de Tizi-Ouzou, a été retrouvé mort assassiné à l'arme blanche dans la matinée d'hier dans un oued traversant le lieu dit «El Ainser», commune d'Agueni Gueghrane, daira des Ouadhias

PUBLIE LE : 30-01-2014 | 0:00

Le corps du jeune Amirouche Mebrek, un jeune commerçant ambulant en fruits et légumes, âgé de 38 ans, porté disparu depuis vendredi dernier à Béni Zmenzer, une quinzaine de kilomètres au sud du chef lieu de wilaya de Tizi-Ouzou, a été retrouvé mort assassiné à l'arme blanche dans la matinée d'hier dans un oued traversant le lieu dit «El Ainser», commune d'Agueni Gueghrane, daira des Ouadhias, a t- on appris de sources sécuritaires. Le corps sans vie du jeune Amirouche, portant des traces de coups à l'aide d'un objet tranchant, a été découvert par des éléments de la gendarmerie nationale qui était en opération de recherche du disparu depuis plusieurs jours, a-t-on indiqué de mêmes sources. La triste nouvelle s'est propagée comme une trainée de poudre dans la localité de Beni Zmenzer dont la population s'est mobilisée comme un seul homme en organisant une grève générale et une caravane pour exiger la libération de leur concitoyen sain et sauf et sans payement de la rançon exigée par l'auteur ou les auteurs de cet acte sauvage. Une atmosphère chargée de tristesse et d'indignation contre cet acte ignoble a plané hier au domicile de la victime, en particulier, et dans l'ensemble de la localité de Béni Zmenzer, en général. Pour rappelle, la disparition du jeune Amirouche, petit commerçant ambulant en fruits et légumes, avait été signalée par sa famille dans la soirée de vendredi dernier au service de la gendarmerie nationale après que celui-ci n'ait pas regagné son domicile qu'il avait quitté la matinée de la même journée à bord de son véhicule de marque Toyota Hillux, selon des sources sécuritaires.
Le véhicule de la victime a été retrouvé dans la matinée de samedi, soit le lendemain de sa disparition, dans la localité des Ouadhias, rappelle t-on de même source. Les auteurs de cette disparition avait appelé la famille de la victime pour exiger une rançon de 300 millions de centimes pour sa libération, selon les déclarations de la famille de la victime.
Bel.Adrar

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions