jeudi 21 novembre 2019 08:11:02

L’Industrie en 2013 : Légère hausse des prix à la production

Les prix à la production industrielle du secteur public et privé ont enregistré, durant les neuf premiers mois 2013, de légères hausses respectives de 1,1 et 0,6% par rapport à la même période de 2012, a-t-on appris mardi auprès de l'Office national des statistiques (ONS).

PUBLIE LE : 29-01-2014 | 0:00
D.R

Les prix à la production industrielle du secteur public et privé ont enregistré, durant les neuf premiers mois 2013, de légères hausses  respectives de 1,1 et 0,6% par rapport à la même période de 2012, a-t-on appris  mardi auprès de l'Office national des statistiques (ONS). La hausse des prix à la production (sortie usine hors transports) du  secteur public durant les neuf mois 2013 et par rapport à la même période  de l'année d'avant, s'explique par l'augmentation des coûts de production des  matériaux de construction, céramique et verre (3,4%), des industries sidérurgiques,  métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE, 2,3%). Les chiffres, de l'office relèvent également de légères variations haussières  d'autres produits qui ont participé à cette augmentation des prix à la production: il s'agit des industries du bois, liège et papier (0,7%) et des industries agroalimentaires,  des textiles ainsi que les cuirs avec 0,1% pour chaque groupe. Par ailleurs, d'autres groupes de produits ont enregistré un recul des  coûts de production. La plus importante baisse (15,9%) a concerné le secteur des mines et carrières, alors que celui de l'énergie a reculé de 1,1%. Cette décroissance du secteur des mines et carrières est due à la baisse  des prix de l'extraction du minerai de phosphate (20%) et de sel (6,8%). Quant au secteur privé, l'office précise dans sa dernière publication  sur l'évolution des prix à la production industrielle que la légère augmentation  globale de (0,6%) avait été tirée notamment par les industries de l'agroalimentaire  (2,4%), textile (0,4%) et les matériaux de construction, céramique et verre  (0,1%). Tous les autres secteurs industriels privés ont enregistré une stagnation,  précise l'ONS, relevant que les indices relatifs à ce secteur (privé) sont donnés à titre indicatif car le taux de réponse reste toujours faible. Les prix à la production industrielle ont progressé de 2,6% pour le  secteur public et 2,9% pour le privé en  2012. Le champ de l'opération de calcul de l'indice des prix à la production a concerné 300 produits industriels dont les prix sont observés trimestriellement auprès de 157 entreprises publiques et privées couvrant près de 80% des ventes  totales. Les biens industriels observés sont ceux vendus sur le marché intérieur exceptés les produits importés et ceux destinés à l'exportation. Les prix observés sont les prix sortie usine et les prix toutes taxes  comprises hors transport.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions