vendredi 22 novembre 2019 17:37:36

Entretien, Rabah Madjer : « L’Algérie dispose de potentialités certaines qui ne demandent qu’une bonne prise en charge »

Rencontré en marge de la cérémonie organisée par l’APS, jeudi soir, pour récompenser les meilleurs athlètes de l’année, la star du football algérien a bien voulu répondre à nos questions.

PUBLIE LE : 28-01-2014 | 0:00
D.R

Rencontré en marge de la cérémonie organisée par l’APS, jeudi soir, pour récompenser les meilleurs athlètes de l’année, la star du football algérien a bien voulu répondre à nos questions.

Vous êtes à la tête de la Commission nationale du sport d’élite, de haut niveau et de détection des jeunes talents. Que pouvez-vous dire là-dessus ?
Lorsque le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, m’a sollicité pour ce projet — et je tiens à l’en remercier —, j’ai trouvé l’idée très judicieuse. Il est nécessaire de bien prendre en charge les sportifs d’élite et de haut niveau, ainsi que les jeunes talents. Cela m’honore d’être à la tête d’une telle commission qui a une mission noble au service du sport national.

On a souvent évoqué le phénomène de la déperdition des jeunes talents faute d’une réelle prise en charge et d’un véritable suivi, dans les différentes disciplines…
Justement, le rôle de cette commission est de veiller à accompagner les sportifs d’élite, ceux qui ont un haut niveau et les jeunes talents, pour leur permettre de briller et de réaliser les meilleures performances possibles.  Il y a des règles générales importantes à instaurer dans cette perspective. C’est pourquoi je dis que la nouvelle loi n°13-05 du sport et les 75 textes d’application qui sont à l’étude permettront une meilleure gestion du sport national sur tous les plans.
Notre commission est consultative. Une sorte de boussole qui indique la direction à suivre. Nous émettrons notre avis sur des questions liées au sport, des questions de terrain. Tout le monde doit œuvrer dans le sens de permettre au sport algérien d’atteindre le haut niveau.

Parlons un peu à présent de l’EN de football si vous le voulez bien. Pensez-vous que les Verts ont les moyens de passer le second tour du Mondial-2014 du Brésil en juin prochain ?  
Ce que je peux dire, c’est que notre équipe nationale mérite sa qualification au Mondial. Nous disposons d’une bonne équipe. Je serai évidemment de tout cœur avec les Verts comme tous les Algériens. Maintenant, pour répondre à votre question à proprement dit, je préfère ne pas me prononcer là-dessus. Donc, n’insistez pas, je n’en dirai pas plus.

Selon vous, quelle est la différence entre l’EN 82 et l’actuelle sélection nationale ?
Vous savez, l’EN 82, que je considère comme la meilleure équipe nationale de tous les temps, n’est pas tombée du ciel. Elle a été le fruit d’un travail méticuleux et judicieux qui s’est étalé sur plusieurs années. La plupart des joueurs se connaissaient bien depuis des années déjà, puisque depuis la catégorie cadet, il y avait les sélections régionales. Un noyau de talentueux joueurs s’y est dégagé. On jouait ensemble dès notre jeune âge, et on a grandi pour se retrouver naturellement en sélection. On était une vraie bande d’amis. On avait du plaisir à se retrouver et à jouer ensemble. C’était une époque formidable.

Vous aviez le temps de travailler ensemble lors des nombreux stages que le staff de l’EN a programmés en cours d’année, n’est-ce-pas ?
Tout à fait ! Cela parce que la plupart des internationaux étaient des joueurs locaux, issus du championnat algérien. L’EN était renforcée par seulement quelques professionnels évoluant à l’étranger qui avaient le niveau. C’est pourquoi, personnellement, j’ai toujours plaidé pour une équipe nationale constituée en majorité de joueurs évoluant en Algérie, avec l’apport de quelques professionnels de haut niveau et non pas le contraire. Parce qu’ainsi, le sélectionneur national a le temps de travailler avec ses joueurs et de les préparer convenablement, notamment sur le plan tactique et donc celui de la cohésion dans le jeu. L’Algérie dispose de potentialités certaines, qui ne demandent qu’une bonne prise en charge.
Propos recueillis par
Mohamed-Amine Azzouz   

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions