mercredi 05 aot 2020 08:34:08

Événements de Ghardaïa : Le PNSD demande une enquête en profondeur

Le président du Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD), Mohamed-Cherif Taleb, qualifiant de « graves » les événements de Ghardaïa, a appelé, hier, à Constantine, à « des investigations profondes pour démasquer les responsables ».

PUBLIE LE : 25-01-2014 | 23:00
D.R

Le président du Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD), Mohamed-Cherif Taleb, qualifiant de « graves » les  événements de Ghardaïa, a appelé, hier, à Constantine, à « des investigations profondes pour démasquer les responsables ». Animant une conférence de presse, à l’issue d’une réunion, qui a regroupé  à la Maison de jeunes Ahmed-Saâdfi les coordinateurs de son parti des wilayas  dans l’est du pays, M. Taleb a estimé que les événements de Ghardaïa ont « un  soubassement économique » ce qui commande, selon lui, de « resserrer les rangs  dans cette région qui a toujours été un modèle de cohabitation, de calme et  de sécurité ». Le président du PNSD a, par ailleurs, indiqué que sa candidature à la  présidentielle obéit à la « demande des participants au sixième congrès du  parti », tenu courant Janvier. Affichant son optimisme quant à la collecte des 60.000 signatures devant acter sa candidature, M. Taleb a également estimé « nécessaire que l’Etat réunisse toutes les conditions de régularité et de transparence » pour la présidentielle  du 17 avril prochain. Il a, également, préconisé « l’organisation d’élections législatives anticipées six mois après l’élection d’un chef de l’Etat, avant d’aborder la question de  l’amendement de la Constitution ». Le candidat du PNSD à l’élection présidentielle, évoquant les grandes lignes de son programme politique et économique, a souligné qu’il défendra l’idée  de l’ « officialisation de la langue amazigh » qu’il a présentée comme « une dimension essentielle de l’identité algérienne ».          Il a également indiqué qu’il œuvrera à « encourager l’investissement  productif » afin, a-t-il dit, de « créer des postes d’emploi et de mettre en valeur le potentiel des ressources humaines existantes ». Le programme du PNSD est également axé, a poursuivi M. Taleb, sur des  actions « ambitieuses » au profit de la région sud du pays, avec « la réalisation  des infrastructures de base, la mise en valeur des terres agricoles et le renforcement  des infrastructures hydrauliques ».

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions