lundi 18 novembre 2019 08:25:22

Le Premier ministre en visite dans la wilaya de Skikda : L’Algérie avance à pas « confiants et constants » vers le progrès et la prospérité

Sellal aux autorités locales au sujet du problème du vieux bâti : « Prenez des décisions pour une solution   urgente, participative et définitive »

PUBLIE LE : 26-01-2014 | 0:00
D.R

De nos envoyés spéciaux Mohamed Bouraïb et Tahar Rouabah

Poursuivant son périple à travers les wilayas du territoire national, M. Abdelmalek Sellal s’est rendu hier, dans la wilaya de Skikda  où il a eu à inspecter et à relancer divers projets socioéconomiques.

Ce travail, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de développement initié par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika.
 L’antique Rusicade a donc réservé au Premier ministre et à la délégation qui l’accompagnait, un accueil des plus chaleureux. La ville de Skikda était hier, abondamment décorée avec des oriflammes aux couleurs nationales et il était perçu chez les citoyens, un net sentiment de joie et de satisfaction compte tenu de l’importance que revêt cette visite et eu égard aux conséquences positives qui ne manqueront pas de se répercuter sur les conditions de vie des habitants.
Au programme du Premier ministre, on note la visite à El Harrouch, d’une exploitation agricole privée dotée d’un complexe frigorifique destiné au développement de la semence de pomme de terre, la mise en service du méga-train GNL (liquéfaction du gaz naturel) avant de mettre également en service, la raffinerie RA1K, qui a connu une opération de réhabilitation et d’extension, et fait l’objet d’une action de modernisation de l’instrumentation et de l’électricité.
M. Abdelmalek Sellal a inspecté  également un nouveau pôle urbain de plus de 200 hectares à Bouzaâroura, dans la commune de Filfila, où 11.000 logements, tous segments confondus, sont prévus. Cet espace comprendra de nombreux équipements publics et l’ensemble des commodités nécessaires à ses habitants.  
Situation qui fera dire au chef de l’exécutif qu’il y a nécessité de procéder à l’aménagement d’espaces verts et de détente tout autour et à l’intérieur même des cités à construire, de même qu’il incitera les responsables du secteur à l’effet de réaliser et de multiplier les accès à ce pôle, et cela afin de ne pas rééditer la mauvaise expérience de la nouvelle ville de Ali Mendjeli à Constantine.

La prise en charge du vieux bâti une nécessité
Et ce n’est pas la seule remarque que fera Abdelmalek Sellal au cours de sa visite à ce futur grand site urbain. En effet, la question de la réhabilitation du vieux bâti a également été posée par le Premier ministre qui a donné instruction aux autorités locales de prendre en main la mise en valeur du centre-ville de Skikda. Un centre-ville dont les bâtiments de style haussmannien, plus de 2000, selon les responsables, et datant de l’ère coloniale, caractérisées par de larges boulevards bordés d’arcades, sont entrains de tomber en ruine. Au vu de la situation, il est plus que temps, de trouver une solution «urgente, participative et définitive» au problème de ce vieux bâti a indiqué M. Sellal aux responsables tout en les invitant à prendre plus d’initiatives.
«Prenez des décisions pour sortir avec une solution définitive, soit démolir ce qui ne peut être récupéré et procéder à des relogements, soit restaurer ce vieux bâti qui fait partie de notre patrimoine», a-t-il tonné à l’adresse, notamment des autorités locales, des bureaux d’études et des  responsables de l’Organisme de contrôle technique des constructions (CTC).     Il a également demandé aux responsables en charge de l’urbanisme de ne plus se contenter de construire des bâtiments où les logements se superposent, et de songer à diversifier la conception architecturale en réalisant, par exemple, des immeubles semi-collectifs à l’aspect avenant.  «Il faut s’organiser, instruire des journées d’étude avec tous les secteurs  concernés pour prendre en charge le bâti de cette ville si typique» a également t-il préconisé.

Une expérience concluante dans la semence de pomme de terre
 Le Premier ministre en rendant visite à une exploitation agricole située dans la localité d’El Harrouch, a passé en revue une exposition agricole de semence de pomme de terre en plants, initiée par un opérateur privé, l’établissements Ahmed Guedmani.
Le Premier ministre a souligné la nécessité d’augmenter la production de certaine plantes potagères très demandées par les consommateurs, comme l’oignon et l’ail. Il a également appelé à la relance énergique de l’opération de conversion du droit de jouissance des terres agricoles en droit de concession.
M. Sellal, est intervenu pour demander aux responsables du secteur d’encourager les jeunes à investir dans ce créneau et de leur assurer un accompagnement tout en réfléchissant aux moyens de diversifier la production.

Complexe méga-train de GNL : une fierté de la région
M. Sellal a visité ensuite le complexe méga-train de liquéfaction de gaz naturel. Le coût du projet est évalué à 294.000.000.000 DA. Il se compose d’un complexe de liquéfaction de gaz naturel, d’une unité de fractionnement, d’installations de stockage des produits finis, d’ installations de production, de réception et de distribution des utilités
L’impact sur la population réside dans la satisfaction des besoins nationaux en butane et propane, en besoins industriels en éthane et hélium, et d’une exportation du GNL, de l’hélium et de gazoline, ainsi que la création de 10.500 emplois en phase projet.
Le Premier ministre a procédé à la  mise en service de l’extension de la raffinerie RA1K et modernisation de l’instrumentation et de l’électricité. La date d’achèvement du projet remonte au 31 décembre 2013.
Sa consistance physique consiste en une réhabilitation et modernisation de l’instrumentation, et la construction de  nouvelles unités de production.
L’impact sur la population  consiste en une satisfaction des besoins nationaux en carburants, essences normale, super et sans plomb, gasoil, kérosène et autres produits dérivés, et une exportation des excédents. Un programme complémentaire a été alloué à la wilaya de Skikda et  porte sur la réalisation de près de 38 nouvelles opérations relevant de divers secteurs. Il financera des actions visant à renforcer et moderniser les infrastructures de base et à améliorer les conditions de vie des citoyens. Il est utile de souligner que la plupart des responsables et autres représentants de la société civile rencontrés hier, au cours du périple d’Abdelmalek Sellal dans cette ville, «la dynamique de développement engagée à la faveur des importants investissements consentis par l’Etat a transformé cette région littorale en véritable chantier à ciel ouvert. L’essentiel de cet effort public de développement, est aujourd’hui dirigé vers les secteurs de l’agriculture et de l’hydraulique. Dans ce contexte il n’ya qu’à voir  la centrale thermique,  la raffinerie, les unités de liquéfaction de gaz et l’unité chimique de polymères et les dizaines de PME qui fleurissent chaque année un peu partout dans la région.
A titre de rappel, la wilaya de Skikda a bénéficié durant la période 1999-2009 d’une enveloppe financière de l’ordre 295 milliards de dinars et au titre du programme quinquennal 2010-2014 d’une enveloppe de 102 milliards de dinars, destinée à la réalisation de plusieurs infrastructures socioéconomiques.
M. B.

-------------------------------

M. Sellal visite une exploitation agricole à El Harrouch
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, entamant hier sa visite de travail dans la wilaya de Skikda a visité à El Harrouch, une exploitation  agricole de semence de pomme de terre en plants, initiée par un opérateur privé, l’établissements Ahmed Guedmani. Cet investissement de 400 millions de dinars, concrétisé en 36 mois, est destiné, selon les explications fournies, à développer la semence de pomme de terre et à contribuer à la régulation du marché de ce tubercule dans le cadre du Système de régulation des produits agricoles de large consommation (SYPRALAC). L’exploitation dispose de deux importants complexes frigorifiques d’une capacité globale de 14.000 m3. Une capacité appelée à être augmentée à l’horizon  2015 pour atteindre les 22.000 m3 à la faveur d’une extension projetée. Entre 2012 et 2013, la culture de semences, pratiquée sur une surface  de 1.375 hectares, a donné lieu à une production de 359.814 quintaux, ont indiqué  les responsables de cette exploitation. Un exposé sur les secteurs agricoles et forestier a été présenté à cette occasion au Premier ministre. Il y a fait mention, notamment de la superficie  agricole totale qui est de l’ordre de 193.179 hectares, soit 47% de la surface de la wilaya de Skikda. La Surface agricole utile (SAU) représente, avec 131.879 hectares, dont 23.000 ha irrigués, prés de 70% de la surface agricole de cette wilaya ou le travail de la terre prend une part de plus en plus prépondérante. Les maraîchages et l’arboriculture, notamment connaissent un véritable essor, Skikda étant connue pour ses tomates industrielles et ses fruits comme les agrumes et, surtout les fraises. Le Premier ministre a souligné la nécessité d’augmenter la production de certaines plantes potagères très demandées par les consommateurs, comme l’oignon et l’ail. Il a également appelé à la relance énergique de l’opération de conversion  du droit de jouissance des terres agricoles en droit de concession, d’autant plus que cette action a concerné jusqu’à présent 6.698 exploitations sur les 19.722 en activités dans la wilaya. S’agissant du couvert végétal, la wilaya de Skikda dispose d’une superficie forestière de 198.420 ha, soit 48% de la surface de la wilaya, qui permet en plus de l’apport environnemental de l’arbre, une production moyenne annuelle de 11.000 qx de liège et 3.000m3 de bois.          
M. Sellal, est intervenu pour demander aux responsables du secteur d’encourager les jeunes à investir dans ce créneau et de leur assurer un accompagnement tout en réfléchissant aux moyens de diversifier la production. Au stand de l’apiculture, le Premier ministre a préconisé l’amélioration des emballages de sorte, a-t-il dit, de soutenir la concurrence et de placer le miel algérien à l’export. 

-------------------------------

Rencontre avec la société civile :
« Nous ne laisserons aucun Algérien au bord de la route »

Devant les représentants de la société civile, les élus, les autorités locales de la wilaya de Skikda, rassemblés dans la vaste et coquette salle de la maison de la culture de Skikda, le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, a d’abord remercié les habitants pour l’accueil fraternel qu’ils lui ont réservé et leur a transmis les salutations du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika.

M. Sellal a ensuite évoqué avec une certaine émotion le passé historique, de militantisme et de combat de la région. Il a rendu hommage aux fils et aux femmes combattants tels les Zighout Youcef, Ali Kafi, Abderrazak Bouhara et la liste est longue, a dit M. Sellal.
Le Premier ministre a déclaré que l’Algérie est une « Amana », un précieux dépôt qu’il faut préserver jalousement à l’image de nos valeureux aïeuls. Il s’est saisi de l’occasion, pour remercier nos sages qui ont su, juguler la Fitna (discorde) et réconcilier les cœurs. Si on me demandait de résumer très succinctement, ce qu’est la politique suivie par notre Etat, je dirais que nous sommes en train de travailler pour les Algériens, d’agir de telle manière à ce que l’avenir de nos enfants soit meilleur que le nôtre. C’est notre mission cardinale, a clamé le Premier ministre qui est encore revenu sur le climat de stabilité, de sécurité et de concorde qui prévalent dans notre pays. L’Algérie a retrouvé sa vitalité, recouvré le rang qui est le sien au sein du concert des nations. Nous nous enorgueillissons de notre appartenance à l’islam, à l’arabité et à l’amazighité, a encore souligné M. Sellal. Il a nettement exhorté nos compatriotes à prendre part à l’œuvre de renaissance que notre pays poursuit sans relâche, qu’ils mettent leurs efforts au service de la nation. Cette entreprise de renouveau constitue l’essence même de la bonne gouvernance.
Cette gouvernance éclairée repose sur la démocratie, la justice et le service public. Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, depuis son investiture à la tête de l’Etat a fait de la démocratie une option irréversible, a encore souligné, M. Sellal. Il y a tant de preuves qui militent en faveur de cette ambition, comme la promotion de l’amazighité, la promotion de la femme dans le champ politique, le code de l’information qui a ouvert le secteur de l’audiovisuel au privé, la réforme de la justice, la moralisation de la vie publique, la lutte contre la corruption et la « dictature » de la bureaucratie, nous les surmonterons (parlant de ces deux phénomènes négatifs que sont la corruption et la bureaucratie), a-t-il affirmé devant son auditoire.  Le Premier ministre a évoqué les efforts louables qui sont fournis par les pouvoirs publics dans le but de faciliter aux citoyens les démarches administratives, de concourir à une politique d’écoute et de prise en charge des préoccupations et des doléances des citoyens. C’est notre nouvelle culture du service public, a-t-il rassuré les membres de la société civile.
Le train de l’Algérie est en marche avec confiance et résolution et personne ne pourra l’arrêter, de même que nous sommes résolus à ne laisser aucun Algérien au bord de la route. Nous profiterons tous ensemble de nos efforts et de nos richesses. Le Premier ministre a terminé son allocution en s'adressant particulièrement aux jeunes en leur disant qu’ils doivent être fiers de leurs pays et de ses hommes.
M. Bouraib

---------------------------------

L’Algérie avance à pas «confiants et constants» vers le progrès et la prospérité
L’Algérie avance à pas «confiants et constants» vers  le progrès et la prospérité et «nul ne peut l’arrêter», a souligné hier à  Skikda le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.   «Nous sommes déterminés à ne laisser aucun des enfants de notre patrie  marginalisé. Nous œuvrerons à tirer profit de nos efforts et des richesses  de notre pays et faire, ensemble, de l’Algérie du 21ème siècle un pays sécurisé  et fort, où vivent tous les citoyens dans la fraternité et la solidarité, tout  en étant rassurés pour leurs droits et respectant leurs devoirs», a déclaré  M. Sellal lors d’une rencontre avec les représentants de la société civile au  terme de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Skikda.   «Aujourd’hui, nous aspirons avec optimisme à la modernité tout en demeurant  attachés à notre authenticité, à notre identité arabo-muslmane et amazighe»,  a martelé M. Sellal, soulignant que la construction de l’avenir implique la  participation de tous les Algériens sans exclusive et l’adoption des principes  généraux régissant les relations entre eux et leur permettant d’unifier leurs  capacités et les mettre au service du progrès et de la prospérité du pays.

---------------------------------

Le tronçon de l’autoroute Est-Ouest entre
El Ghedir et El Kantour livré cette semaine
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a annoncé, hier, à Skikda, l’ouverture « cette semaine » du tronçon de l’autoroute Est-Ouest reliant sur 16 km la zone d’El Ghedir (Skikda) à El Kantour, au niveau des limites  des wilayas de Skikda et de Constantine. Ce tronçon névralgique contribuera à l’amélioration et à la fluidification du trafic routier dans cette wilaya, tout en contribuant à assurer une relance effective de la dynamique industrielle, a souligné M. Sellal en réponse aux préoccupations exprimées lors d’une rencontre tenue avec les représentants de la société civile. Les 5 km qui restent à réaliser de Skikda vers Annaba seront ouverts à la circulation « ultérieurement », a ajouté M. Sellal qui a fait part de la « complexité » des travaux en cours de réalisation entre El Kentour et Constantine en raison de la nature du sol. Le Premier ministre a, par ailleurs, fait part d’un vaste projet d’extension des ports de Collo et de Stora, et annoncé l’octroi d’une enveloppe de 300 millions de dinars au profit des clubs sportifs de la wilaya de Skikda.

----------------------------------

Mise en service du méga-train GNL et de la raffinerie RA1K
Le défi lancé par le Président Bouteflika relevé
La projection d’une vidéo montrant le Président  de la République, Abdelaziz Bouteflika, lancer, sur site, le défi de reconstruire  le méga-train GNL de Skikda, objet d’un accident en 2004, a constitué, hier, l’un des moments forts de la mise en service, par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, du complexe, à nouveau opérationnel. Un grave accident s’était produit le 19 janvier 2004, faisant des victimes et détruisant une importante partie du complexe de liquéfaction du gaz naturel, rappelle-t-on, conduisant le Chef de l’Etat, qui se trouvait en visite d’inspection à Constantine, à se rendre sur le site de la catastrophe où il avait pris l’engagement  de faire reconstruire en mieux l'usine. Réalisé en un temps record (lancé en travaux en 2007), le projet, confié  à l’entreprise américaine KBR International Inc. pour un montant de 294 milliards de dinars, a été achevé en décembre 2013. Toutes les mesures de sécurité internationales et les dernières technologies, en matière de gaz ont été prises en compte dans ce complexe dont les installations sont dotées de toutes les options modernes de sécurité, a souligné, notamment, le président-directeur général du groupe Sonatrach, Abdelhamid Zerguine.  Les capacités du méga-train sont passées de 3,7 millions de tonnes à 4,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) soit une augmentation d’environ 10 %, a-t-on indiqué. Le Premier ministre, soulignant que d’autres défis restent à relever, a appelé les responsables concernés à diversifier la production et à la doubler d’ici à 2017. Au cours de l’exposé présenté à cette occasion, il a été fait état d’un  projet de modernisation de la zone industrielle pétrochimique de Skikda, et d’externalisation des structures administratives de sorte à récupérer jusqu’à 30 % de foncier dans cette zone et pouvoir ainsi y implanter d’autres projets. La raffinerie RA1K de Skikda, réhabilitée sans interruption de la production, a également été mise en service par le Premier ministre. L'infrastructure, entièrement rénovée, a également fait l'objet de travaux d’extension et de modernisation de l'instrumentation et de l'électricité, dans le strict respect des normes internationales de sécurité. Les travaux, confiés en août 2009 à la firme sud-coréenne Samsung Engineering Co.Ltd, qui a également construit, sur ce site, une douzaine de nouvelles unités, a nécessité un investissement de 66,10 milliards de dinars, 1,74 milliard de dollars US, 49.000 euros et 11,50 milliards de yens, selon la fiche technique  présentée au Premier ministre.
Achevé à la fin de l’année dernière, cet important projet permet, notamment, de renforcer substantiellement les conditions de sécurité et d’augmenter de  10% les capacités de production de la raffinerie. S’étendant sur 1.275 hectares, la plate-forme pétrochimique de Skikda emploie quelque 15.000 travailleurs.
APS      

---------------------------------

Sellal l’a annoncé au terme de sa visite
Un programme complémentaire de plus de 32 milliards de dinars pour la wilaya
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a annoncé,  hier,  au terme d’une visite de travail et d’inspection à Skikda, un programme complémentaire de 32,16 milliards de dinars pour cette wilaya afin d’y impulser davantage le développement multisectoriel. Ces moyens contribueront à l’amélioration des conditions de vie des habitants de cette région du pays, a souligné M. Sellal au cours d’une rencontre  avec les autorités locales élargie aux élus et à la société civile. Plusieurs nouvelles opérations relevant de divers secteurs, dont l’habitat et l’urbanisme, les travaux publics, les ressources en eaux, la santé, l’énergie, l’éducation, l’industrie, la jeunesse et sports et le transport seront financées dans le cadre de ce programme complémentaire. Le secteur de l’habitat et de l’urbanisme a bénéficié d’une enveloppe  de 7,6 milliards de dinars qui sera consacrée à la réalisation de 4.000 logements  publics locatifs (LPL), avec priorité à l’éradication de l’habitat précaire,  en plus de 2.000 aides à l’habitat rural, a indiqué M. Sellal qui a précisé,  dans ce contexte, que le problème de logement en Algérie ne se pose pas en termes de programmes, mais plutôt de rythme de construction. Le secteur des travaux publics a bénéficié d’une enveloppe complémentaire de 3,5 milliards de dinars pour la réalisation d’un doublement de la route nationale (RN) n°3 entre El Hadaiek et Salah- Bouchaour, la réalisation de la route côtière Collo-Tamanart, ainsi que l’entretien des chemins communaux et de wilaya. La réalisation d’une station d’épuration au groupement urbain de Filfila, la rénovation des réseaux de distribution d’eau potable des centres d’habitation à travers la wilaya et la réalisation d’ouvrages de protection des villes contre  les inondations figurent parmi les opérations à réaliser dans le cadre de ce programme complémentaire qui a consacré une enveloppe de 3,9 milliards de dinars au secteur des ressources en eaux. Le secteur de la santé qui a bénéficié d’une enveloppe additionnelle de 4 milliards de dinars verra la réalisation de plusieurs projets dont une polyclinique à Filfila et de 50 logements au profit des médecins spécialistes des établissements publics hospitaliers (EPH), ainsi que l’acquisition de six ambulances. Un montant de 3,1 milliards de dinars a également été alloué dans le cadre de ce programme complémentaire pour la construction de deux lycées, deux collèges d’enseignement moyen (CEM), 10 cantines scolaires et cinq groupes scolaires.  Le secteur de la jeunesse et des sports a bénéficié, quant à lui, d’une enveloppe de 2,6 milliards de dinars destinée à la construction d’une salle omnisports de 1.500 places, d’un centre de loisirs scientifiques, d’une auberge de jeunes, en plus de la réhabilitation des stades de Collo et d’Azzaba, l’aménagement du stade de football Ramdane-Djamel et la réalisation de deux stades de football de 5.400 places à Filfila et à El Harrouch. Les secteurs de l’énergie, agriculture, industrie et transports ont bénéficié respectivement au titre de ce programme complémentaire d’un milliard de dinars, 950 millions de dinars, 265 millions de dinars et 520 millions de dinars.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions