mercredi 24 juillet 2019 06:21:09

Le premier ministre attendu aujourd’hui à Skikda : Les défis du développement local

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, effectuera, aujourd’hui, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Skikda.

PUBLIE LE : 25-01-2014 | 0:00
D.R

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, effectuera, aujourd’hui, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Skikda. Ce déplacement  s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Il  permettra, comme il convient de le rappeler, d’examiner l’état d’exécution et d’avancement du programme de développement socio-économique de cette wilaya. M. Sellal qui sera accompagné d’une importante délégation ministérielle présidera des réunions en présence des élus locaux  et des représentants de la société civile afin de débattre du développement  local sous tous ses aspects.
L’antique Rusicade ou Skikda, qui s’identifie part son port, son patrimoine culturel et historique de premier ordre, avec ses monuments, ses temples, ses nécropoles, ses fontaines ancestrales, son système d’irrigation aussi séculaire que sophistiqué, son cirque romain, bénéficie, comme tant d’autres villes de toutes les régions du pays, de plusieurs plans pour se développer. Elle se distingue avec sa zone industrielle principalement pétrochimique, l’une des plus grandes d’Afrique, qui fait vivre l’économie et les gens de différents horizons du pays. Skikda est restée coquette par sa nature et par l’hospitalité de ses habitants. La ville est connue, et c’est un autre facette de ses mérites, pour son marbre blanc de Fil Fila, son port de pêche et pétrolier et, depuis quelques années, par sa nouvelle vocation, à savoir la culture de la fraise. Ce fruit dont la ville fête chaque mois de mai sa production, dont la variété «Rusicade», demeure la plus juteuse et la plus appréciée. Cette parenthèse étant faite, il  convient de dire que la tournée du Premier ministre constitue une     étape supplémentaire dans ce qu’il y a lieu d’intégrer dans un exhaustif travail de proximité et d’écoute qui lui donnera l’occasion de réaffirmer, si besoin est, l’implication active de l’État dans des missions régaliennes, fonctions naturelles d’aide, de régulation et de contrôle du programme présidentiel, mais aussi de créer une synergie émanant de la société par le biais de ses segmentations civiles et citoyennes, dans le but de s’organiser davantage pour pouvoir régler les problèmes, de se mettre à l’écoute des préoccupations de la population. C’est sans doute une des significations les plus tangibles à donner aux multiples interventions de M. Sellal au cours de ses visites d’inspection dans le pays profond, à travers des propos clairs faits de mots simples dont la finalité est de fournir   un travail de pédagogie mobilisatrice. Pour le chef de l’Exécutif, il s’agit également à chaque fois de faire comprendre qu’il n’y a d’alternative que dans la parfaite exécution du  programme tracé par le Président Abdelaziz Bouteflika et destiné essentiellement  à améliorer le quotidien de nos compatriotes par la satisfaction de leurs  besoins les plus cruciaux  que sont la santé, le réseau routier,  l’eau potable, le logement ou l’école. M. Sellal ne manque jamais d’exhorter les citoyens, les élus locaux, les responsables afin qu’ils fassent preuve du sens de la responsabilité,  à la prise d’initiatives indispensables, à faire barrage à la bureaucratie sclérosé et autres réflexes négatifs, comportements nuisibles et attitudes préjudiciables aux intérêts de la collectivité et du pays d’une manière générale. Cette démarche n’est pas de pure forme, mais elle a valeur de nécessité qui permet une insertion efficace dans le monde d’aujourd’hui.  Pour le cas d’espèce, on constate que partout où il est passé, le chef de l’Exécutif n’a pas été avare d’incitations à préserver la paix et la stabilité,  à améliorer les services publics, à préserver les terres agricoles, à faciliter au maximum les opportunités d’investissement.
Tous ces engagements sont aussi accompagnés de programmes complémentaires de développement par wilaya dotés d’enveloppes financières conséquentes destinées à des  projets extrêmement utiles dans des secteurs  comme l’habitat, les travaux publics, la jeunesse et les sports, les loisirs, la santé, l’hydraulique agricole et l’approvisionnement en eau potable, l’énergie, l’éducation et l’enseignement, l’industrie…
L’option en faveur du développement régional ne s’arrêtera pas en si bon chemin dans la mesure où le Président Abdelaziz Bouteflika a affirmé  qu’au cours de l’année 2014, il sera procédé à la réception de nombreux autres projets inscrits au titre du programme quinquennal 2010-2014.
C’est la preuve que l’impératif  de maintenir dans tous les secteurs, la même cadence de travail, se consolide pour capitaliser les résultats positifs engrangés.  
M. Bouraib

L’agriculture, l’énergie et l’urbanisme au cœur de la visite

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, est attendu aujourd’hui à Skikda où il inspectera et lancera, dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, plusieurs  projets et réalisations relevant, notamment, des secteurs de l’agriculture, de l’énergie et de l’urbanisme. M. Sellal, qui sera accompagné d’une importante délégation ministérielle, entamera sa tournée dans la wilaya de Skikda par une visite dans la commune d’El-Harrouch où il inspectera un complexe frigorifique destiné au développement de la semence de pomme de terre. Au chef-lieu de la wilaya, le Premier ministre procédera à la mise en service du complexe (méga-train) de liquéfaction du gaz naturel, avant de mettre également en service, la raffinerie RA1K, qui a connu une opération de réhabilitation et d’extension, et a fait aussi fait l’objet d’une opération de modernisation de l’instrumentation et de l’électricité. Confiée à l’été 2009 à l’entreprise sud-coréenne Samsung Engineering Co.Ltd, cette dernière opération, qui a également donné lieu à la réalisation de nouvelles unités, a été achevée sur le terrain le 31 décembre 2013. M. Sellal inspectera également le nouveau pôle urbain qui s’étend sur 204 hectares au lieu-dit Bouzaâroura, dans la commune de Filfila. Cet espace, où 11.000 logements, tous segments confondus, sont prévus, comprendra de nombreux équipements publics dont, notamment, un centre des brûlés de 120 lits et d’un coût de 2,4 milliards de dinars.
Une réunion avec les cadres et les élus locaux, élargie aux représentants de la société civile, destinée à débattre du développement de cette wilaya sous tous ses aspects, sera présidée par le Premier ministre au terme de sa visite de travail dans la wilaya de Skikda.


 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions