Le Premier ministre dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj : L’investissement, pierre angulaire du développement

Le Premier ministre rencontre la société civile : La solidarité et l’unité pour construire l’avenir
PUBLIE LE : 23-01-2014 | 0:00

De nos envoyés spéciaux : Mohamed Bouraib et Tahar rouabah

Bordj Bou-Arréridj, et ce n’est pas le moindre de ses mérites, s’impose sans crier gare, comme capitale de l’électronique et se distingue par une activité industrielle multiforme où domine sans discussion, une floraison de chantiers divers.

L’on y observe de nombreux projets touchant à l’habitat, l’éducation, l’enseignement supérieur, les travaux publics et l’incontournable potentiel industriel dont le fer de lance se profile avec l’émergence significative  du « High Tech », mais ce ne sont pas ses  seuls atouts. La wilaya est en passe de conquérir un indéniable rôle de pôle économique au grand bonheur des habitants, des pouvoirs publics et des opérateurs.  
Autant dire que la visite qu’a effectuée, hier, le Premier ministre dans cette wilaya accueillante, paisible et hospitalière, s’annonce sous de bons augures.
Et les projets inscrits au calepin de M. Sellal ne peuvent que contribuer à renforcer l’optimisme des citoyens et d’appréhender le présent et le futur immédiat avec confiance et sérénité.
Il faut aussi ajouter que les instructions du Premier ministre visant à optimiser au maximum les possibilités d’un investissement local avantageux et utile, confortent au plus haut point, les ardeurs des opérateurs privés ou publics et les incitent à s’y engager sans restriction.
L’investissement, pierre angulaire de la démarche du gouvernement Sellal, ne saurait souffrir dorénavant d’aucune restriction ni d’aucun obstacle. Pour en revenir à la visite proprement dite, le Premier ministre a eu à s’enquérir de projets de développement socio économiques inscrits  dans cette wilaya dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Président  de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. M. Sellal était accompagné, comme il est de coutume, d’une nombreuse délégation  ministérielle.
 Des logements conçus spécifiquement pour les personnes handicapées. Il a eu  à examiner sur le terrain,  l'état d'exécution et d'avancement de plusieurs projets de développement relevant des secteurs de l'habitat, de l'urbanisme, de l'industrie et de la santé.           
Le Premier ministre s’est rendu sur le site de la future zone logistique extra-portuaire ou port sec qui se trouve dans la commune de Tixter.   M. Sellal a pris connaissance de la situation dans laquelle se trouve ce projet lancé en 2013. Le chef de l’exécutif a pu suivre un  exposé sur ce projet qui est appelé à contribuer au désengorgement des ports de Bejaia et de Jijel.
M. Sellal a insisté sur le fait de veiller à étendre cette zone pour la rendre apte à répondre aux besoins qui ne manqueront pas de se poser à l’avenir et de rappeler succinctement la  stratégie  nationale qui consiste à  multiplier des pôles logistiques qui soient capables de désengorger les enceintes portuaires, de mieux desservir les différentes régions du pays.
Il a fait sentir la nécessité d’entamer au plus vite les travaux d’extension de ces lots et de les achever dans le même temps.
Réparti sur 3 lots, le port sec comprend, selon sa configuration initiale,  un terminal à conteneurs dont le terre-plein sera bétonné sur une superficie  de plus de 8,5 ha, un terminal ferroviaire de 3 voies de service et un mur de clôture en dur d’un linéaire de 2.750 ml.         
 Lancé en août 2013, le projet sera entièrement achevé au bout d’un délai  pouvant aller jusqu’à avril 2015. Le  futur port sec de Tixter permettra  de créer quelque 300 emplois dont 277 postes permanents, en plus de 1.200 emplois indirects. Des chiffres qui seront revus à la hausse.Le Premier ministre a présidé une cérémonie symbolique de distribution de 935 logements publics locatifs réalisés au POS  n° 10, d’Akhrouf.
 Les logements réalisés dans le cadre des actions de résorption de l'habit précaire complètent le programme d’habitat prévu dans ce POS, qui totalise 2.650 unités relevant du segment de l’habitat public locatif (LPL).
M. Sellal a auparavant inspecté le chantier de réalisation de 1.950 logements de type LPL lancé en juillet 2013 dans le même POS.
Il a encore insisté sur la nécessité de multiplier les espaces verts et de détente, exhorté les responsables à diversifier les formules d’habitat, d’aérer la zone et de  mieux répartir les équipements prévus.
Il a tenu à ce que  le complexe sportif soit délocalisé, car son emplacement est inadéquat.
La  directrice de l’OPGI a indiqué que parmi les unités d’habitation, une dizaine de logements ont été conçus de manière à répondre aux besoins des personnes handicapées.

Investir “économique”
M. Abdelmalek Sellal, soucieux de promouvoir l’acte d’investir a recommandé expressément aux responsables locaux concernés,  d’œuvrer de manière à ce que tous les efforts allant dans ce sens, soient orientés dans une vision purement économique et d’éviter les carcans administratifs. M. Sellal a instruit les responsables locaux de trouver un lot de terrain pour tout investisseur sans distinction de secteur ou d’activité. Le challenge réside dans la création de l’emploi et de mieux dynamiser le développement.” Ne  refusez pas les investissements”, a t-il lancé avec vigueur". Cette injonction renseigne sur la volonté de l’état de ne pas ménager son énergie  pour accorder une grande priorité aux investisseurs qui furent si souvent, dans le passé, en prise à des difficultés bureaucratiques, le plus souvent insurmontables. Au cours d'un exposé des activités du CALPIREF présenté à cette occasion, il a été souligné que 72 pour des projets validés en 2013 par ce comité relevaient du secteur de l’industrie. M. Abdelmalek Sellal a procédé à la mise en service de l'unité de production de panneaux photovoltaïques pour l'énergie solaire  construite et équipée par l'entreprise Condor Electronics. Considéré comme un  leader de l'électroménager et de l'électronique grand public, Condor Electronics entend diversifier ses activités dans les énergies renouvelables afin de répondre à la forte demande en énergie dans la région sud du pays. L’entreprise produira et commercialisera des panneaux solaires photovoltaïques d'une plage de puissance située entre 70 et 380 W par panneau. Le dirigeant  de Condor Electronics a fait part, au cours d'un exposé portant notamment sur la gamme des produits fabriqués par son entreprise, d'un projet de complexe de réfrigérateurs   en partenariat avec une firme étrangère. Ce futur complexe produira 1,5 million d’unités par an dont 50% seront destinés à l'exportation.
M. Sellal a mis en service, dans cette même zone  industrielle, une unité de fabrication de géo-membranes destinées à l’étanchéité des barrages et des centres d’enfouissement technique (CET) réalisée par la Sarl algérienne Géo-membrane Mechri. Le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal,  a inauguré aussi, l'Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) "mère et enfant" du chef-lieu de wilaya. Cette structure sanitaire désormais réhabilitée dispose désormais de 90 lits. L'établissement, a été ainsi entièrement refait moyennant une enveloppe de 100 millions de dinars,  Très au fait de la situation du secteur, le Premier ministre a appelé à étoffer l'encadrement de cet établissement, ainsi  que de toutes les autres structures hospitalières de la wilaya, soulignant que la région disposera incessamment d'une Ecole de formation paramédicale. Enfin, comme à son habitude, le Premier ministre a clôturé sa visite, hier, dans cette ville des hauts plateaux, en présidant, à l'université Bachir-El-Ibrahimi, une rencontre avec les cadres et les élus locaux, élargie aux représentants de la société civile. Une rencontre spécialement initiée pour débattre, avec les concernés, des voies et moyens d'impulser une plus grande dynamique de développement dans cette wilaya qui promet déjà de grandes choses !                                    
M. B.

----------------------------------

Le Premier ministre rencontre la société civile
La solidarité et l’unité pour construire l’avenir
M. Abdelmalek Sellal, Premier ministre, a ponctué sa visite de travail dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj par une rencontre avec la société civile.
 Cette rencontre, qui a eu lieu dans le nouveau joyau de la wilaya à savoir l’auditorium de l’université, a réuni des figures sportives, culturelles, scientifiques de la wilaya aux côtés de plusieurs citoyens venus de différents quartiers et villages de la wilaya pour indiquer leur fierté pour le bilan de la wilaya, mais aussi leur espoir dans un avenir meilleur. Le Premier ministre a tenu d’abord à transmettre les salutations du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, aux habitants de la wilaya qui a été, a précisé M. Sellal, une base importante de la Révolution armée et un espace représentatif des fondements de la personnalité algérienne. La wilaya a connu, a-t-il poursuivi, un développement  important en matière de production de biens et de services. Ce qui fait d’elle un modèle de développement local qu’il faudra encourager et améliorer. Le ministre a rappelé les exemples de ce développement comme l’université, les usines et même les logements aménagés pour les handicapés pour la première fois en Algérie au programme de sa visite. Cela prouve, a-t-il dit, que la wilaya a un grand cœur. Le parc d’attractions qu’il a également  visité montre l’aspect humaniste de la wilaya, a-t-il ajouté .
Autant d’éléments positifs qui ont poussé le Premier ministre à revenir sur les objectifs de ses tournées dans les wilayas. Beaucoup de gens affirment que nous le faisons pour distribuer de l’argent. Ce n’est pas notre rôle, a-t-il indiqué. Ce dernier se résume dans l’examen de la réalisation du programme du Président de la République sur le terrain. Il faut qu’on sache où est ce que nous sommes, a-t-il déclaré. Après l’adoption par le peuple algérien de la loi sur la Réconciliation, a-t-il rappelé, l’Algérie a pu orienter ses moyens et ses efforts pour combler le retard qu’elle a accusé dans les années 90. Ce qui a été effectué sous la direction du Président de la République, rares sont les pays qui peuvent le faire. Personne ne peut nier cette réalité tangible, a noté M. Sellal qui a énuméré les principaux indicateurs de ce bilan positif à savoir 1.900.000 logements, 3.500 établissements scolaires, 29 universités, 48 hopitaux, 10.000 km de routes, 1.900 km de voie ferrée, 1.900.000 abonnés d’électricité, 1.600.000 logements raccordés au gaz et une augmentation du taux d’approvisionnement en AEP qui est passé de 80 à 92%. Il a même cité le grand transfert hydrique d’In Salah à Tamanrasset. Seul les Etats-Unis d’Amérique ont pu effectuer une oépration similaire, a noté le Premier ministre qui a affirmé que l’Algérie est l’un des premiers pays à avoir réalisé les objectifs du troisième millénaire comme l’a rendu publique l’agence spécialisée de l’ONU. Cette dernière a en effet classé l’Algérie parmi les pays qui ont eu un développement humain élevé.

----------------------------------

La crise du logement sera vaincue à l’horizon 2017
Bien sûr, les lacunes existent reconnaît M. Sellal, mais ce qui est sûr, a-t-il dit, c’est que l’Algérie n’est plus celle d’hier. De l’an 2000 à aujourd’hui, le produit national brut a connu une augmentation de l’ordre de 330%. Les réserves de change ont connu une hausse considérable et la dette n’est plus qu’un souvenir, a annoncé M. Sellal. Tout cela a été effectué tout en préservant les grands équilibres budgétaires, a précisé le Premier ministre qui a donné l’exemple de l’inflation dont le taux n’a pas dépasé les 4,5%. Le Président de la République, a-t-il rappelé encore, a placé le logement et l’emploi parmi les priorités du gouvernement.  Aujourd’hui, ces engagements, qui ont été pris devant le peuple et ses représentants, ont été respectés a-t-il considéré. De 2010 à 2013, 760.000 logements ont été réalisés. 300.000 autres doivent être réceptionnés cette année a affirmé le Premier ministre qui a indiqué que 1.900.000 logements sont en cours de réalisation. Il nous reste à réaliser 750.000 logements à l’horizon 2017 pour que la crise du logements soit vaincue complètement a affirmé le Premier ministre. Le chômage est passé de 29,2% à la fin des années 90 à 9,80 en 2013, a déclaré l’orateur qui a précisé que l’année passée a connu pour la première fois de l’histoire du pays une inversion de la création des emplois au profit du secteur industriel. Ce dernier a permis d’embaucher 70% de l’effectif global des personnes employées. La pression sur la fonction publique a baissé, a ajouté le Premier ministre qui a réitéré la volonté du gouvernement à poursuivre son action dans ce domaine, mais aussi l’unification du dispositif d’intégration des jeunes diplômés. Nous orientons dans la création des richesses et de l’emploi, a-t-il dit. Cette stabilité et cette force économique a fait de notre pays une référence pour beaucoup d’autres a rappelé  Sellal. Et au Premier ministre de noter que l’Algérie qui s’est reconcilée avec elle-même est forte grâce à ses institutions et son économie. Elle regarde l’avenir avec optimisme. Que ceux qui veulent participer à la construction de cet avenir croient dans les valeurs d’unité, de solidarité et de reconcilation, a conclu le Premier ministre.                                                 
F. D.

- 1.900 logements, 3.500 établissements scolaires, 29 universités, 48 hopitaux, 10.000 km de routes, 1.900 km de voie ferrée, 1.900.000 abonnés d’électricité, 1.600.000 logements raccordés au gaz et une augmentation du taux d’approvisionnement en AEP qui est passé de 80 à 92%.
- Le chomage est passé de 29,2% à la fin des années 90 à 9,80 en 2013
- Le secteur industriel  a permis d’embaucher 70% de l’effectif global des personnes employées pour la première fois de l’histoire du pays
- L’Algérie est l’un des premiers pays à avoir réalisé les objectifs du troisième millénaire comme l’a rendu publique l’agence spécialisée de l’ONU

------------------------

M. Sellal inspecte le projet de la zone extraportuaire de Tixter

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a inspecté, hier, dans le cadre de sa visite de travail dans la  wilaya de Bordj Bou-Arréridj, la future logistique extraportuaire (port sec) implantée dans la commune de Tixter.

M. Sellal, qui s’est enquis de l’avancement du chantier inscrit en 2013  pour un coût de plus de 3,47 milliard de dinars, a reçu un exposé sur la consistance de ce projet devant contribuer au désengorgement des ports de Béjaïa et de Jijel.
Il a souligné, à ce propos, la nécessité de se projeter dans l’avenir  et de procéder à l’extension de la zone extraportuaire, et rappelé la stratégie  nationale visant à créer et de multiplier des pôles logistiques qui permettront de décongestionner les enceintes portuaires, de mieux desservir les différentes régions du pays et d'y impulser le développement socioéconomique.
"Les extensions à réaliser au niveau des différents lots de ce projet,  à entamer rapidement, devront être achevées en même temps", a insisté M. Sellal à l’adresse des responsables concernés. Réparti sur 3 lots, le port sec comprend, selon sa configuration initiale, un terminal à conteneurs dont le terre-plein sera bétonné sur une superficie de plus de 8,5 hectares, un terminal ferroviaire de 3 voies de service (775 ml chacune) et un mur de clôture en dur d’un linéaire de 2.750 ml.
Lancé en août 2013, le projet sera entièrement achevé au bout d’un délai contractuel courant jusqu’à avril 2015, selon les explications fournies sur site au Premier ministre.
Au plan de l’impact sur l’emploi, le futur port sec de Tixter permettra de créer quelque 300 emplois, dont 277 postes permanents, en plus de 1.200 emplois  indirects.
Des chiffres qui seront revus à la hausse lorsque l’extension à laquelle le Premier ministre a appelé aura été réalisée et réceptionnée.

------------------------

Investissements
Agir dans le cadre d'une approche économique et non administrative
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal,  a appelé, hier à Bordj Bou-Arréridj, les responsables locaux concernés par le secteur de l'investissement, à agir dans le cadre d'une approche économique et non pas administrative.
M. Sellal a instruit les responsables locaux, en marge de la mise en  service d'une unité de production de panneaux photovoltaïques initiée par l'entreprise Condor Electronics, à la zone industrielle de Mechta Fatima, à l'effet de "trouver un lot de terrain pour tout investissement, sans distinction de secteur ou de créneau, l’enjeu étant de créer des emplois et de mieux impulser le développement".
"Procédez si nécessaire à des extensions des zones industrielles et  des zones d'activités, mais ne refusez pas des investissements", a martelé le Premier ministre à l'adresse des autorités locales.
Au cours d'un exposé des activités du CALPIREF (Comité d'assistance  à la localisation et à la promotion des investissements et de la régulation  du foncier), présenté à cette occasion, il a été souligné que 72% des projets validés en 2013 par ce comité relevaient du secteur de l’industrie.
On a également noté, au cours de cet exposé, que huit (8) unités industrielles sont entrées en production durant le même exercice.
Les responsables locaux du secteur ont également fait part d’un projet de création d'un pôle pharmaceutique dans cette wilaya, et rappelé que les autorités locales ont donné leur aval pour la création de sept (7) nouvelles zones d'activités,  en privilégiant leur implantation dans des communes déshéritées au plan économique, à l’image d’El- Mansourah où une zone de 160 hectares est prévue et d’El-Euch  (zone de 90 ha).
M. Sellal avait auparavant procédé à la mise en service de l'unité de production de panneaux photovoltaïques pour l'énergie solaire  construite et équipée par l'entreprise Condor Electronics.
Considéré comme l'un des leaders de l'électroménager et de l'électronique grand public, Condor Electronics entend, selon ses responsables, diversifier  ses activités dans les énergies renouvelables afin de répondre à la forte demande  en énergie dans la région sud du pays. L’entreprise produira et commercialisera des panneaux solaires photovoltaïques d'une plage de puissance située entre  70 et 380 W par panneau.
Le patron de Condor Electronics a fait part, au cours d'un exposé sur la gamme des produits fabriqués par son entreprise, d'un  projet de complexe de réfrigérateurs (en phase de construction) initié pour 6 milliards de dinars en partenariat avec une firme étrangère. Ce futur complexe  produira 1,5 millions d’unités par an, dont 50% seront destinés à l'export, a-t-il affirmé, avant d’annoncer également la réalisation prochaine d’un autre  complexe, aujourd’hui en phase d’étude, destiné à produire des composants photovoltaïques.
Le Premier ministre a également mis en service, dans cette même zone  industrielle, une unité de fabrication de géomembranes destinées à l’étanchéité des barrages et des centres d’enfouissement technique (CET) réalisée par la  Sarl Algérienne Géomembrane Mechri.
Présentée comme la seconde unité de ce genre en Afrique (une seule usine est opérationnelle en Afrique du Sud), l’Algérienne Géomembrane Mechri offre, dès son entrée en exploitation, une quarantaine d'emplois permanents.

------------------------

Cérémonie de distribution de logements sociaux
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a présidé, hier dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, une cérémonie symbolique de distribution de 935 logements publics locatifs réalisés au POS (plan d’occupation du sol) n° 10, dit "POS Akhrouf".
Les logements situés à l'entrée-est du chef-lieu de wilaya, réalisés dans le cadre des actions de résorption de l'habit précaire (RHP), complètent le programme d’habitat prévu dans ce POS, fort d’un total de 2.650 unités relevant du segment de l’habitat public locatif (LPL).
M. Sellal avait auparavant inspecté le chantier de réalisation de 1.950 logements de type LPL lancé en juillet 2013 dans le même POS pour un coût de plus de 4 milliards de dinars, pour être réceptionnés en juin 2015.
Le Premier ministre, parcourant le plan de masse de la nouvelle zone d’habitation, a de nouveau insisté sur la nécessité de multiplier les espaces verts et de détente pour améliorer le bien-être des populations appelées à y résider.
Il a également demandé aux responsables locaux en charge du secteur de l’urbanisme d’y diversifier les formules d’habitat, d’aérer la zone et de mieux répartir les équipements prévus, appelant, dans ce contexte, à délocaliser le complexe sportif prévu sur ce site et dont l’emplacement a été jugé inadéquat par M. Sellal.
Les 1.950 logements publics locatifs en construction sur le POS n° 10,  lancés en juillet 2013, mettent à contribution onze (11) entreprises privées.
Les travaux, suivis par dix (10) bureaux d’études, accusent, à l’heure  actuelle, un taux d’avancement de l’ordre de 45%, selon les explications de  la directrice de l’Office de promotion et de gestion immobilières (OPGI).
Elle a indiqué que parmi les unités d’habitation, une dizaine a été conçue de manière à répondre aux besoins des personnes à mobilité réduite.

------------------------

Inauguration de l’hôpital mère et enfant
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a inauguré, hier dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, après remise à niveau, de l'Établissement hospitalier spécialisé (EHS) mère et enfant du chef-lieu de wilaya. L'établissement, entièrement réhabilité moyennant une enveloppe de 100  millions de dinars, dispose désormais, à la faveur d'une réorganisation des espaces, de 90 lits au lieu de 60 auparavant. M. Sellal a appelé à étoffer l'encadrement de cet établissements, ainsi que de tous les autres structures hospitalières de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, d'autant, a-t-il souligné, que cette dernière disposera bientôt (le projet est en cours de réalisation), d'une École de formation paramédicale. Dans l'après-midi, le Premier ministre a présidé, à l'université Bachir-El-Ibrahimi, une rencontre avec les cadres et les élus locaux, élargie aux representants  de la société civile, au cours de laquelle il sera débattu des voies et moyens d'impulser une plus grande dynamique de développement dans cette wilaya.


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com