vendredi 13 dcembre 2019 02:36:16

Violence à l’École : Nécessité d’intensifier les campagnes de sensibilisation

Les participants à une journée d’étude sur la violence dans les écoles ont insisté, hier à Constantine, sur la nécessité de "multiplier les campagnes de sensibilisation aux effets hautement néfastes de ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur".

PUBLIE LE : 23-01-2014 | 0:00

Les participants à une journée d’étude sur la  violence dans les écoles ont insisté, hier à Constantine, sur la nécessité  de "multiplier les campagnes de sensibilisation aux effets hautement néfastes de ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur".          
Un programme "riche en conférences et en débats autour de la question de la violence en milieu scolaire" doit être mis en place pour "mieux étudier cette question sensible qui implique une analyse de la nature de cette violence, de son degré et de son impact", ont indiqué les conférenciers lors de cette rencontre organisée par l’association des psychologues de la wilaya.          
La violence qui menace l’intégrité physique et psychique des enseignants, et des élèves constitue désormais une "véritable problématique" qui nécessite la mobilisation de tous les moyens et toutes les composantes du système scolaire, à savoir élèves, enseignants, établissements scolaires, entourage familial et environnement socioéconomique, a considéré Aziz Kaâbouche, président de cette association.          
"Avec la menace qui pèse sur l'école et les élèves, il n'est plus possible de fermer les yeux sur ce phénomène et de continuer à considérer les agressions au sein des établissements scolaires comme des comportements normaux", a estimé  de son côté le Dr Hakim Rahmouni, enseignant en psychologie à l'université Mentouri et président de la Fédération des parents d'élèves de la wilaya de Constantine. "La violence en milieu familial constitue la première cause de la violence  en milieu scolaire", a également estimé ce psychologue, considérant que certains médias incitent à la propagation de ce phénomène, car, selon lui, les jeunes sont "constamment exposés à des scènes de violence à la télévision, ainsi que sur la toile de l’internet".          
Les travaux de cette rencontre à laquelle ont pris part des psychologues,  des sociologues, des parents d'élèves et des enseignants ont été également marqués par la présentation d'une série de communications portant, notamment, sur la relation enseignant-élève et les méthodes de prévention contre ce fléau social.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions