dimanche 18 novembre 2018 09:59:23

Syrie : L’Onu annonce que l’Iran ne participera pas à Genève II

Double attentat à la frontière turque : 16 morts

PUBLIE LE : 22-01-2014 | 0:00
D.R

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a annoncé lundi soir que l'Iran ne participerait pas à l'ouverture de la conférence Genève II sur la Syrie, prévue aujourd’hui à Montreux et qui a pour but de réunir le gouvernement et l'opposition de Syrie autour de la table de négociations.

«Lors d’une série de réunions et de conversations téléphoniques, de hauts responsables iraniens ont assuré au secrétaire général que l’Iran comprenait et soutenait le fondement et l’objectif de la conférence, y compris le Communiqué de Genève » du 30 juin 2012, a indiqué le porte-parole du secrétaire général dans une déclaration lue devant la presse. Le secrétaire général, a-t-il ajouté, ''est profondément déçu par les déclarations publiques iraniennes aujourd’hui qui ne sont pas du tout conformes à cet engagement.'' Ban Ki-moon ''continue d’appeler l’Iran à se joindre au consensus mondial contenu dans le Communiqué de Genève'', a poursuivi son porte-parole, Martin Nesirky. Selon le secrétaire général, étant donné que l’Iran ''a choisi de rester en dehors de ce consensus de base, il a décidé que le rassemblement d’une journée à Montreux aurait lieu sans la participation de l’Iran.'' De son côté, Washington a salué la décision du SG de l'Onu. "Toutes les parties peuvent se concentrer de nouveau sur la tâche à accomplir, celle de mettre un terme aux souffrances du peuple syrien et d'entamer un processus vers une transition politique", a déclaré la porte-parole du Département d'Etat Jen Psaki. Selon Moscou, la décision de l'Onu est une "erreur". "C'est bien sûr une erreur", a déclaré M. Lavrov. "Nous avons toujours souligné que tous les acteurs extérieurs qui ont une influence sur la situation devaient être représentés", a-t-il ajouté. "Ceux qui ont exigé que l'on annule l'invitation de l'Iran sont ceux qui affirment que la mise en œuvre du communiqué de Genève doit aboutir à un changement de régime" en Syrie, a déclaré le ministre russe. Le ministre russe a cependant estimé qu'il n'y avait pas de "catastrophe" dans l'absence de l'Iran à Genève II. "Je regrette simplement que toute cette histoire n'ait guère renforcé l'autorité de l'Organisation des Nations Unies", a-t-il déclaré.

------------------------

Double attentat à la frontière turque
16 morts
L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a indiqué lundi qu'au moins seize personnes, dont six rebelles, avaient été tuées et vingt blessées lundi dans un double attentat à la voiture piégée au poste-frontière de Bab al-Hawa entre la Syrie et la Turquie. Le premier véhicule a explosé à un barrage juste à l'extérieur du poste-frontière et le second à l'intérieur de celui-ci, a précisé l'OSDH. Des combattants de l'EIIL ont pris lundi le contrôle de l'aéroport militaire de Jarrah, dans l'est de la province d'Alep (nord), qui était aux mains des rebelles depuis février 2013. Ils se sont en revanche retirés dans la nuit de l'ouest de cette province, selon la même source.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions