mardi 26 mai 2020 12:06:54

Liban : Hariri se dit prêt à former un gouvernement avec le Hezbollah

L’ex-Premier ministre libanais Saad Hariri, qui vit en exil en France depuis 2011, a affirmé qu'il était d'accord pour diriger un gouvernement comprenant des membres du parti chiite Hezbollah, dont des membres participent aux combats en Syrie aux côtés du régime.

PUBLIE LE : 22-01-2014 | 0:00
D.R

L’ex-Premier ministre libanais Saad Hariri, qui vit en exil en France depuis 2011, a affirmé qu'il était d'accord pour diriger un gouvernement comprenant des membres du parti chiite Hezbollah, dont des membres participent aux combats en Syrie aux côtés du régime. Cette annonce de M. Hariri, qui dirige la coalition dite du 14-Mars, constitue un revirement par rapport à ses précédentes déclarations hostiles au Hezbollah. Fin décembre, sa coalition avait ainsi accusé le puissant parti de cheikh Nasrallah d'être responsable de l'assassinat de l'un de ses proches conseillers, Mohammad Chatah, dans un attentat à Beyrouth. Dans une interview lundi soir à la chaîne Future TV, M. Hariri a toutefois précisé que les ministres du Hezbollah dans le gouvernement qu'il projetait de former ne devait pas avoir de droit de veto sur les décisions. Par ailleurs,  dans un attentat à la bombe perpétré dans un quartier du sud de la capitale libanaise Beyrouth, deux personnes ont été tuées et cinq autres blessées, a indiqué l'agence officielle ANI. "Un kamikaze s'est fait exploser dans une voiture (...) à Haret Hreik, deux personnes ont été tuées et cinq blessées", a indiqué ANI. D'autre part, six personnes ont été tuées dans des affrontements intercommunautaires à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, selon un bilan fourni lundi par un responsable des services de sécurité.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions