dimanche 18 aot 2019 00:06:45

Le Professeur Bendib chef de service de radiologie au CPMC : « Le dépistage, arme fatale contre le cancer du sein »

En dépit des efforts consentis ces dernières années en matière de prise en charge du cancer du sein, cette pathologie constitue toujours un véritable problème de santé publique, c’est ce qu’a indiqué, hier, le Pr Salah Eddine Bendib, chef de service de radiologie et d’imagerie médicale au Centre Pierre et Marie-Curie, à Alger

PUBLIE LE : 20-01-2014 | 23:00
D.R

En dépit des efforts consentis ces dernières années en matière de prise en charge du cancer du sein, cette pathologie constitue toujours un véritable problème de santé publique, c’est ce qu’a indiqué, hier, le Pr Salah Eddine Bendib, chef de service de radiologie et d’imagerie médicale au Centre Pierre et Marie-Curie, à Alger. Intervenant sur les ondes de la Radio internationale, le Pr Bendib, qui est également doyen de la faculté de médecine, a mis l’accent sur l’impérieuse nécessité de développer des actions de sensibilisation en faveur des femmes à l’effet de les inciter à se faire dépister.
Insistant sur l’importance du dépistage précoce du cancer du sein, le Pr. Bendib a fait savoir que cette maladie touche de plus en plus de sujets jeunes, précisant qu’environ 12% des femmes atteintes du cancer du sein ont moins de 35 ans. Selon le spécialiste, le dépistage constitue l’une des armes les plus efficaces contre le cancer du sein. « Détecté à un stade précoce, le cancer du sein fait partie des cancers ayant un bon pronostic. Quand la tumeur fait moins d’un centimètre et ne présente pas d'envahissement ganglionnaire, elle peut être guérie dans 95% des cas », a-t-il dit.
Il a souligné l'intérêt de généraliser le dépistage de ce genre de cancer, et d’intervenir le plus tôt possible, lorsqu'il est possible de le traiter efficacement et avec des thérapeutiques potentiellement moins lourdes pour la patiente. A ce sujet, le Pr. Bendib a évoqué les actions entreprises par l’Etat en vue de faciliter à toutes les femmes l’accès au dépistage du cancer du sein. Il faut savoir, qu’un important programme de lutte contre le cancer en générale a été mis en place par les pouvoirs publics pour optimiser la prise en charge des personnes atteintes de cette pathologie lourde.
Outre la création de plusieurs centres de dépistage gratuits du cancer du sein à travers le pays, cette action d’envergure prévoit l’organisation des campagnes de sensibilisation pour le dépistage précoce, rappelle le doyen de la faculté de médecine d’Alger, avant de poursuivre : « Cette approche vise à inciter les femmes de plus de 40 ans à recourir à la mammographie pour déceler d’éventuelles anomalies nécessitant de ce fait, une intervention rapide des spécialistes qui pourrait être salutaire. »
Il précisera ensuite que ce programme est destiné à faire baisser de 30% la mortalité par le cancer.
    Kamélia H.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions