mardi 16 juillet 2019 18:21:08

Clôture de la 15e semaine nationale du Coran : Ghlamallah appelle à l'élimination des causes de la fitna et de la division

Le rôle des cheikhs de zaouïa et des enseignants du Coran en matière de sensibilisation des citoyens, et leur orientation sur la voie du bon sens et de la sagesse ont été soulignés, hier à Dar El-Imam de Mohammadia (Alger), par Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et du Wakf, dans un bref discours prononcé à la clôture de la 15e Semaine nationale du Coran.

PUBLIE LE : 21-01-2014 | 0:00
D.R

Le rôle des cheikhs de zaouïa et des enseignants du Coran en matière de sensibilisation des citoyens, et leur orientation sur la voie du bon sens et de la sagesse ont été soulignés, hier à Dar El-Imam de Mohammadia (Alger), par Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et du Wakf, dans un bref discours prononcé à la clôture de la 15e Semaine nationale du Coran.

Après avoir rappelé le solide attachement des Algériens au saint Coran, et pour ses riches enseignements, le ministre a exhorté les nombreux participants à œuvrer sans relâche à l'élimination des causes de la «fitna» et de la division au sein de la société algérienne.
À l’issue de leurs travaux, les cheikhs et enseignants du Coran ont adopté une série de recommandations, dans lesquelles ils soulignent la nécessité d’accorder plus d’intérêt au saint Coran, en termes d’enseignement, de mémorisation, de psalmodie et d’interprétation. La diffusion des valeurs spirituelles, comme la fraternité, l'union et la tolérance, et leur enseignement aux générations montantes ont été soulignés également par les participants, lesquels ont tenu à saluer les efforts considérables des cheikhs de zaouïas et des enseignants du Coran dans la formation de nombreuses générations de récitants du Coran et leur rôle dans la société. À cette occasion, les résultats des concours de récitation du Coran, mis sur pied à l’occasion de cette manifestation culturelle et religieuse, ont été rendus publics. Dans l’épreuve de récitation, psalmodie et interprétation du Coran, réservée aux candidats âgés de moins de 25 ans, Melle Akila Benkerrouche de Msila a pris la première place, Abdallah Aribi (Sétif) la deuxième et Mohamed Abderrazak Brakni (Saïda) la troisième place. La deuxième épreuve, portant sur la mémorisation et la psalmodie du Coran, uniquement, a été remportée par Melle Marwa Amir de Blida, suivie de Salaheddine Kessoul (Chlef) et d’Ilham Benouelha (Sétif). Enfin, le concours réservé aux enfants de moins de 15 ans a vu le jeune Merouane Zouzou d’Ouargla arriver en tête, suivi d’Ayoub Bendiaf de Sidi Bel-Abbès et Mohamed Amine Djabi de Constantine. Outre leur qualification aux concours internationaux de récitation du Coran, les lauréats des trois concours ont eu droit à des récompenses appréciables en espèces et aussi à des omras et à des micro-ordinateurs.
Mourad A.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions