dimanche 09 aot 2020 17:47:17

Métro d’Alger : Les travaux de la ligne Haï El-Badr - El-Harrach perturbés par une grève

Les travaux d'extension du métro d'Alger sur le tronçon Haï El-Badr - El-Harrach, qui doivent être livrés fin 2014, sont à l'arrêt depuis trois jours du fait d'une grève des agents de surveillance du site, qui ''nous empêchent de travailler'

PUBLIE LE : 20-01-2014 | 23:00

Les travaux d'extension du métro d'Alger sur le tronçon Haï El-Badr - El-Harrach, qui doivent être livrés fin 2014, sont à l'arrêt depuis trois jours du fait d'une grève des agents de surveillance du site, qui  ''nous empêchent de travailler'', a affirmé hier le directeur du métro d'Alger, Omar Hadbi.
''Les agents chargés de la surveillance et du gardiennage du site du tronçon Haï El-Badr - El-Harrach bloquent l'entrée du site à nos ingénieurs, dont des français, et aux autres travailleurs. Ils nous empêchent de travailler'',  a précisé M. Hadbi à l'APS.
 ''Nous avons des ingénieurs et des travailleurs interdits d'accès au site. Ce conflit nous perturbe énormément'', a-t-il ajouté.
Le conflit oppose les agents chargés de la surveillance du site à leur employeur, le groupement constitué du français Kolas Rail et l'entreprise algérienne privée KOUGC. La non-reconduction du contrat de travail à une quinzaine d'agents de gardiennage sur la soixantaine d’employés par le groupement est à l'origine de ce conflit, a-t-on appris de sources proches de KOUGC.
Une plainte en référé a été déposée auprès du tribunal d'El-Harrach pour mettre fin à ce conflit, précisent les mêmes sources à l'APS.
Le groupement franco-algérien Kolas Rail-KOUGC, qui avait remporté le contrat doté d'une enveloppe budgétaire de 110 millions d'euros et portant travaux d'installation et d'aménagement des équipements du métro d'Alger sur le tronçon Haï El-Badr - El-Harrach, avaient entamés ces travaux en octobre 2012.
Le projet, d'une durée de 23 mois, porte sur la mise en place des équipements et l'aménagement du système métro sur l'extension de la première ligne du métro d'Alger, qui relie Haï El-Badr à El-Harrach à travers quatre stations (Bachdjerrah-1, Bachdjerrah-2, El-Harrach- gare et El-Harrach-centre).
Les stations de cette ligne seront dotées d'espaces destinés aux activités commerciales et équipées d'ascenseurs pour handicapés, une nouveauté introduite par le métro d'Alger qui n'existe pas dans les stations de la première ligne en service. L'exploitation commerciale de cette ligne est prévue, selon le contrat,  avant la fin 2014.
''Cette grève nous porte énormément préjudice'', ajoute M. Hadbi, selon lequel ''les travaux de réalisation de cette ligne avancent bien''.
Le métro d'Alger, inauguré le 1er novembre 2011 et a dépassé son millionième voyageurs, compte une autre extension en cours de réalisation entre La Grande Poste-Tafourah-Place des Martyrs, rappelle-t-on.
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions