jeudi 05 dcembre 2019 19:36:10

20e conférence de l’UPA à Koweït, M. Ould Khelifa : « La question du peuple palestinien est juste et mérite le soutien »

Dans son allocution lors de la 20e conférence de l’Union interparlementaire arabe (UIPA), sur la question «d’El Qods» qui se tient à Koweït, M. Ould Khelifa a salué la résistance du peuple palestinien qui œuvre résolument à l’établissement de son Etat national proclamé en Algérie en 1988.

PUBLIE LE : 20-01-2014 | 0:00
D.R

 Dans son allocution lors de la 20e conférence de l’Union interparlementaire arabe (UIPA), sur la question «d’El Qods» qui se tient à Koweït, M. Ould Khelifa a salué la résistance du peuple palestinien qui œuvre résolument à l’établissement de son Etat national proclamé en Algérie en 1988. S’exprimant sur le rôle de l’Algérie, à travers l’histoire, dans l’appui de la cause palestinienne, M. Ould Khelifa a cité les bénévoles algériens qui ont afflué à pied en 1948 vers El Qods pour défendre la mosquée d’El Aqsa, bien que le pays se trouvait sous occupation. Les Algériens demeurent fidèles à leur soutien « indéfectible et inconditionnel » à la cause palestinienne, tel qu’exprimé par le défunt Président Houari Boumediène, a-t-il souligné. Il a ajouté que la voix du président martyr Yasser Arafat avait « retenti également de la tribune de l’Onu lorsque l’Algérie avait présidé l’Assemblée générale de l’Onu en 1974, représentée par le Président Abdelaziz Bouteflika, à l’époque chef de la diplomatie algérienne.» M. Ould Khelifa a affirmé : « Nous sommes tenus, en tant que parlementaires, de même que tous nos pays, de répondre à ces graves défis et à mobiliser l’opinion publique internationale et les ONG et à souligner que la Mosquée al Aqsa est partie intégrante du patrimoine humanitaire et de l’histoire de la Palestine.» Par ailleurs, le président de l’APN a estimé que l’obtention par la Palestine de la qualité de membre de l’Unesco et du statut d’observateur auprès de l’Onu constituaient « les prémices de la prise de conscience de la communauté internationale », imputant à l’ONU la responsabilité de rendre justice au peuple palestinien qui, selon lui, « compte parmi les derniers peuples de la planète qui souffrent de l’oppression de la machine militaire israélienne.»
(APS)

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions