jeudi 19 septembre 2019 13:49:47

Investissements : 335 nouveaux projets validés en 2013 à Constantine

Pas moins de 335 nouveaux projets d’investissement ont été validés en 2013 à Constantine par le guichet unique décentralisé (GUD) de l’Agence nationale du développement de l’investissement (ANDI)

PUBLIE LE : 18-01-2014 | 23:00

Pas moins de 335 nouveaux projets d’investissement ont été validés en 2013 à Constantine par le guichet unique décentralisé (GUD)  de l’Agence nationale du développement de l’investissement (ANDI), a-t-on appris hier auprès de la directrice de cet organisme. Ces opérations qui représentent différents créneaux contribueront à la création de plus de 3.800 postes d’emploi, a précisé à l’APS Mme Karima Hamlatte, soulignant que la plupart des opérateurs ont finalisé les procédures auprès des banques et des institutions concernées afin de concrétiser leurs projets. Le GUD dont la mission essentielle consiste à assurer un accompagnement  de l’investisseur et à faciliter le franchissement des différentes étapes auprès des administrations est un outil «prépondérant» et un «appui» au développement et à la promotion des investissements locaux dans les différents secteurs économiques, a-t-elle déclaré. Les services de l’ANDI, dont la mission est d’accueillir, de conseiller et d’accompagner les investisseurs au niveau de ses structures centrales et régionales, ainsi qu’à formaliser, sur une base d’équité et dans des délais  courts, les avantages prévus par les dispositifs d’encouragement, a connu, en 2013, un engouement «sans précédent» des investisseurs dans les douze communes de la wilaya de Constantine, a affirmé Mme Hamlatte, expliquant cette affluence  par «l’importance des avantages fiscaux et parafiscaux octroyés aux investisseurs, faisant que 335 dossiers ont reçu l’aval des autorités concernées, en 2013, contre 226 en 2012.» Les mesures de facilitation et de simplification des formalités d’investissement, décidées en Conseil des ministres en février 2011, en plus de l’installation en 2013 des bureaux de représentations des administrations et des organismes sollicités pour la facilitation des procédures d’investissement, dont le CALPIREF  (Comité d’assistance à la localisation et à la promotion de l’investissement et de la régulation du foncier), la Caisse nationale d’assurance sociale (CNAS),  la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (CASNOS), et l’Agence nationale de l’emploi (ANEM), sont également à la base de cet engouement, a  ajouté la même responsable. Les créneaux les plus ciblés par l’investissement dans la wilaya de Constantine sont le transport, qui représente 51,57 % du taux global, le bâtiment et les travaux publics (24,79 %), l’industrie (11,11%) et les services (9,69%),  selon la directrice locale de l’ANDI. «La wilaya de Constantine occupe la 4e place, s’agissant des investissements réalisés à l’échelle nationale avec l’accompagnement de l’ANDI », a par ailleurs révélé la responsable de cet organisme, rappelant que depuis la création de l’agence, 6.000 projets ont été initiés avec, à la clé, la création de plus de 72.000 emplois. L’intensification des rencontres destinées à débattre des difficultés rencontrées par les investisseurs locaux figure parmi les priorités du plan  d’action 2014 du guichet unique décentralisé de l’ANDI de la wilaya de Constantine, a encore indiqué Mme Hamlatte.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions