samedi 07 dcembre 2019 11:49:06

Conférence des bailleurs de fonds pour l’aide humanitaire en Syrie à Koweït : Mobiliser 6,5 milliards de dollars

Damas confirme des échanges avec des services secrets européens

PUBLIE LE : 16-01-2014 | 0:00
D.R

Les travaux de la conférence internationale des bailleurs de fonds pour l’aide humanitaire en Syrie se sont ouverts hier à Koweït pour mobiliser 6,5 milliards de dollars en faveur des victimes du conflit dans le pays, une levée de fonds présentée par l’ONU comme la plus importante de son histoire pour une situation d’urgence. Cette conférence, la deuxième du genre, est coprésidée par le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, et l’Emir du Koweït, Cheikh Sabah Al Ahmed Al Jaber Al Sabah. Quelque 70 pays participent à cette réunion dont l’Algérie représentée par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. La conférence est destinée à mobiliser les ressources nécessaires pour permettre aux Nations unies et à leurs partenaires de répondre aux besoins humanitaires immédiats, avait précisé le porte-parole adjoint du secrétaire général onusien, Farhan Haq, lors d’un point de presse jeudi au siège de l’ONU. Alors que la situation humanitaire en Syrie continue de se détériorer, le secrétaire général de l’ONU appelle de nouveau les pays à participer à la conférence et ‘’à se montrer généreux’’, avait-il ajouté. Pour sa part, la directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Ertharin Cousin, avait indiqué que la situation humanitaire en Syrie “devient chaque jour plus difficile”, alors que près de la moitié des Syriens sont menacés par la faim. En janvier en cours, le PAM a accru son assistance alimentaire qu’il distribue désormais à 4,25 millions de personnes en Syrie alors que la difficulté est d’obtenir un accès aux zones assiégées.

---------------------------------

Damas confirme des échanges avec des services secrets européens
Des représentants des services spéciaux d’une série de pays européens se sont rendus à Damas pour évoquer avec les autorités locales la coopération dans le domaine de la sécurité, a déclaré le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Mokdad, cité par la chaîne britannique BBC. “Je ne vais pas dresser la liste (des représentants de pays européens, ndlr), mais il est vrai que beaucoup d’entre eux se sont rendus à Damas”, a indiqué le haut diplomate syrien à la chaîne avant de préciser que ces rencontres portaient sur “la coordination des mesures dans le domaine de la sécurité”. Le Wall Street Journal avait antérieurement annoncé que des représentants des services secrets allemands, britanniques, espagnols et français aveint clandestinement tenu des rencontres avec des représentants du pouvoir syrien pour échanger des informations sur quelque 1.200 “extrémistes européens” venus combattre sur le sol syrien.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions