mardi 25 septembre 2018 23:06:54

Le ministre de l’Education nationale à Bouira : « Disponibilité permanente au dialogue avec les syndicats du secteur »

« L’enseignement de tamazight, une priorité du ministère de l’Education nationale » souligne le ministre

PUBLIE LE : 09-01-2014 | 0:00
D.R

Le ministre de l’Education nationale, Abdelatif Baba Ahmed, a assuré, hier à Bouira, que les portes du dialogue avec les syndicats   du secteur «sont toujours ouvertes pour trouver des solutions adéquates» à leurs différentes doléances.  

«Nous avons toujours laissé la porte du dialogue ouverte pour qu’on  puisse discuter avec nos partenaires des différents problèmes soulevés dans le secteur de l’éducation nationale», a affirmé M. Baba Ahmed, lors d’une rencontre avec la presse en marge de sa visite d’inspection dans la wilaya. Rappelant, à cet égard, que son département avait satisfait à la «majorité» des revendications du Conseil national autonome des professeurs de l'enseignement  secondaire et technique (Cnapest), le ministre a invité les représentants de ce syndicat à dialoguer sur leurs autres revendications, «au lieu d’appeler à la grève», a-t-il dit.  
«Nous avons eu un dialogue avec nos partenaires, et nous pouvons dire qu’un syndicat a pu avoir le gros lot», a souligné M. Baba Ahmed au cours de sa visite qui l’a conduite dans plusieurs communes de la wilaya, où il a inauguré et inspecté un nombre important de structures éducatives. Le ministre a annoncé, par ailleurs, que son département est en train de travailler en collaboration avec le secteur de la fonction publique pour tenter de trouver «des solutions idoines» aux différents problèmes soulevés par les travailleurs du secteur.  
Lors de cette visite, le directeur du service planification du ministère de l'Education, Khoudja Djillali, a annoncé que la wilaya de Bouira a bénéficié d’une enveloppe de 107 millions de dinars, consacrée par la loi de finances complémentaire 2013, pour équiper les établissements scolaires en appareils de chauffage.

-----------------------------------

« L’enseignement de tamazight, une priorité du ministère de l’Education nationale »  souligne le ministre
L’enseignement de la langue amazighe et sa promotion  au niveau national constitue l’une des priorités du ministère de l’Education  nationale, a affirmé le ministre de l’Education nationale, Abdellatif Baba Ahmed.          
«L’enseignement de Tamazight est une priorité pour nous, et aura la  place qui lui sied», a assuré le ministre lors d’un point de presse en marge de sa visite dans la wilaya, au cours de laquelle il a inauguré et inspecté diverses structures éducatives à travers plusieurs communes de la wilaya.          
Répondant à une question sur la généralisation de Tamazight et l’obligation de son enseignement, M. Baba Ahmed a déclaré que «cela dépendait du choix de  huit millions d’élèves, ainsi que des moyens humains et matériels dont disposerait le secteur».          
L’enseignement de la langue amazighe dans la wilaya de Bouira, ainsi que dans d’autres wilayas du pays, ne cesse de connaître des régressions, selon  un constat fait récemment par le secrétaire général du Haut commissariat à l’amazighité (HCA), Youcef Merahi, qui avait appelé le mois dernier à l’implication des partenaires  publics et privés pour développer et promouvoir davantage l’enseignement de cette langue.          
Actuellement, la wilaya de Bouira compte près de 6.000 élèves qui suivent des cours en tamazight, selon les chiffres présentés au ministre par le directeur  de l’Education, M. Yamine Mekhaldi.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions