lundi 14 octobre 2019 16:56:10

Le Premier ministre en visite dans la wilaya de Mascara : Un carrefour du développement régional

Élection présidentielle : « Le peuple algérien sera à la hauteur de l'événement »

PUBLIE LE : 07-01-2014 | 23:00
D.R

De notre envoyé spécial Mohamed Bouraib

L’enveloppe complémentaire pour la wilaya de Mascara s’élève à 36,31 milliards de dinars (2.860 milliards de centimes), portant sur la réalisation de 38 nouvelles réalisations relevant de divers secteurs d'activités.

Mascara, ville d’histoire, de culture et de traditions séculaires, s’est amplement mise en valeur hier, pour accueillir dignement et chaleureusement, le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, en visite de travail et d’inspection dans la wilaya.
Cette visite, faut-il le rappeler, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika.
En effet différents secteurs tels l’hydraulique et les ressources en eau, l’agriculture, le logement et l’urbanisme, l’enseignement supérieur, vont devoir bénéficier de réalisations qui ne manqueront pas d’insuffler un réel dynamisme du point de vue du développement et de contribuer puissamment à l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Il faut dire que ce sentiment est pleinement fondé et se justifie par l’importante délégation ministérielle qui l’accompagna dans ce déplacement.
De surcroît, Mascara et ce n’est pas le moindre de ses atouts, occupe une position des plus enviées sur le plan économique et commerciale faisant d’elle  un carrefour dans l’ensemble régional Ouest et le Sud-Ouest avec son potentiel agricole renommé pour son abondance et la qualité de ses produits, ses ressources forestières qui occupent une superficie de 95.687 hectares. Toutes ses caractéristiques un pôle très prometteur dans le domaine de l’investissement.
M. Sellal a entamé sa tournée dans la commune de Sig, où il a procédé au lancement du projet d’alimentation en eau potable de 11 communes à partir de la méga-station de dessalement d’eau de mer d’El-Mactâa (Oran), à travers le couloir MAO (Mostaganem-Arzew-Oran). Ce projet est destiné à alimenter environ 300.000 habitants de 11 communes par un quota de 122.000 mètres cubes d'eau potable par jour.       Les travaux de sa réalisation ont été confiés à trois entreprises dont l'une est un consortium de deux entreprises privées. Un délai de 18 mois a été fixé aux entreprises réalisatrices pour achever ce projet. A l'horizon 2040, ils seront quelque 630.000 habitants  à disposer de cette eau. Le coût du projet est de 10 milliards de dinars. Ce projet important destiné aux communes à forte densité démographique, permet de mobiliser de grandes quantités d'eau des barrages de la wilaya pour les besoins des trois périmètres agricoles irrigués. Il s'agit de la plaine de Sig, réputée pour sa production oléicole, la plaine de Hebra, caractérisée par son agrumiculture et celle de Ghriss pour laquelle l'étude de réalisation d'un périmètre irrigué a été achevée.

Priorité à l’irrigation agricole
M. Sellal a procédé à la mise en service du projet d’aménagement et de rénovation du réseau d’irrigation du périmètre irrigué de la plaine de Sig, dans la commune de Sig. In situ, le Premier ministre a pu avoir des éclaircissements concernant le projet, qui fut lancé durant la seconde moitié de l’année 2012 et prêt à être livré en ce mois de janvier. Grosso modo, le projet va permettre d’irriguer 4.993 hectares de terres agricoles  à partir du barrage Chorfa 2 par le biais de canalisations souterraines pour éviter l’évaporation de l’eau et la détérioration du réseau. Une enveloppe de 3,56 milliards de dinars a été allouée à l'opération pilotée par l’Office national d’irrigation et de drainage (ONID). Le projet revêt une grande importance en matière de promotion de l'oléiculture qui constitue un des atouts agricoles les plus probants de la région, fait la réputation de la région, amoindrir dans une large proportion l’évaporation et juguler le problème du pompage illicite.
M. Sellal a aussi eu droit à des explications sur la situation du secteur de l’hydraulique et les plus conséquents projets en cours de réalisation. Il s’agit, à titre d’exemple, des travaux de désenvasement du barrage de Bouhnifia. Les travaux portant extraction de 6 millions de mètres cubes de vase ont atteint un taux d’avancement de 60 %.
Le Premier ministre a également suivi un exposé sur le futur barrage d’Oued Taht, dans la commune d’Ain Farah. Les travaux enregistrent un taux d’avancement de 32%. Le projet de la station d’épuration des eaux usées lui a été également présenté. Celle-ci, une fois opérationnelle, assurera une quantité de 5 millions de m3 d’eau destinés à l’irrigation des surfaces agricoles de Mohammedia.   
M. Sellal a suggéré de créer des espaces verts et des espaces de loisirs à proximité de cette station.    

Cap sur l’exportation
Le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal a visité les minoteries «Chorfa» situées dans la zone industrielle de Sig. Cette unité fait partie du groupe «Metidji»  spécialisée dans la production de semoule et de pâtes alimentaires. Elle possède deux chaines de production de semoule d'une capacité de 4.400 quintaux/jour et une autre de production de maïs d'une capacité de 2.000 quintaux par jour, en plus de deux chaînes pour pâtes alimentaires de 96 tonnes/jour et des entrepôts d'une capacité de 125.000 tonnes.      
L'entreprise s'apprête à réceptionner une nouvelle chaine de production de pâtes alimentaires d'une capacité de 48 tonnes/jour.          
Les minoteries «Chorfa» ont exporté 3.500 tonnes de pâtes alimentaires en 2013 d'une valeur de 2,8 millions de dollars US.
Les responsables de l'unité ont expliqué au Premier ministre que l'unité fonctionne aussi en partenariat avec des céréaliculteurs de Tlemcen, Sidi Bel-Abbès, Aïn Temouchent  et Relizane. Les responsables du Calpiref ont présenté à M. Sellal, un exposé sur l'investissement industriel dans la wilaya de Mascara et les opérations d'aménagement des zones industrielles qui ont mobilisé une enveloppe de 1, 23 milliards de dinars au profit de huit zones.
Des projets d'investissement concernant les secteurs du tourisme, du commerce et de l'habitat ont été par ailleurs, présentés au Premier ministre. Dans la daïra de Mohammedia, M. Sellal a inspecté le nouveau pôle urbain en cours de réalisation. S’étendant sur 54 hectares, ce site abritera 3.883 logements, tous types confondus, en plus d’autres infrastructures d’accompagnement.         
Au niveau du  chef-lieu de wilaya, le Premier ministre a fait une halte dans la localité d’El-Matmour pour visiter une exploitation agricole. 
Dans la commune de Mascara, M. Sellal a inspecté le nouveau pôle universitaire de Hai Sidi Saïd et a procédé à la remise de décisions d’attribution de logements à des enseignants universitaires dans le cadre d’un quota de 50 logements livrés  dernièrement. Le restant des bénéficiaires de ces logements recevront leurs arrêtés une fois achevés les travaux de 130 autres logements qui seront livrés cette année. Ces logements de type F4 sont incessibles.         
Par la même occasion, M. Sellal a reçu des explications sur les projets  en cours dans ce pôle universitaire, portant sur la réalisation des facultés  des Sciences humaines et sociales et de Langues et Lettres, devant accueillir 8.000 places pédagogiques, ainsi que deux résidences universitaires d’une capacité de 4.000 lits et un nouveau siège du rectorat de l’université. Le nouveau pôle universitaire de hai «Sidi Said» a été doté dernièrement d’une grande salle de conférences de 600 places pour un coût de 291 millions dinars et d’une bibliothèque centrale de 1.000 places pour un coût de 419 millions dinars.     
Il ya lieu de rappeler que cet établissement de l'enseignement supérieur a bénéficié ces dernières années, de la réalisation de trois facultés des Sciences économiques, commerciales et de gestion, de Droit et Sciences politiques et de Sciences de la nature et vie.
M. B.

---------------------------------

Un programme complémentaire consistant
Le programme complémentaire pour la wilaya de Mascara s’élève à 28,601 milliards de dinars (2.860 milliards de centimes), portant sur la réalisation de 38 nouvelles opérations relevant de divers secteurs d'activités.
Le programme arrêté porte, essentiellement, sur des actions visant à renforcer et moderniser les infrastructures de base et à améliorer les conditions de vie des citoyens. Pour rappel, la wilaya de Mascara a bénéficié durant la période 1999-2009 d'une enveloppe financière de l'ordre 118 milliards de dinars et au titre du programme quinquennal 2010-2014 d'une enveloppe de 131 milliards de dinars, destinée à la réalisation de plusieurs infrastructures socioéconomique.
M. B.

---------------------------------

Le premier ministre rencontre la société civile
Mascara pense déjà à l’après-pétrole
A l’issue de sa visite M. Abdelmalek Sellal  a rencontré les représentants de la société civile de la région de Béni Chougrane à l’auditorium du pôle universitaire qui  lui ont fait part de leurs préoccupations diverses.  Le Premier ministre a écouté attentivement un rapport sur le développement local présenté par le wali, puis la salle s’est levée pour demander à l’unisson la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un quatrième mandat aux prochaines élections présidentielles. M. Sellal dira que l’année 2014, s’annonce porteuse d’espoir sur une terre d’hospitalité. «Je transmets les sincères salutations du président de la République aux enfants de l’Emir, fondateur de l’Etat algérien moderne, personnage de grande stature internationale, guerrier, politicien et soufi qui mené une une lutte implacable contre l’occupant. Le premier ministre a insisté sur la nécessité absolue de sauvegarder et de préserver la paix sociale et  l’unité nationale». Il faut bannir le sentiment de  haine et l’intolérance et œuvrer inlassablement renforcer les bases d’un Etat de droit et de justice sociale. M. Sellal n’a pas manqué de rappeler la nécessité de se préparer  à l’après-pétrole, Mascara est l’illustration édifiante de ce changement de cap .Notre pays, dira le Premier ministre, a fait un bon gigantesque vers le développement et le renouveau. Deux chiffres, dit-il, expliquent clairement ce décollage puisque le taux d’inflation est passé de 3,5% en 2011 à 3,4% en 2013, après avoir atteint un taux de 8,9% en 2012. Notre économie se porte bien, a déclaré le Premier ministre, elle est désormais un vecteur d’emplois et de richesses par le biais de l’investissement public ou privé, national et étranger. Le taux de chômage est descendu au dessous de la barre des 10%. Nous sommes sur la bonne voie, ajoute t-il, nous continuerons d’aller de l’avant en toute sérénité pour le bien être des citoyens, et notamment la jeunesse, force vive de la nation. L’Algérie mise sur l’autosuffisance alimentaire même si nos exportations dans ce domaine ne dépassent pas les 30%. «Nous nous apprêtons dans quelques mois  à élire le futur président de la République, une échéance électorale qui déterminera notre mobilisation, nous irons à ce rendez-vous la tête haute et en toute sérénité».
A. Ghomchi

--------------------------

Election présidentielle :
Sellal : «Le peuple algérien sera à la hauteur de l'événement»
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, s'est dit convaincu, hier à Mascara, que le peuple algérien sera «à la hauteur  de l'événement» lors de la prochaine élection présidentielle. «Le corps électoral sera convoqué la semaine prochaine en prévision  de l'élection présidentielle et les Algériens voteront la tête haute, dans la  sérénité et la dignité», a indiqué M. Sellal lors de la rencontre avec les élus locaux et les représentants de la société civile de la wilaya de Mascara.          
«Le gouvernement et le Président de la République sont sereins dans la mesure où le peuple algérien sera à la hauteur de l’événement», a souligné  M. Sellal, ajoutant que «grâce à sa stabilité et à ses potentialités humaines et matérielles, l’Algérie est sur la bonne voix». Le Premier ministre a mis en avant les efforts déployés par le gouvernement, précisant que «beaucoup de choses ont été réalisées dans ce sens et nous avons atteint un niveau appréciable». «Nous devons poursuivre ces efforts et éviter tout retard susceptible de freiner cette dynamique de développement», a-t-il  soutenu. M. Sellal a réaffirmé, par la même occasion, la détermination de son gouvernement de poursuivre sur «la même voie» dans la réalisation des infrastructures de base, tout en consacrant «le principe de la justice sociale».         
 L'Algérie demeure une «référence» en matière de stabilité, a affirmé le Premier ministre qui a invité, par ailleurs, les responsables au niveau local à «ne pas décevoir» les jeunes.

--------------------------

M. Sellal procède à la mise en service du projet d’aménagement du périmètre irrigué de la plaine de Sig
Relance de l’oléiculture

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a procédé, hier, à la mise en service du projet d’aménagement et de rénovation
du réseau d’irrigation du périmètre irrigué de la plaine de Sig, dans la commune éponyme, dans la wilaya de Mascara.

À cette occasion, des explications ont été fournies au Premier ministre sur ce projet, lancé à la mi-2012 et réceptionné au mois de janvier en cours.          
Ce projet permet l’irrigation de 4.993 hectares de terres agricoles à partir du barrage "Chorfa 2" proche de la ville de Sig, par le biais de canalisations souterraines, pour éviter l’évaporation de l’eau et la détérioration rapide du réseau. Une enveloppe de 3,56 milliards de dinars a été allouée à l'opération dirigée par l’Office national d’irrigation et de drainage (ONID), dont la première  partie concerne une superficie de 2.562 ha et porte sur la pose de 60 kilomètres de canalisations de transport et de distribution, la rénovation de 30 km de  pistes, l’ouverture d'autres sur 36 km, la réalisation de tranchées sur 98 km et l'installation de plus de 270 équipements hydrauliques.          
La deuxième partie concernant 2.431 ha porte sur la pose de 62,5 km de canalisations de transport et de distribution d’eau, avec l’installation de 226 équipements mécaniques d’hydraulique, la rénovation de 34 km de pistes et la création d’autres sur 8 km.          
Le projet d’aménagement et de rénovation du réseau d’irrigation du périmètre agricole de la plaine de Sig revêt une grande importance en matière de protection et de relance de l'oléiculture qui fait la réputation de la région, à travers l'élimination du problème de fuites d'eau en raison de la vétusté du réseau, l’évaporation et le pompage illicite.           
Sur place, M. Sellal a suivi des explications sur la situation du secteur de l’hydraulique dans la wilaya et les plus importants projets en cours de réalisation. Il s’agit, entre autres, des travaux de desenvasement du barrage de Bouhnifia. Les travaux portant extraction de 6 millions de mètres cubes de vase ont atteint un taux d’avancement de 60 pour cent. De nouveaux équipements seront acquis pour accélérer la cadence des travaux devant s’achever à la fin de l’année en cours.           
Le Premier ministre a également suivi un exposé sur le futur barrage  Oued Taht, dans la commune d’Aïn Farah. Les travaux enregistrent un taux d’avancement de 32%. Le projet de la station d’épuration des eaux usées a été également présenté. Celle-ci, une fois opérationnelle, assurera une quantité de 5 millions de m3 d’eau destinés à l’irrigation des surfaces agricoles de Mohammadia.           
M. Sellal a préconisé l’aménagement d’espaces verts et des espaces de loisirs à proximité de cette station.           
Les chargés du secteur ont, par ailleurs, présenté une étude visant l’acheminement des eaux du barrage de Bouhnifia vers celui de Fergoug pour éviter les pertes dues à l’évaporation de ce précieux liquide.

-------------------------

Visite d’une exploitation agricole dans la commune d'El-Matemore
Aide aux agriculteurs
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a visité, hier, une exploitation agricole privée "frères Sahraoui" dans la commune d'El-Matemore, dans la wilaya de Mascara. Selon les explications fournies sur place, cette exploitation occupe une superficie de 242 hectares productifs et irrigués, dont 92 ha en arbres fruitiers, notamment de pêches (50 ha), de pruneaux, d'oliviers, de pommes et d'agrumes.          
Environ 60 ha de terres sont réservés à la viticulture utilisant des méthodes scientifiques modernes et à la culture de la pomme de terre de consommation et de multiplication sur une surface de 20 hectares. La production de la pomme de terre dans cette exploitation a atteint  8.600 quintaux avec un rendement de 70 quintaux /ha. Celle des céréales de  multiplication, à laquelle sont réservés 70 hectares, a atteint 3.150 quintaux avec un rendement de 45 quintaux/ha. L'exploitation "Frères Sahraoui" dispose également de chambres froides  d'une capacité de 6.500 mètres cubes. D'autres de 10.000 m3 sont en cours de  réalisation. Répondant aux préoccupations d'un groupe d'agriculteurs, M. Sellal a rappelé le soutien de l'État aux fellahs victimes de la surproduction de la pomme de terre à travers un soutien des prix à raison de 5 dinars pour chaque kilogramme. Le Premier ministre a également réitéré la disponibilité de l’État à  aider les agriculteurs pour développer la production et la mise en valeur des  terres.          
M. Sellal a, par ailleurs, suivi un exposé sur les secteurs agricole et des forêts. Dans ce contexte, il a insisté sur l'importance des campagnes  de reboisement, notamment aux alentours des barrages pour lutter contre l'érosion des terres et l'envasement de ces ouvrages hydriques.

------------------------

Nouveau pôle urbain de Mohammadia
Un site intégré
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a inspecté, hier, les travaux du nouveau pôle urbain en cours de réalisation sur les hauteurs  de la ville de Mohammadia.          
S'étendant sur une superficie de 54 hectares, ce pôle urbain  abritera, selon les explications fournies par les responsables de la direction de l'urbanisme et de la construction (DUC), 3.883 logements tous programmes confondus dont une partie a été lancée par des entreprises algériennes et étrangères, en plus d'un lycée, de deux CEM, de cinq écoles primaires et  d'un centre de formation professionnelle.  En outre, il est programmé sur ce site, la réalisation de deux mosquées, d'une polyclinique, d'un siège de sûreté urbaine, d'un autre pour la brigade de Gendarmerie nationale, d'un marché, d'un centre commercial, de six espaces verts, de deux places publiques, d'une crèche pour enfants, d'une  antenne administrative et de structures de services et sportifs. La création de ce nouveau pôle à Mohammadia a été décidée après saturation de tous les espaces fonciers du plan directeur d'aménagement urbain  PDAU. Le site a été choisi sur les hauteurs pour éviter l'utilisation des terres agricoles fertiles à usage de construction et pour de raisons d'évacuation  des eaux usées. Sur le site, M. Sellal a reçu des explications sur les différents pôles urbains en cours de réalisation à travers le territoire de la wilaya.          
À cette occasion, le Premier ministre a insisté sur la nécessité de prévoir des espaces et des infrastructures destinées aux jeunes.         
"Ces pôles urbains ne doivent pas se transformer en cités-dortoirs", a-t-il souligné, tout en appelant à une participation du secteur privé dans la réalisation des différents projets au sein de ces zones d'habitation et de vie.

-------------------------

Visite de la minoterie Chorfa à Sig
Partenariat avec les céréaliculteurs
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a visité,  hier, l'unité des minoteries "Chorfa", située dans la zone industrielle de  Sig, dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya de Mascara.          
Cette unité relevant du groupe "Metidji", spécialisée dans la production de semoule et de pâtes alimentaires, compte deux chaînes de production de semoule d'une capacité de 4.400 quintaux/jour et une autre de production du maïs d'une capacité de 2000 q/jour, outre deux chaînes pour pâtes alimentaires de 96 tonnes/jour et des entrepôts d'une   capacité de 125.000 tonnes.          L'entreprise s'apprête à réceptionner une nouvelle chaîne de production des pâtes alimentaires longues d'une capacité de 48 tonnes/jour.
Elle entrera en service à partir de février prochain. Les minoteries "Chorfa" ont exporté 3.500 tonnes de pâtes alimentaires en 2013 d'une valeur de 2,8 millions de dollars. Cette unité, réalisée dans les années 1980, relevait de l'entreprise publique "Eriad", avant d'être cédée au groupe "Metidji" dans le cadre de sa privatisation en 2005.           
Les responsables de l'unité ont expliqué au Premier ministre que l'unité est partenaire avec des céréaliculteurs de Tlemcen, Sidi Bel-Abbès, Aïn Temouchent  et Relizane. Durant la précédente campagne, une production de 81.500 quintaux de céréales a été réalisée. Un partenariat similaire sera lancé avec les céréaliculteurs  de Mascara et de Tiaret, a-t-on expliqué. D'autre part, les responsables du Calpiref ont présenté à M. Sellal, un exposé sur l'investissement industriel dans la wilaya de Mascara et les opérations d'aménagement des zones industrielles qui ont mobilisé une enveloppe de 1,23 milliards de dinars au profit de huit zones.          
Des projets d'investissement concernant les secteurs du tourisme,  du commerce et de l'habitat ont été, par ailleurs, présentés au Premier ministre.

----------------------------

Lancement du projet d'alimentation en eau potable de 11 communes
Répondre à la densité démographique  
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a entamé, hier, sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Mascara, par le  lancement des travaux du projet d'alimentation en eau potable de 11 communes de la wilaya à partir de la station de dessalement de l'eau de mer d'El-Mactaâ (Oran) et par le biais du couloir Mostaganem-Arzew-Oran (MAO). Ce projet est destiné à alimenter environ 300.000 habitants de onze communes par un quota de 122.000 mètres cubes d'eau potable par jour. Les travaux de sa réalisation ont été confiés à trois entreprises, dont  l'une est un consortium de deux entreprises privées. La tranche Est du projet concerne les communes de Mohammadia, El-Ghomri, Sidi Abdelmoumen, Sedjrara, Mactâa Douz et Bouhenni. Elle comporte la réalisation de deux réservoirs de 15.000 et 6.000 m3, d'une station de pompage  et la pose de canalisations sur 100 kilomètres. La tranche Ouest touchera quatre communes que sont Sig, Ras  El-Aïn, Amirouche, El-Alaïmia et Oggaz. Elle porte sur la pose de 42 km de canalisations et la réalisation de trois réservoirs d’une capacité variant entre 3.000 et 15.000 m3.          Enfin, la partie sud du projet cible le chef-lieu de wilaya et porte sur la réalisation de 4 stations de pompage, la pose de canalisations sur une distance de 52 km et un réservoir de 30.000 m3.
Un délai de 18 mois a été fixé aux entreprises réalisatrices pour achever ce projet. À l'horizon 2040, ils seront quelque 630.000 habitants  à disposer de cette eau. Le coût du projet est de 10 milliards de DA.  Ce projet important destiné aux communes à forte densité démographique permet de mobiliser de grandes quantités d'eau des barrages de la wilaya pour les besoins des trois périmètres agricoles irrigués. Il s'agit de la plaine de Sig, réputée pour sa production oléicole, la plaine de Hebra, caractérisée par son agrumiculture et celle de Ghriss pour laquelle l'étude de réalisation d'un périmètre irrigué a été achevée.

----------------------------

De grandes opportunités d’investissement

La visite du Premier ministre dans la wilaya de Mascara a revêtu un caractère de relance et d’impulsion de la dynamique du processus de développement local à tous les niveaux et dans divers secteurs d’activité, ainsi que l’évolution quantitative des structures de base par l’apport des programmes quinquennaux (1999/2009), soit un montant global de 118,8 milliards de dinars. Celui de 2010/2014 a atteint plus de 276 milliards, soit une augmentation substantielle qui dénote de l’intérêt particulier accordé à cet élan de développement local aux opérations des programmes sectoriels décentralisés et des PCD.

Le taux de consommation des crédits a connu durant cet exercice 2013 une augmentation par rapport à l’année précédente, ce qui a influé positivement sur l’achèvement des travaux des projets  inscrits. S’agissant du secteur de l’agriculture et des forêts,  il constitue à juste titre un pôle par excellence et a connu de multiples réalisations avec l’élévation des capacités de stockage et la nette amélioration des ressources en eau par le truchement de divers programmes contribuant efficacement à la réhabilitation du réseau d’AEP et d’irrigation agricole. Le secteur de l’habitat, quant à lui, a connu un essor sans précédent même si des contraintes liées au manque d’entreprises qualifiées s’est fait sentir, ces préoccupations ont été passées en revue lors de la visite du Premier ministre.

Essor de l’habitat
La réalisation de nouvelles structures sanitaires dans différentes localités, notamment à Sig, Tighennif, Mohammadia, Ghriss ; des hôpitaux réalisés en préfabriqué seront remplacés par d’autres en dur, des structures d’hémodialyse,  des centres anti-cancéreux, l’extension des UMC et le nouveau du service de psychiatrie sont à mettre à l’actif des acquis des la région. Les réalisations dans le secteur de l’éducation, depuis 1999 à 2013, sont des indicateurs d’amélioration de la scolarisation dans les trois paliers de l’enseignement et le spectre de la surcharge des classes ne hante plus les esprits. La réouverture de 17 classes fermées durant la période d’insécurité et la réalisation de 19 lycées et plus de 10 CEM ont fait que le taux de scolarisation passe de 93 à 98%. Même constat de réussite dans le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, une augmentation des infrastructures universitaires et du nombre de places pédagogiques qui est  passé du simple au double, sans omettre les équipements d’accompagnement.
A l’instar des autres secteurs, celui de la formation professionnelle a augmenté les capacités d’accueil de 2.750 à 3.750 inscrits avec la promotion des annexes de CFP et le remplacement des centres réalisés en semi- dur.
Le secteur de la poste et des TIC  a connu plus grande densité téléphonique, de connexion Internet et de raccordement à la fibre optique ; le développement des infrastructures sportives au profit des jeunes a permis d’améliorer les indicateurs de ce secteur par la concrétisation des trois programmes quinquennaux.
Le secteur de la  PME/PMI, celui des transports et du commerce, de l’artisanat et de l’environnement, de l’action sociale, ces créneaux ont largement contribué à la création d’emplois, des préoccupations qui ne sont pas en reste dans cette mue que connaît la wilaya dans tous les secteurs.
A. Ghomchi

--------------------------------

M. Sellal remet des arrêtés de logements de fonction à des enseignants de l’université
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a présidé hier au nouveau pôle universitaire de hai "Sidi Said" de Mascara une cérémonie de remise d'arrêtés de logements de fonction à des enseignants de cet établissement de l’enseignement supérieur dans le cadre d’un quota de 50 logements livrés dernièrement.          
Le restant des bénéficiaires de ces logements recevront leurs arrêtés une fois achevés les travaux de 130 autres logements qui seront livrés cette année. Ces logements de type F4 sont incessibles.
Par la même occasion, M. Sellal a reçu des explications sur les projets en cours dans ce pôle universitaire, portant sur la réalisation des facultés des sciences humaines et sociales et de langues et lettres, devant accueillir 8.000 places pédagogiques, ainsi que deux résidences universitaires d’une capacité  de 4.000 lits et un nouveau siège du rectorat de l’université.          Le nouveau pôle universitaire de Hai "Sidi Said" a été doté dernièrement d’une grande salle de conférences de 600 places pour un coût de 291 millions de DA et d’une bibliothèque centrale de 1.000 places pour un coût de 419 millions de DA.          
Cet établissement de l'enseignement supérieur a bénéficié, depuis quelques années, de la réalisation de trois facultés des sciences économiques, commerciales et de gestion, de droit et sciences politiques et de sciences de la nature et vie.          
Un exposé sur le complexe sportif "El wihda el ifriqia" (unité africaine) a été également présenté au Premier ministre, qui a donné des instructions pour couvrir ses terrains annexes afin de permettre aux jeunes de les exploiter durant toute l'année.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions