mardi 16 juillet 2019 22:36:47

Mohamed Salah Boultif, PDG d’Air Algérie : « Le problème du paiement électronique sera résolu d’ici la fin du trimestre »

«Le paiement électronique et par internet au niveau national sera résolu d’ici le premier trimestre 2014 », c’est ce qu’a annoncé, hier, le PDG d’Air Algérie qui affirmera que des négociations avec SPIA et SATIM sont en cours pour régler ce problème.

PUBLIE LE : 08-01-2014 | 0:00
Ph : T. Rouabah

«Le paiement électronique et par internet au niveau national sera résolu d’ici le premier trimestre 2014 », c’est ce qu’a annoncé, hier, le PDG d’Air Algérie qui affirmera que des négociations avec SPIA et SATIM sont en cours pour régler ce problème.

Lors de son passage à l'émission « Invité de la rédaction » de la Radio Chaîne III, Mohamed Salah Boultif, a fait savoir que ce moyen est déjà en vigueur à l’étranger où les ventes ont atteint les 18 millions d’euros. A une question relative à l’amélioration des prestations de services au niveau national, notamment le problème des retards, il a répondu qu’« effectivement il s’agit d’une priorité.»
« A titre d’exemple, en 2013 nous avons enregistré 64% en moyenne annuelle de taux de ponctualité et en 2012 on a enregistré 65%, alors qu’il y a quelques années de cela on était en dessous de 50% », a-t-il dit, ajoutant que la preuve étant que « nos services qualité sont en amélioration constante. En décembre 2013 nous avons enregistré un taux qui a dépassé notre objectif qualité de ponctualité estimé à 78%.» Et de poursuivre « le problème des retards n’est pas tributaire seulement des causes interne mais également des causes externes. » Tout en estimant que d’ici les prochaines années, cette nouvelle flotte va nous permettre d’améliorer le taux de ponctualité. En ce qui concerne l’amélioration des dessertes domestiques il a indiqué que « la ligne domestique est une priorité pour nous, notamment le Sud et l’extrême Sud. » Au niveau de ce réseau, a-t-il encore ajouté, « nous avons enregistré une croissance de 6% en 2013.»
Il a relevé dans ce contexte qu’« actuellement la flotte de la compagnie est composée de 43 appareils et avec l’acquisition des nouveaux avions, le nombre atteindra les 53 aéronefs.»
Concernant la flotte composée de 23 avions, retirée à partir de 2005, il indiquera que « ces appareils ont été vendus comme prévu.» S’agissant des tarifs pratiqués par la compagnie et considérés comme excessifs, il précisera que « ce problème est pris en charge.»
Pour appuyer ses dires, il annoncera une série de promotions tarifaires avec des réductions très importantes notamment durant la période des vacances. Mettant à profit cette occasion l’invité de la rédaction a annoncé l’ouverture depuis lundi dernier des ventes de billets pour l’été 2014.
L’invité de la rédaction n’a pas manqué de rappeler que sa compagnie a signé lundi trois contrats d’un montant global de 60 milliards de DA avec les constructeurs Boeing, Airbus et ATR pour l’acquisition de 14 aéronefs dans le cadre du renforcement de sa flotte. Il s’agit de huit Boeing 737-800, de trois Airbus A330-200 et de trois ATR 72-600. Le premier devrait être reçu, a-t-il dit, « fin 2014 et quant au dernier il est programmé pour 2017.»
Il a fait savoir que « deux dessertes prévues au niveau international débuteront le mois de mars vers Lisbonne, Vienne et Valence. En outre, nous sommes en train de renforcer les lignes quotidiennes qui relient Oran vers Paris et Alicante.»
Il a rappelé dans ce sens qu’« en 2013 Air Algérie à rajouté 170 vols supplémentaires », ce qui confirme, a-t-il dit, que « la compagnie est en pleine dynamique de développement. L’acquisition de ces nouveaux avions nous permettra d’élargir le réseau domestique et également le réseau international principalement sur l’Afrique.» Concernant les destinations vers l’Afrique, ces dernières sont rentables du fait que c’est un trafic de transit. Selon lui avec la réalisation du nouveau terminal, prévu dans 36 mois, la compagnie va déployer ce type de trafic.  
Concernant les destinations privilégiées, il a cité à titre d’exemple Nigeria, Afrique du Sud, etc. A la question de savoir si la compagnie prévoyait de nouveaux postes de travail, il répondra que l’entreprise a déjà recruté 200 commerciaux et 200 pilotes qui seront bientôt formés
Makhlouf Ait Ziane
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions