mardi 12 novembre 2019 15:37:22

SOMALIE : 11 morts dans un double attentat

Le bilan du double attentat à la voiture piégée, perpétré mercredi devant un hôtel à Mogadiscio, est passé à onze morts, trois personnes étant décédées des suites de leurs blessures, a annoncé la police jeudi.

PUBLIE LE : 04-01-2014 | 0:00
D.R

Le bilan du double attentat à la voiture piégée, perpétré mercredi devant un hôtel à Mogadiscio, est passé à onze morts, trois personnes étant décédées des suites de leurs blessures, a annoncé la police jeudi.

L’attentat n'a toujours pas été revendiqué, mais il a été commis par un commando d'hommes armés selon un mode opératoire qui rappelle celui des   insurgés somaliens shebab liés à El-Qaïda.
"Le nombre de morts est onze, et 18 autres personnes ont été blessées", a déclaré le commandant de police Abdi Mohamed Jama. "La situation est revenue à la normale, des artificiers ont débarrassé la zone d'éventuels engins explosifs", a-t-il ajouté.
La première voiture piégée a explosé devant l'hôtel Jazeera, proche  de l'aéroport international, un établissement fréquenté par les hommes politiques  somaliens et les responsables étrangers en visite dans la capitale somalienne.
 La seconde explosion est survenue au moment où les ambulances arrivaient  et où des soldats somaliens venaient en aide aux victimes. Selon des témoins, des échanges de tirs nourris ont eu lieu entre les  assaillants et les forces de sécurité dans l'intervalle entre les deux explosions. La police a affirmé avoir empêché les assaillants de faire plus de victimes.  "Les terroristes ont échoué à atteindre leur objectif", a déclaré à la presse  le porte-parole de la police somalienne, Mohamed Omar. Deux policiers  figurent parmi les morts, a-t-il précisé. Le double attentat n'a toujours pas été revendiqué, mais la police locale  estime qu'il a été commis par un commando d'hommes armés selon un mode opératoire qui rappelle celui des insurgés somaliens shebab liés à Al-Qaïda.          
Le Premier ministre somalien, Abdiweli Cheikh  Ahmed, a souligné jeudi la détermination de son gouvernement à lutter contre le terrorisme, au lendemain du double attentat.          Cette attaque dira-t-il "ne fera que renforcer l'engagement du peuple somalien et du gouvernement à lutter contre ceux qui  menacent la sécurité et la stabilité de la Somalie par la violence et les meurtres sans distinction", a affirmé M. Cheikh Ahmed, dans un communiqué.

L'ONU « consternée » par les attentats suicide  
Le secrétaire général et le Conseil de sécurité de l'ONU se sont déclarés jeudi "consternés" par les attentats suicide à la bombe ciblant un hôtel à Mogadiscio, capitale somalienne, en les qualifiant d"'actes terroristes". Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil de sécurité ont souligné leur volonté de continuer de soutenir les  efforts visant à apporter plus de paix et de la stabilité en  Somalie. Insistant sur la nécessité de traduire en justice les auteurs,   organisateurs, soutiens financiers et commanditaires de ces actes   de terrorisme, les membres du Conseil exhortent tous les États à coopérer activement avec les autorités somaliennes à cet égard, dans le respect du droit international, et en particulier des   droits de l'homme, du droit des réfugiés et du droit humanitaire.
Les membres du Conseil ont réitéré leur détermination à lutter   contre toutes les formes de terrorisme, conformément aux   responsabilités que lui confère la Charte des Nations Unies. Dans une déclaration de son porte-parole, le Secrétaire général   de l'ONU Ban Ki-moon s'est dit déterminé à soutenir le   gouvernement somalien dans la prévention de telles attaques et à   tenir les agresseurs pour responsables.
"Ces actes de terrorisme   contre le gouvernement et le peuple de la Somalie n'amoindriront   pas les progrès importants réalisés en Somalie". "En cette nouvelle année, le secrétaire général affirme avec   force sa volonté imperturbable de soutenir le gouvernement fédéral et le peuple somalien dans le renforcement des institutions de   l'Etat et dans la promotion de la paix et de la sécurité", indique la déclaration.
Le Conseil de sécurité et le chef de l'ONU ont exprimé leurs condoléances aux familles des victimes et souhaité aux blessés un prompt rétablissement avant de rendre hommage aux forces de sécurité somaliennes et à la mission de l'Union africaine en   Somalie (AMISOM), qui ont réagi rapidement aux attaques. Les membres du Conseil de sécurité rappellent en outre leur décision récente d'augmenter considérablement le soutien de l'ONU à l'AMISOM et aux forces de sécurité nationales somaliennes afin   d'éliminer la menace posée par les Shebab (Al-Chabab), qui ont revendiqué les attentats de mercredi.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions