Selon l’ONS : Le taux de chômage baisse à 9,8% en septembre

Le taux de chômage en Algérie a connu une baisse à 9,8% en septembre dernier, par rapport au même mois de 2012, a-t-on appris mardi dernier, auprès de l’Office national des statistiques (ONS).
PUBLIE LE : 02-01-2014 | 0:00

Le taux de chômage en Algérie a connu une baisse à 9,8% en septembre dernier, par rapport au même mois de 2012, a-t-on appris mardi dernier, auprès de l’Office national des statistiques (ONS). 

L’ONS qui réalise annuellement une enquête par sondage sur l’emploi auprès des ménages a relevé «une régression du volume de la population en chômage de 78.000 en septembre 2013, par rapport à septembre 2012, ce qui a eu pour conséquence de réduire le taux de chômage à 9,8 %», selon un communiqué de l’Office. L’enquête de l’ONS a noté que «la situation du marché du travail en septembre 2013 se caractérise essentiellement par une augmentation en volume de la population occupée  du moment, soit un différentiel de 618.000 occupés par rapport à la même période en 2012» ajoute-t-on  de même source. En 2011, le taux de chômage en Algérie avait atteint 10%, avec une  baisse significative chez les universitaires où ce taux était passé de 21,4% en 2010, à 16,1%, rappelle-t-on. Selon l’Office, les résultats de cette enquête ont permis de dresser une situation du marché du travail à un moment donné afin de connaître, notamment  le volume de la population active, l’effectif des chômeurs et le taux de chômage et les caractéristiques des personnes présentes sur le marché du travail. L’enquête a été fondée, a-t-on précisé, sur le principe de la population active du moment issu des recommandations du Bureau international du travail (BIT).

Importantes mesures en 2013 pour impulser le développement dans le Sud
 Pour  renforcer le programme de développement en faveur des régions du Sud et des Hauts Plateaux dans les secteurs de l’agriculture,  des ressources hydriques, des transports, de l’éducation et de l’enseignement supérieur, le gouvernement a pris en 2013, un éventail de mesures exceptionnelles  en faveur des wilayas du Sud qui ont touché les secteurs de l’emploi et de la formation, ainsi que l’encouragement des compétences. L’exécutif a procédé l’an dernier, à la règlementation de la sous-traitance dans le domaine de l’emploi et qui a concerné les compagnies  des services pétroliers et autres. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, donnera dans ce sens, une instruction liée à la gestion de l’emploi dans le Sud afin de pallier les disparités enregistrées dans les salaires d’un même poste pour les travailleurs des compagnies de sous-traitance en comparaison avec ceux en vigueur dans les grandes sociétés mères, ces dernières  n’assurant pas de formation pour la qualification des nouveaux employés comme  énoncée par la loi.
Toujours au titre des mesures prises par l’Etat pour appuyer l’emploi de jeunes dans le pays, en général, et dans le Sud en particulier, une révision à la hausse du plafond du microcrédit bonifié a été décidée en 2013, en vertu d’un décret présidentiel. Selon le décret en question, les bénéficiaires du microcrédit peuvent  bénéficier d’un crédit bonifié destiné à l’achat des matières premières indispensables à l’entame d’une activité à condition que le coût ne dépasse pas 100.000 DA  contre 30.000 DA précédemment. Ce montant peut aller jusqu’à 250.000 DA pour les wilayas du Sud comme Adrar, Béchar, Tindouf, Biskra, El Oued, Ouargla, Ghardaïa, Laghouat, Illizi  et Tamanrasset. Dans un autre décret exécutif fixant les conditions d’aide aux bénéficiaires du microcrédit, le taux a été fixé à 100% du coût global des matières premières, alors qu’il était de l’ordre de 90%, auparavant.

Sonatrach compte créer 9000 emplois entre 2014 et 2018
Dans le cadre de la politique de l’Etat visant à assurer le développement  dans le Sud en faisant bénéficier ses populations des mêmes services proposés dans le Nord, trois décrets exécutifs ont été promulgués en juin dernier par le gouvernement pour encourager  les cadres et compétences scientifiques, techniques et administratives à aller  travailler dans les wilayas du Sud et des Hauts Plateaux.
Ces textes tendent essentiellement à renforcer et intensifier les dispositions incitatives en faveur des cadres en vue de les encourager à travailler dans le Sud.
L’année 2013 aura été marquée par les nombreuses visites d’inspection du Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, dans plusieurs wilayas du Sud à commencer par Illizi et Béchar au début de l’année et terminer par El Oued et Biskra en décembre.
C’est dans cette perspective que le groupe Sonatrach a annoncé  qu’il compte créer quelque 9.000 postes d’emploi permanents pour la période 2014-2018. En effet, son PDG,  Abdelhamid Zerguine, a fait état de la création de ces emplois, destinés en grande partie aux jeunes, est  prévue dans le cadre du programme d’investissements à moyen terme arrêté pour  les cinq prochaines années. Une annonce faite lors d’un message adressé  aux travailleurs du groupe qui a fêté ce mardi son 50e anniversaire.
Par ailleurs pas moins de 7.253 demandeurs d’emploi ont été placés, durant l’année 2013, au niveau d’entreprises économiques opérant sur le territoire de la wilaya de Ouargla, a-t-on appris auprès de la direction locale de l’emploi (DE). En effet, sur un total de 8.536 inscrits auprès de l’antenne de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM), 559 titulaires de diplômes  universitaires, 5.485 promus des établissements de la formation professionnelle et 1.209 personnes sans qualification professionnelle ont été recrutés, a-t-on précisé. La direction de l’emploi a fait état, par ailleurs, de  606 dossiers,  parmi 1.200 dossiers de microprojets, qui ont été avalisés en 2013 par l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ).
La Caisse nationale d’assurance de chômage (CNAC) a procédé,  durant la même année, à l’examen de 435 dossiers de microprojets, en a avalisé 365 et financé 190, dont 143 sont entrés en phase d’activité, signale la même source. Ces projets ont généré 386 emplois au profit des chômeurs de la région, a fait savoir la Direction de l’emploi de la wilaya.
Synthèse Mourad A.

---------------------------------

Illizi
373 microprojets financés en 2013
Un total de 373 microprojets ont été financés par la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC), durant l’année 2013, dans la wilaya d’Illizi, a-t-on appris des responsables de cet organisme. Le secteur des transports vient en tête des entités financés avec 149 projets, suivie par le secteur des services (129) puis celui des travaux public (49), le reste étant réparti sur les autres secteurs, à l’instar de l’industrie,  l’hydraulique et l’agriculture, a révélé la directrice du secteur, Mme Nessaiba Ouarda. La commission de wilaya de sélection et d’approbation des crédits a avalisé 672 dossiers sur les 854 dossiers de microprojets réceptionnés, et devront  permettre de créer plus de 450 emplois, selon la même source.          Les projets financés en 2013 ont connu une baisse par rapport à l’année l’ayant précédée, suite au gel des financements de projets de location de voitures qui avaient connu un certain engouement de la part des jeunes de la région, a-t-elle expliqué. La CNAC d’Illizi a mené plusieurs campagnes de sensibilisation afin de faire connaître les multiples missions de l’organisme, et ce en collaboration avec les autres dispositifs de soutien de l’emploi, à l’exemple des agences  nationales de gestion du microcrédit (Angem) et de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej), et le centre de facilitation, selon la même responsable.

---------------------------------

Ouargla
7.253 chômeurs recrutés en 2013
Pas moins de 7.253 demandeurs d’emploi ont été placés, durant l’année 2013, au niveau d’entreprises économiques opérant sur le territoire  de la wilaya de Ouargla, a-t-on appris auprès de la direction locale de l’emploi (DE).
Parmi ces recrutements, sur un total de 8.536 inscrits auprès de l’antenne  de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM), 559 personnes sont titulaires de diplômes  universitaires, 5.485 autres promus des établissements de la formation professionnelle et 1.209 personnes sans qualification professionnelle, a-t-on précisé.
La direction de l’emploi a fait état, par ailleurs, de 606 dossiers, parmi 1.200 dossiers de microprojets, ont été avalisés en 2013 par l’Agence  nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ). La Caisse nationale d’assurance de chômage (CNAC) de Ouargla a procédé, durant la même année, à l’examen de 435 dossiers de microprojets, en a avalisé 365 et financé 190, dont 143 sont entrés en phase d’activité, signale la même source. Ces projets ont généré 386 emplois à la satisfaction des chômeurs de la région, a fait savoir la direction de l’emploi de la wilaya.
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com