mercredi 12 aot 2020 19:06:49

Céréales : Hausse de 3% des importations de l’Algérie en 2013

La facture des importations algériennes des céréales a augmenté de 3,03% durant les onze premiers mois de 2013 par rapport à la même période de 2012, tirée par les importations de blé et de l'orge, a-t-on appris auprès des Douanes.

PUBLIE LE : 01-01-2014 | 23:00
D.R

La facture des importations algériennes des céréales  a augmenté de 3,03% durant les onze premiers mois de 2013 par rapport à la même  période de 2012, tirée par les importations de blé et de l'orge, a-t-on appris auprès des Douanes. Durant les onze premiers mois de 2013, les importations des céréales (blé, orge et maïs) ont totalisé 2,92 milliards de dollars, contre 2,83 milliards de dollars à la même période de 2012, en hausse de 3,03%, a précisé le Centre  national de l'informatique et des statistiques (Cnis) des Douanes.  La quantité des céréales importées durant les onze mois de l'année en  cours a atteint 9,13 millions de tonnes, contre 8,81 millions de tonnes, durant  la même période de l'année précédente, enregistrant une hausse de 3,5%, selon  les chiffres du Cnis obtenus par l'APS.  La facture des importations de blé (tendre et dur) a atteint 1,97 milliard de dollars au cours des onze premiers mois de cette année contre 1,90 milliard  de dollars à la même période de 2012, soit une hausse de 3,83%.        
  En volume, les importations de blé ont atteint 5,79 millions de tonnes  de janvier à novembre 2013, contre 5,75 millions de tonnes à la même période  de comparaison de 2012, enregistrant une légère hausse de près de (0,7%), selon les chiffres provisoires du Cnis.          Les achats de blé tendre ont atteint 1,54 milliard de dollars pour une quantité de 4,70 millions de tonnes, contre 1,31 milliard de dollars et 4,32  millions de tonnes à la même période de référence.          Les importations de blé tendre continuent à alourdir la facture céréalière  de l'Algérie, qui produit de plus en plus de blé dur et d'orge, dont les récoltes s'améliorent d'année en année, selon l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC). La production céréalière de la saison agricole 2012-2013 a atteint 49,1 millions de quintaux au niveau national, en baisse de  900.000 quintaux  par rapport à la saison précédente, selon les chiffres du ministère de l'Agriculture. Ce recul est dû essentiellement à la sécheresse qui a touché durant cette saison cinq wilayas de l'Est du pays, d'où provient le gros de la récolte nationale  céréalière. L'Algérie a produit 49 millions de tonnes de céréales durant la saison 2012-2013 contre 51,2 millions de tonnes lors de la campagne 2011-2012, 42,4  millions de tonnes en 2010-2011 et 45 millions de tonnes en 2009-2010, alors  qu'une production record de 61,2 millions de tonnes avait été enregistrée en  2008-2009. Les besoins de l'Algérie en céréales sont estimés à environ 8 millions de tonnes par an. L'Algérie est l'un des premiers importateurs de blé au monde, notamment le blé tendre, la demande locale reste importante.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions