mercredi 23 octobre 2019 11:30:58

Contestation des décisions arbitrales: Une attitude malsaine

Les saisons se suivent et se ressemblent dans notre championnat quant aux relations entre les joueurs et les arbitres sur le terrain. Dans la majorité des rencontres de notre championnat toutes divisions confondues, les joueurs ne cessent de protester contres des décisions arbitrales et de proclamer telle ou telle faute, voulant se substituer au rôle de l’homme en noir pour n’en faire qu’à leur tête.

PUBLIE LE : 01-01-2014 | 23:00
D.R

Les saisons se suivent et se ressemblent dans notre championnat quant aux relations entre les joueurs et les arbitres sur le terrain. Dans la majorité des rencontres de notre championnat toutes divisions confondues, les joueurs ne cessent de protester contres des décisions arbitrales et de proclamer telle ou telle faute, voulant se substituer au rôle de l’homme en noir pour n’en faire qu’à leur tête.
Dès que l’arbitre siffle un coup franc ou autre à l’avantage de telle équipe, les joueurs de l’équipe adverse se ruent vers lui sans ménagement, le bousculant même parfois et lui gesticulant à la face, alors qu’en principe seul le capitaine a droit de parler à l’arbitre.
Certes, il y a des matches où les referees passent à côté de leur sujet en arbitrant mal, mais cela n’est nullement une raison pour faire du cinéma. Lorsqu’un arbitre siffle un pénalty ou une faute, et que les joueurs contestent avec virulence sa décision, va-t-il pour autant changer d’avis et revenir sur sa décision ? Cela n’arrive presque jamais. Franchement, cela donne une très mauvaise image de notre football de voir la plupart des joueurs — heureusement pas tous — se comporter de la sorte, alors que nous sommes en pleine transition vers le professionnalisme.
Les mentalités doivent changer, et à travers cela, le comportement des joueurs doit être digne de leur statut de professionnel. Le sport, c’est d’abord une question d’éducation, de bonne conduite et de fraternité. Tous les acteurs de la balle ronde nationale sont interpellés pour mettre un terme à ces dérives et attitudes déplorables.
Parfois, la violence dans les gradins a pour origine le comportement des joueurs envers l’arbitre. Comme on dit, c’est eux qui chauffent les supporters dans le mauvais sens, lorsqu’ils ne font que contester les décisions arbitrales. Nos footballeurs ont pour mission de produire du spectacle en se contentant de jouer au foot, alors que certains d’entre eux font à chaque fois du cinéma pour cacher leur incapacité à produire du beau jeu et répondre aux attentes des supporters.
L’arbitre est aussi un être humain qui peut se tromper, faut-il seulement que cela se fasse sans intension malsaine de le faire. Que faut-il faire pour endiguer les aspects négatifs qui empoisonnent le milieu de notre football ? Les instances footballistiques nationales doivent se pencher sur la question et trouver des solutions, pour le plus grand bien de la balle ronde.
Mohamed-Amine Azzouz 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions