vendredi 21 septembre 2018 00:15:47

Kerry au Proche-Orient la semaine prochaine : Une nouvelle mission de paix en Palestine

26 prisonniers palestiniens devraient être libérés

PUBLIE LE : 30-12-2013 | 0:00
D.R

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry se rendra la semaine prochaine au Proche-Orient pour une nouvelle mission de paix, a-t-on annoncé samedi de source officielle palestinienne. «M.Kerry a informé l’Autorité palestinienne qu’il reviendrait dans la région le 4 janvier pour discuter du processus de paix et des négociations avec Israël», a déclaré un responsable palestinien, cité par des médias. Il s’agira du 10e voyage de M. Kerry dans la région depuis mars. Ses dernières navettes dans la région remontent au début du mois de décembre. M. Kerry fait le forcing pour tenter de concilier les positions israéliennes et palestiniennes, encore très éloignées, afin de parvenir à un «accord-cadre» traçant les grandes lignes d’un règlement final entre les deux parties, si possible avant la fin de la période de neuf mois fixée lors du lancement des pourparlers fin juillet 2013. Selon le négociateur en chef palestinien Saëb Erakat, cet accord-cadre se situe «entre une déclaration de principes et un traité». Cet accord-cadre, qualifié d’»ossature» par M. Erakat, concernerait les principaux points de contentieux entre Palestiniens et Israéliens qui devraient être réglés avant la signature d’un accord de paix final, précisant «les frontières, le pourcentage d’échanges de territoire, les arrangements de sécurité, le statut d’al-Qods et les réfugiés». Lors de la dernière visite du secrétaire d’Etat à Ramallah (Cisjordanie), le 12 décembre, le président palestinien Mahmoud Abbas a rejeté toute formule aboutissant à un maintien illimité de l’armée israélienne en territoire palestinien après un traité de paix. Lors d’une réunion de la Ligue arabe le 21 décembre au Caire, le président Abbas a également insisté sur son refus d’un énième accord intérimaire et de toute prolongation des neuf mois prévus pour les négociations, qui s’achèvent le 29 avril.

26 prisonniers palestiniens devraient être libérés
Les 26 prisonniers palestiniens que l’occupant israélien s’est engagé à relâcher devraient être libérés ce soir, ont rapporté dimanche les médias. «Ces libérations devraient intervenir lundi soir après le délais de 48 heures accordé pour les appels des familles de victimes auprès de la Cour suprême», a précisé un responsable israélien, cité par l’AFP. L’occupant israélien avait accepté à l’époque la libération, en quatre étapes de 104 prisonniers palestiniens en fonction des progrès des négociations. Deux premiers groupes de détenus ont été libérés le 13 août et le 30 octobre. La libération de nouveaux détenus doit intervenir donc avant une nouvelle tournée dans la région du secrétaire d’Etat américain John Kerry qui tente de faire avancer les négociations. Il s’agira du 10e voyage dans la région de M. Kerry depuis mars. M. Kerry fait le forcing pour tenter de concilier les positions israéliennes et palestiniennes, encore très éloignées, afin de parvenir à un «accord-cadre» traçant les grandes lignes d’un règlement final entre les deux parties, si possible avant la fin de la période de neuf mois fixée lors du lancement des pourparlers fin juillet 2013. Les Etats-Unis et l’Union européenne (UE) ont demandé à l’occupant israélien de s’abstenir d’annoncer des projets de construction dans les colonies en même temps que les libérations de prisonniers, selon des médias. Mais Les autorités d’occupation israéliennes ont une nouvelle fois ignoré les appels à l’arrêt de la colonisation en annonçant jeudi des appels d’offre pour la construction de nouvelles colonies en Cisjordanie et à El Qod-Est occupées.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions