lundi 23 septembre 2019 07:53:45

M. Sellal aujourd’hui à Guelma : D’importants projets socioéconomiques au programme

Le tourisme et l’agriculture clés du décollage économique

PUBLIE LE : 25-12-2013 | 23:00
D.R

D’importants projets intéressant les secteurs de l’Enseignement supérieur, de la Santé, de l’Agriculture et de l’Urbanisme, initiés dans le cadre du programme du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, seront inaugurés, lancés ou inspectés aujourd’hui dans la wilaya de Guelma par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Accompagné d’une importante délégation ministérielle, le Premier ministre procédera, notamment à l’inauguration, à l’université du 8-Mai-1945, de 5.500 places pédagogiques, d’une résidence de 4.000 lits, d’un auditorium, d’une bibliothèque centrale et d’un restaurant universitaire.
M. Sellal qui entamera sa tournée par le lancement des travaux d’un parc d’attractions de statut privé à Heliopolis, inaugurera également, à El Fedjoudj, une unité de conditionnement de pâtes alimentaires sur le site du complexe agroalimentaire Amor Benamor. Dans la commune de Beni Mezzeline, le Premier ministre visitera une exploitation agricole où il remettra, à des agriculteurs locaux, des actes de reconversion du droit de jouissance perpétuelle en droit de concession.
De retour au chef-lieu de wilaya, M. Abdelmalek Sellal, inspectera le nouveau POS Sud (plan d’occupation du sol) comprenant notamment 10.795 logements des différents segments, un projet d’extension de l’université de Guelma, une mosquée et une école coranique. Sur place, le Premier ministre s’enquerra de la situation du réseau routier de la wilaya de Guelma avant d’inspecter, dans la même commune, le projet de réalisation d’un l’hôpital mère-enfant.
M. Abdelmalek Sellal ponctuera sa tournée au siège de la wilaya où il présidera une rencontre élargie aux représentants de la société civile afin de débattre du développement global de cette wilaya et des voies et moyens à mettre en œuvre pour en corriger les imperfections.

----------------------------

Le tourisme et l’agriculture clés du décollage économique 

La wilaya de Guelma qui s’apprête à accueillir jeudi le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, pour une visite de travail et d’inspection, mise sur ses potentialités touristiques et agricoles pour engager son décollage économique.
Les vastes terres fertiles, conjuguées à la diversité du relief et de la nature confèrent des atouts touristiques certains à cette wilaya du Nord-est du pays d’un demi million d’habitants répartis sur 34 communes et qui s’étend sur 3.686,8 km2 dans une position de carrefour entre les pôles industriels de Skikda et Annaba, les wilayas frontalières d’El Tarf, de Souk Ahras et de Tébessa et celles de Constantine et d’Oum El Bouaghi.

Le tourisme thermal, base du développement durable
La nouvelle vision adoptée localement se fonde sur la professionnalisation accrue du tourisme pour lancer le développement durable de la wilaya dont les ressources existantes la prédestinent à devenir un pôle national du tourisme thermal domestique et international. Pour atteindre cet objectif, les responsables du secteur préconisent la modernisation des infrastructures et l’amélioration qualitative des prestations. L’offre en hébergement se compose présentement de 1.425 lits proposées par 11 établissements hôteliers dont le complexe de Chellala, l’hôtel Ben Nadji (Hammam Debagh), les complexe El Baraka et Bouchahrine (Hammam Ouled Ali) et l’hôtel Mermoura (Guelma). Ce réseau est appelé à se renforcer à court terme par cinq nouveaux établissements hôteliers (238 lits et 106 emplois) en cours de réalisation à Hammam Debagh, Bouchegouf, Medjez Sfa et Houari Boumediene, en plus de la programmation de cinq autres projets d’hôtels offrant 331 lits et 150 emplois.
Ces investissements, à consolider par huit autres projets (603 lits et 1.086 emplois) validés courant 2013 par le Calpiref (comité d’appui à la localisation et la promotion de l’investissement et de la régulation du foncier) sont de nature à répondre à la forte demande sur les services thermaux enregistrée dans les établissements opérationnels qui reçoivent en moyenne 150.000 curistes par semaine.

L’agriculture, en quête de spécialisation dans la filière céréalière et la culture de tomate
Au cours des dernières années, Guelma s’est frayé une place parmi les premières wilayas pourvoyeuses du pays en produits agricoles, notamment dans les filières des céréales, de la pomme de terre et de la tomate industrielle.
Forte de ressources hydriques confortables offertes par les barrages Bouhamdane et Mejaz El Bagar et un important réseau hydrographique, Guelma qui dispose une surface agricole utile (SAU) de 185.000 hectares dont 13.000 irrigués connait une évolution constante de la filière céréalière. Le rendement moyen à l’hectare y est passé de 15 à 25 quintaux permettant une récolte annuelle d’environ 2 millions de quintaux sur les 80.000 hectares emblavés en moyenne à la faveur d’une meilleure maîtrise technique. L’adoption de systèmes d’irrigation d’appoint permettant un rendement moyen à l’hectare excédant les 50 quintaux laisse entrevoir des résultats encore meilleurs.
La même tendance est affichée par la filière de la tomate industrielle qui produit annuellement 2 millions de quintaux grâce à la mécanisation et à la sélection génétique qui permettent de récolter en moyenne 700 quintaux à l’hectare. La filière compte 500 producteurs exploitant 3.000 hectares notamment dans les communes de Boumahra Ahmed, Belkheir, Beni Mezline, Bouchgouf, Guelma, Djeballa, Khemissi et Medjez Amar.

L’agroalimentaire, une industrie en plein essor
Dans le sillage du développement de ces principales filières agricoles, le nombre d’unités industrielles de transformation de tomate, de céréales et de lait ne cesse d’évoluer pour composer le noyau d’un tissu industriel de 5.000 petites et moyennes entreprises employant pas moins 20.000 travailleurs.
L’offre en foncier industriel est constituée des zones d’activités aménagées entre 1990 et 2004 dans neuf communes sur 67 hectares de 234 lots dont les plus importants sont situés dans la zone industrielle du chef-lieu de wilaya.

L’habitat, accompagner le développement et répondre à la demande
Le secteur du bâtiment connait à Guelma à l’instar des autres wilayas un dynamisme certain. La seule période du quinquennat 2010/2014 a vu la programmation de 30.000 logements dont 12.000 de type rural destiné aux agglomérations à population inférieure à 5.000 âmes. Au volet lié à la résorption de l’habitat précaire, le programme engagé dans la wilaya a connu un franc succès, selon les services de l’administration locale qui affirment que la majorité des 8.050 familles résidant dans construction insalubre, recensées, en 2007 ont été relogés dans des appartements neufs.
Une nouvelle ville commence à prendre corps sur les 240 hectares du nouveau pôle urbain situé au Sud de la ville de Guelma où, selon les responsables du secteur de l’habitat, 11.000 logements devront être construits dans les différentes formules notamment public locatif et de l’Agence d’amélioration et du développement du logement (AADL).
Parallèlement, le secteur des travaux publics a bénéficié de plusieurs opérations de réalisation d’ouvrages d’art et de doublement des principaux axes routiers desservant la wilaya, notamment les routes nationales (RN) n° 21, 20 et 80 vers Annaba, Constantine et Skikda.
L’on reste convaincu localement que la dynamique qui caractérise l’ensemble des secteurs, dont les principaux acquis seront inspectés par le Premier ministre, sont de nature à engager la wilaya de Guelma sur la voie du développement durable.
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions