dimanche 08 dcembre 2019 20:49:01

Raffinerie de Tiaret : Les travaux lancés incessamment

l10.000 emplois directs et indirects seront créés.

PUBLIE LE : 25-12-2013 | 0:00
D.R

Plus de 10.000 emplois directs et indirects seront prochainement créés à l’occasion de la réalisation de la future raffinerie de pétrole sur le site de Sidi Abed dans la wilaya de Tiaret dont les travaux de seront lancés « dans les plus brefs délais », a-t-on appris hier,  auprès de la direction générale de Sonatrach.
Etendue sur une superficie de 1.411 ha dont 300 pour l'unité de raffinage, cette installation pétrochimique, qui devrait être opérationnelle à l’horizon 2017 dans la daïra de Sougueur, aura une capacité de traitement de 5 millions de tonnes de pétrole brut pour produire différents types de carburants comme l’essence, le gasoil et le GPL.
Aussi, « les études géotechniques étant achevées, les travaux d'aménagement de cette raffinerie qui va produire du carburant, seront lancés dans les brefs délais », a indiqué la même source. Elle permettra de générer quelque 10.000 postes d'emploi directs et indirects. Une enveloppe de 6 milliards de dollars soit 220 milliards de dinars a été consacrée à ce projet qui devrait permettre, à terme, de réduire sensiblement les importations du pays en produits pétroliers, en renforçant les capacités nationales de raffinage, a-t-on fait savoir.
La même source a indiqué que la wilaya de Tiaret enregistre actuellement un taux de couverture de l’ordre de 75% en gaz naturel pour atteindre « dans un an ou deux, les 80% », ajoutant que « plus de 3,5 millions foyers à l’échelle nationale sont raccordés au réseau de distribution du gaz naturel, ce qui représente un taux de couverture de 50%, et appelé à atteindre prochainement les 70 % ».
Il y a lieu de noter que la localité d’Aïn Kramis, a été choisie pour abriter un site de 30 ha devant servir à la réalisation d’une zone de stockage de 300.000 m3 de carburant pour répondre aux besoins de la région ouest du pays. Cette zone de stockage devra pouvoir répondre aux besoins de la région Ouest qui souffre régulièrement de la pénurie du carburant. Une pénurie provoquée surtout par la contrebande d’essence à la frontière algéro-marocaine.
Il y a lieu de rappeler qu’une présélection de sociétés candidates à l'élaboration des études de FEED liées à cette raffinerie a été organisée en avril dernier.
15 entreprises de nationalité sud-coréenne, canadienne, saoudienne, égyptienne, chinoise, espagnole, américaine, française, britannique, japonaise, etc. ont soumissionné pour la phase pré-qualification.
La raffinerie de Tiaret sera en mesure de répondre aux besoins du marché local en produits raffinés et finis. Une partie de sa production sera destinée à l'exportation. Elle a concerné la réhabilitation des installations de la raffinerie d'Alger. Huit sociétés ont été retenues pour l'étape commerciale.
La société, qui sera retenue au final, aura à développer un programme de réhabilitation sous forme d'EPC global. Le processus de rénovation et d'adaptation des raffineries a été lancé il y a 4 ans.
Sihem Oubraham
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions