mardi 07 juillet 2020 18:09:36

Attribution contestée de locaux commerciaux : Manifestations de jeunes chômeurs à Bouchaoui

Une dizaine de jeunes chômeurs ont bloqué, hier, à l’aide de pneus, l’axe routier principal de Bouchaoui, dans la commune de Chéraga (ouest d’Alger), pour revendiquer des locaux commerciaux au niveau du futur marché couvert de cette localité, a constaté un journaliste de l’APS.

PUBLIE LE : 23-12-2013 | 0:00

Une dizaine de jeunes chômeurs ont bloqué, hier, à l’aide de pneus, l’axe routier principal de Bouchaoui, dans la commune de Chéraga (ouest d’Alger), pour revendiquer des locaux commerciaux au niveau du futur  marché couvert de cette localité, a constaté un journaliste de l’APS. Les jeunes manifestants ont fermé cette route qui dessert, notamment, l’axe Chéraga-Bouchaoui-Staouéli à l’aide de pneus auxquels ils ont mis le feu, à l’appui de revendications portant sur l’affectation de locaux commerciaux au niveau du futur marché couvert de Bouchaoui. Selon des manifestants, «des jeunes de la localité ont reçu, à plusieurs reprises, des promesses du président de l’APC (de Chéraga, ndlr), mais qui sont restées  sans suite».
Le nouveau marché de proximité de Bouchaoui, qui compte 22 carreaux de vente de fruits et légumes, et 64 locaux commerciaux, devrait être réceptionné dans trois mois, a indiqué un responsable de l’APC de Chéraga, Kachi Brahim. «Il ne reste que l’achèvement des VRD pour réceptionner ce marché», précise-t-il.          
«Pour nous, il n’y a pas de différences entre les habitants de la commune  de Chéraga, qu’ils soient de Bouchaoui ou du chef-lieu de commune», a-t-il  répondu aux rumeurs selon lesquelles les habitants de Chéraga ont été privilégiés dans l’affectation des locaux au niveau du nouveau marché. «Ce qu’il faut savoir, c’est que le nouveau marché couvert a été érigé sur le terrain qui abritait l’ancien marché non couvert où exerçaient 26 marchands de Bouchaoui», a-t-il ajouté. L’APC de Chéraga a déjà reçu quelque 13.000 dossiers d’attribution de locaux commerciaux, pour divers métiers, selon le même responsable. Par ailleurs, la commune a programmé la réalisation d’un nouveau marché de proximité portant sur 64 carreaux et 22 locaux commerciaux, dont le délai de réalisation est de neuf mois, indique M. Kachi, alors qu’un projet de construction d’un marché à Bouchaoui de 90 locaux commerciaux est en cours de lancement.           
La manifestation a été dispersée à la mi-journée par la Gendarmerie nationale sans heurts, les jeunes ayant indiqué qu’ils veulent «être entendus» par les responsables locaux. La commune de Chéraga, devenue une importante zone industrielle et commerciale, perd progressivement sa réputation agricole avec l’émergence d’une importante zone résidentielle, compte une population de 90.000 habitants.
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions