dimanche 22 octobre 2017 20:18:41

M. Ghali, ambassadeur de la RASD : La position de la France sur le Sahara occidental exprimée à Alger est « positive »

L’ambassadeur de la République arabe sahraouie et démocratique (RASD) à Alger, Brahim Ghali, a jugé «positive», la position de la France sur le règlement du conflit du Sahara occidental exprimée dans un communiqué conjoint (Algérie-France) rendu public mardi au terme de la visite officielle du Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, en Algérie

PUBLIE LE : 18-12-2013 | 0:00
D.R

L’ambassadeur de la République arabe sahraouie et démocratique (RASD) à Alger, Brahim Ghali, a jugé «positive», la position de la France sur le règlement du conflit du Sahara occidental exprimée dans un communiqué conjoint (Algérie-France) rendu public mardi au terme de la visite officielle du Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, en Algérie. «Nous considérons que la position exprimée par la France, sur le Sahara occidental, dans ce communiqué conjoint signé par le Premier ministre algérien et son homologue français, est positive», a indiqué M. Ghali dans une déclaration à l’APS, expliquant que «ce qui a été exprimé dans ce communiqué sur la question du Sahara occidental s’inscrit totalement dans la légalité internationale et le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination».
Le responsable sahraoui a estimé, dans ce contexte, que le contenu du communiqué relatif à la question du Sahara occidental «s’inscrit totalement», aussi, «avec les résolutions adoptées annuellement par le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) consacrant le droit du peuple sahraoui à un référendum d’autodétermination». M. Ghali a affirmé, en outre, que le contenu de ce document relatif à la question du Sahara occidental s’inscrit, également, dans le sens des résolutions de l’Assemblée générale de l’Onu, ainsi que celles de la 4e commission  onusienne en charge des questions politiques et des territoires non autonomes. «Les deux parties (L’Algérie et la France, ndlr) se félicitent de la constance de l’engagement des Nations unies et de la Communauté internationale pour un règlement juste, basé sur une solution politique mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental, conformément aux principes et aux objectifs de la Charte des Nations unies, ainsi que des  résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité», lit-on dans le communiqué conjoint signé au terme de la visite de trois jours du Premier ministre français en Algérie. Pour M. Ghali, la position exprimée par la France dans ce communiqué  «montre que ce pays soutient les efforts de l’ONU et de Christopher Ross»,  précisant, à ce propos, que les efforts de l’Onu visent «une solution finale,  juste, permettant la décolonisation du Sahara occidental, et ce par l’exercice du droit du peuple sahraoui à un référendum d’autodétermination». «Nous accueillons positivement cette position de la France», a déclaré l’ambassadeur sahraoui à Alger qui a exprimé son «espoir de voir cette position se traduire concrètement par un soutien effectif aux efforts de l’ONU». Il a souligné, dans ce contexte, que «la France doit assumer le rôle qui est le sien en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’Onu, en œuvrant à l’application de la légalité internationale dans une question de décolonisation». M. Ghali a indiqué que cette position exprimée par la France «devrait  être suivie d’indices politiques pour un début de traduction effective de cette  position sur le Sahara occidental».

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions