mercredi 15 juillet 2020 14:02:00

Après de bons indicateurs en zone euro : L’euro en hausse face au dollar

La monnaie européenne grimpait face au dollar hier, peinant à rebondir malgré des indicateurs encourageants en zone euro dans un marché toujours prudent avant le début d’une réunion de deux jours de la Réserve fédérale américaine (Fed).

PUBLIE LE : 18-12-2013 | 0:00
D.R

La monnaie européenne grimpait face au dollar hier, peinant à rebondir malgré des indicateurs encourageants en zone euro dans un marché toujours prudent avant le début d’une réunion de deux jours de la Réserve fédérale américaine (Fed). Hier matin, l’euro valait 1,3769 dollar contre 1,3761 dollar lundi soir  et se stabilisait face à la devise nippone, à 141,77 yens comme lundi. Le dollar aussi se stabilisait face à la monnaie japonaise, à 102,97 yens contre 103,02 yens la veille.
De nouveaux chiffres ont alimenté un regain d’optimisme sur la vigueur  de la reprise économique en Allemagne, la première économie de la zone euro. Le moral des investisseurs en Allemagne a nettement dépassé les attentes des analystes en atteignant, en décembre, un sommet depuis avril 2006, selon les  données publiées hier par l’institut ZEW. «Ces chiffres confirment la tendance générale vue dans les indicateurs publiés ces dernières semaines d’une économie allemande qui non seulement va  débuter 2014 sur des bases stables, mais aussi profiter d’une bonne accélération de l’activité économique au fil de 2014», commentaient les experts. En outre, la légère accélération de l’inflation en novembre dans la  zone euro a été confirmée hier, après avoir atteint le mois précédent son plus bas niveau en presque quatre ans, ce qui avait alimenté des craintes de déflation et poussé la Banque centrale européenne (BCE) à agir en baissant son principal taux directeur à un nouveau plus bas historique (0,25%). Toute amélioration de l’économie allemande, moteur de la croissance en zone euro, et tout élément de nature à confirmer que la BCE ne devrait pas avoir besoin d’assouplir de nouveau sa politique monétaire prochainement tendent à soutenir l’euro. En effet, plus la politique monétaire de la BCE est accommodante, moins elle rend l’euro rémunérateur et donc attrayant pour les investisseurs. Les cambistes guettaient l’issue mercredi de cette dernière réunion du FOMC (Comité de politique monétaire de la Fed) pour 2013, en quête d’indice sur les perspectives de la politique monétaire de la Banque centrale américaine. Les responsables de l’institution devraient décider de commencer ou non à freiner ses rachats d’actifs.
La Banque centrale acquiert actuellement chaque mois, 85 milliards de  dollars de bons du Trésor et de titres hypothécaires pour soutenir la reprise, des injections de liquidités qui ont pour effet collatéral de diluer la valeur  du dollar. La livre britannique baissait légèrement face à l’euro, à  84,50 pence  pour un euro, et se stabilisait face au dollar, à 1,6295 dollar pour une livre. La devise helvétique se stabilisait face à l’euro, à 1,2213 franc suisse pour un euro, comme face au dollar, à 0,8869 franc suisse pour un dollar. L’once d’or a fini à 1.237,25 dollars au fixing du matin contre 1.234,75 dollars lundi soir.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions