mardi 24 octobre 2017 04:52:42

M. Messahel souligne l'« importance » de la communication dans la coopération algéro-française

Le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel, a souligné, hier à Alger, l'"importance" et la "place centrale" de la communication dans la coopération entre l'Algérie et la France, et dans le rapprochement des peuples des deux pays.

PUBLIE LE : 17-12-2013 | 0:00
D.R

Le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel, a souligné, hier  à Alger, l'"importance" et la "place centrale" de la communication dans la coopération entre l'Algérie et la France, et dans le rapprochement des peuples des deux pays. Dans une déclaration à l'APS au terme d'une cérémonie de signature d'accords entre l'Algérie et la France, M. Messahel a précisé que l'accord signé dans le domaine de la communication est un "accord intergouvernemental, premier  du genre, qui encadre un peu la coopération dans le domaine de la communication".   
"Nous savons quelle est l'importance et la place centrale de la communication dans le rapprochement entre les deux peuples. Donc, nous essayons de nous organiser et faire de ce domaine, un secteur important dans la connaissance et le rapprochement des deux pays dans l'élargissement et le développement du partenariat", a-t-il dit.   Neuf accords de coopération dans divers domaines ont été signés, hier à Alger, entre l'Algérie et la France, à l'occasion de la tenue de la première réunion du comité intergouvernemental de haut niveau. Il s'agit, entre autres, d'un accord dans le domaine de la communication, d'un mémorandum d’entente et de coopération entre l’établissement public de radiodiffusion sonore et France-Médias Monde, et d'un protocole de collaboration entre la télévision algérienne et France-Médias Monde.
L'accord relatif au secteur de la communication "définit (aussi) les grands axes de coopération, notamment dans la formation. Il est évident que nous pouvons bénéficier de la formation journalistique", a expliqué M. Messahel. Par ailleurs, le ministre de la Communication a évoqué la signature  des deux autres accords entre les responsables de la télévision algérienne et de la radio nationale avec des partenaires français.  Il a souligné, dans ce sens, l'importance du volet de la formation,  de la co-production et de la co-diffusion dans certains sujets convenus  d'un commun accord.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions