mardi 12 dcembre 2017 16:49:43

Point de presse conjoint Sellal - Ayrault : Nouvelles perspectives

Signature de neuf accords de coopération bilatérale

PUBLIE LE : 17-12-2013 | 0:00
D.R

Point de presse conjoint Sellal - Ayrault :
Nouvelles perspectives

Si  dans les volets  politique et sécuritaire, l’Algérie et la France « n’ont aucun problème », il n’en reste pas moins que  les deux Premiers ministres, Abdelmalek Sellal, et, Jean-Marc Ayrault, conviennent sur la nécessité de faire de l’ « économie » leur priorité.

Lors d’un point de presse conjointement animé, hier, au Palais du gouvernement, ils  ont  été  d’accord pour affirmer  : « C’est ce secteur qui créera et boostera, dans l’avenir, la dynamique algéro-francaise. » C’est du reste les propos  de M. Sellal, ceci d’autant plus que, comme il l’expliquera, notre pays prépare la « remise en place de sa base industrielle. »
Et c’est dans la perspective de renforcer cette coopération qui se veut au niveau des relations politiques, que le Premier ministre fera part de sa très prochaine « visite en France durant ce mois de décembre ». Cela étant souligné, l’avenir s’annonce prometteur.  Des projets d’envergure ont été réalisés, d’autres sont imminents. En effet, « dès l’année prochaine, l’usine Renault de Tlelat, produira des voitures made in Algeria ».
De son côté, l’hôte de l’Algérie soutiendra qu’outre les grandes entreprises, à l’image de Renault, Lafarge et le géant pharmaceutique Sanofi, la coopération bilatérale s’élargira aux petites et moyennes entreprises. A cet effet, il a tenu à saluer vivement, les « efforts des autorités algériennes qui nous ont facilité la tâche ».
Selon lui, après cette première réunion intergouvernementale de haut niveau depuis l’investiture de François Hollande à la tête de l’Elysée, il sera désormais question de « renforcer cette dimension » et les deux pays, plus que jamais, « doivent être des partenaires plus engagés ».

Une nouvelle ère
Dans cette optique, il y a lieu de préciser que les deux Premiers ministres se rendent aujourd’hui à Oran où ils sont attendus, entre autres, sur des sites de l’usine Renault, du tramway (construit par le géant européen Alstom) ainsi que la cimenterie du groupe français Lafarge.
Cette opportunité, poursuit M. Ayrault, permettra, également, de faire quelque haltes et de visiter l’Ecole de l’Ingénieur qui a « noué des liens importants avec la France ». Parmi les secteurs qui s’invitent à la coopération bilatérale algéro-francaise, l’hôte d’Alger citera « le numérique ». En effet, les technologies de l’information et de la communication, sont un domaine qui intéresse énormément les entreprises en France. Un secteur qu’elles escomptent investir, afin de participer à son développement en Algérie et lui permettre ainsi, d’ « élever son niveau technique ». Cette nécessité de créer des passerelles entre les universités des deux pays, a constitué un des principaux points de discussion entre les deux chefs de l’Exécutif.

M. Ayrault : « Ouvrir de nouvelles perspectives dans un climat apaisé »
Pour M. Ayrault, les nouvelles relations de confiance, « tissées depuis un an entre l'Algérie et la France, nous permettent d'ouvrir de nouvelles perspectives, dans un climat apaisé, pour un partenariat ambitieux, d'égal à égal, et à la hauteur des liens unissant nos deux pays et nos deux peuples. »
A cet effet, il relève que cette première réunion du comité intergouvernemental de haut niveau,  s'inscrit dans la « dynamique lancée par les Présidents des deux pays, après la Déclaration d'Alger, signée en décembre 2012 par les deux Chefs d'Etat, Abdelaziz Bouteflika et François Hollande. »
La qualité des relations, poursuit-il, est « exceptionnelle ». Elle est marquée par le « dialogue renoué sur de nombreux sujets ».
A partir de cette année 2014, d’autres visites, d’un côté comme de l’autre, sont attendues afin de « créer un climat de travail entre les deux gouvernements ». Entre Alger et Paris, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre.
Fouad Irnatene

-------------------------------

Première réunion du comité intergouvernemental de haut niveau
« Les travaux ont abouti à de très bons résultats » estime M. Sellal
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a indiqué, hier, à Alger, que les travaux de la première réunion du comité intergouvernemental  de haut niveau algéro-français ont abouti à de "très bons résultats" en vue  de "faire avancer" la coopération entre les deux pays. "Nous avons abouti à de très bon résultats pour ressouder et faire avancer la coopération entre les deux pays comme cela a été décidé par les Présidents des deux pays", a déclaré à la presse M. Sellal au terme de la cérémonie de signature de neuf accords de coopération entre les deux parties. "Je peux vous affirmer que nous sommes satisfaits de la réunion du comité intergouvernemental de haut niveau. Nous sommes de bons voisins et nous  avons fait notre travail", a-t-il ajouté. Le Premier ministre a déclaré, en outre, que les deux délégations ont évalué, lors de cette première réunion, "l'ensemble des volets de la coopération  bilatérale, les questions qui devraient être réglées et les projets qui seront mis en œuvre".
Il a précisé, également, qu'il a été décidé "la création d'un climat de travail" entre les deux gouvernements, où il y aura notamment des échanges de visites entre les ministres des deux pays. "Il y aura des relations un peu plus poussées pour justement décrisper,  définitivement la relation algéro-française. Nous sommes voisins, ni l'Algérie  ni la France ne vont déménager. Nous devons nous entendre", a-t-il dit. M. Sellal a en outre précisé que la réunion du comité intergouvernemental de haut niveau sera suivie par une autre en 2014 à Paris.         
 "Nous avons dépassé les vicissitudes du temps, nous regardons maintenant l'avenir. Nous allons continuer sur cet élan en développant de nouveaux partenariats", a-t-il ajouté. M. Sellal a par ailleurs indiqué qu'outre le volet économique, "le deuxième cheval de bataille pour l'Algérie est l'axe humain".  "Nous avons 1,4 millions d’étudiants. Nous  avons besoin d'ouvrir le domaine de la formation, nous sommes en train de créer  des passerelles avec les universités françaises", a-t-il précisé. Le Premier ministre a, dans ce cadre, fait savoir que "l'Algérie a besoin de la France" et que "la France a aussi besoin de l'Algérie". "Nous avons besoin l'un de l'autre. Nous irons dans cette direction et nous ferons tout pour développer les axes économiques", a-t-il souligné, rappelant l'existence d'une grande communauté algérienne en France.          
Il a rappelé, dans ce contexte, que "si la France a été qualifiée au  mondial de football (Brésil-2014) c'est parce que son équipe est composée notamment  de quelques Français d'origine algérienne" et que "si l'Algérie a été qualifiée,  elle aussi, c'est parce que des Algériens nés en France l'ont aidée".

-------------------------------

Signature de neuf accords de coopération bilatérale
Neuf accords de coopération dans divers domaines ont été signés, hier, entre l’Algérie et la France à l’occasion de  la tenue de la première réunion du comité intergouvernemental de haut niveau,  co-présidé par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et son homologue français, Jean-Marc Ayrault, en visite officielle de trois jours en Algérie. La cérémonie de signature des accords a été présidée par les deux Premiers  ministres, en présence des membres des deux délégations au siège du Palais du gouvernement.        
Il s'agit d'une convention sur le dialogue politique et le fonctionnement du comité intergouvernemental de haut niveau et d'un accord sur la suppression réciproque des visas pour les détenteurs des passeports diplomatiques et de services. Une convention de partenariat sur l’assistance technique dans le domaine des transports, une déclaration d’intention dans le domaine de l’urbanisme  et un accord sur un programme d’échanges culturels pour la période 2014-2016, ont été également signés.
Outre un accord dans le domaine de la communication, un mémorandum  d’entente et de coopération entre l’établissement public de radiodiffusion sonore et France-Médias monde, un protocole de collaboration entre la Télévision algérienne et France-Médias monde, les deux parties ont procédé, par la même occasion, à la signature d'une déclaration d’intention pour la mise en place d’un centre d’excellence des métiers de l’énergie et de l’électricité.

-------------------------------

L'entretien Sellal-Ayrault élargi aux deux délégations    
L'entretien entre le Premier ministre, Abdelmalek  Sellal, et, son homologue français, Jean-Marc Ayrault, a été élargi aux membres des deux délégations, hier,  à Alger. Les entretiens se déroulent au Palais du gouvernement. Auparavant, MM. Sellal et Ayrault s’étaient entretenus en tête à tête.  

M. Ayrault se recueille à la mémoire des martyrs de la Révolution
Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, s'est recueilli, hier, au sanctuaire des Martyrs, à Alger, à la mémoire des martyrs de la guerre de Libération nationale. M. Ayrault était accompagné du ministre du Développement  industriel et de la Promotion de l'investissement, Amara Benyounès. Le Premier ministre français a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative et a observé une minute de silence à la mémoire des martyrs  de la guerre de Libération nationale.          

M. Ould Khelifa reçoit le Premier ministre français
Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa, a reçu, hier, à Alger, le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, en visite officielle en Algérie. L'entretien s'est déroulé au siège de l'APN en présence des membres des délégations des deux pays.  
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions