mardi 17 septembre 2019 01:36:01

Benbada à Bouira : Les prix des légumes secs baisseront dans les prochains jours

Dotation de toutes les wilayas de laboratoires de contrôle de la qualité d’ici 2015.

PUBLIE LE : 13-12-2013 | 23:00
D.R

En visite du travail et d’inspection, jeudi dernier, dans la wilaya de Bouira, le ministre du Commerce, M. Mustapha Benbada, a annoncé que toutes les wilayas du pays seront d’ici l’année 2015, dotées  d’un laboratoire de contrôle de la qualité des produits de consommation.
L’objectif de notre département ministériel est de doter toutes les wilayas du pays d’un laboratoire de contrôle efficient des produits de consommation écoulés au marché national, a-t-il tenu à rassurer lors de son inspection, en compagnie du wali de Bouira, M. Nacer Maaskri, d’un laboratoire de la répression de la fraude en phase d’équipement dans la commune de Sour El Ghozlane dont le coup de réalisation est de l’ordre de 111 millions de dinars. Ainsi, le ministre du Commerce a annoncé que sur les 20 laboratoires qui sont actuellement en cours de réalisation, 12 laboratoires seront opérationnelles au plus tard au courant du deuxième semestre de l’année 2014.
Cette opération de doter l’ensemble des wilayas du pays de ce genre de laboratoire vise, selon le premier responsable du secteur, «la protection du consommateur et l’économie nationale en permettant le contrôle analytique, notamment microbiologique des produits alimentaires proposés aux citoyens, dans les meilleurs délais». Sur place, le ministre du Commerce a instruit les responsables locaux de son secteur à procéder à l’équipement de ce nouveau laboratoire pour qu’il soit opérationnel au courant du premier trimestre de l’année 2014. A Sour El Ghouzlane, le ministre a également inspecté les chantiers de la réalisation du siège d’une inspection régionale de l’inspection du commerce et l’aménagement de local de l’ex-Edipal en marché couvert. Lors de sa visite, le représentant du gouvernement a procédé à l’inauguration du nouveau siège de l’inspection territoriale commerce implanté dans la commune de Lakhdaria où il a insisté auprès du directeur de wilaya du commerce sur la nécessité de procéder à la formation des nouvelles recrues dans cette inspection pour qu’elles soient opérationnelles au mois du ramadhan prochain où le contrôle de la qualité s’intensifie eu égard à l’augmentation de la demande et la multiplication des produits mis sur le marché durant cette période de l’année. Dans le but de rapprocher davantage le commerçant des services du commerce, M. Benbada a annoncé un programme de réalisation de trois nouvelles inspections régionales du commerce dans les communes de Bechloul, Kadiria et Ain Bessam. Il a, par ailleurs, annoncé que pas moins de 1.300 postes budgétaires sont dégagés pour le fonctionnement des structures de son département qui seront opérationnelles d’ici 2014 à travers tout le territoire national.

1.350 marchés réglementés réalisés jusqu’à la fin de l’année 2012
Après avoir écouté le bilan des activités de la direction du commerce de la wilaya de Bouira, notamment le volet de la lutte contre les marchés informels et les mesures prises pour recaser leurs exploitants, le ministre  wilaya a exhorté son représentant local à accélérer l’opération de réalisation tous les marchés couverts et autres box inscrits à l’indicatif de la wilaya de Bouira, en insistant sur la nécessité de respecter les normes connues dans la réalisation des marchés qui se doivent d’être dotés de toutes les commodités permettant l’exercice de l’activité commerciale.
 Comme il a recommandé la vigilance des services de sécurité pour empêcher toute activité commerciale informelle d’autant qu’il n’y a plus de raison pour que cette activité s’y réinstalle. A Bouira, tous les marchés couverts, à l’exception de cinq marchés, seront réceptionnés dans six mois au plus tard, a-t-il annoncé, en déplorant des retards accusés par l’entreprise publique Batimétal à laquelle a été confiée la réalisation des marchés couverts dans le cadre de l’opération d’éradication du marché informel. Par ailleurs, le ministre du Commerce a annoncé que 800 marchés ont été réceptionnés au niveau national, alors qu’un millier d’autres devront l’être d’ici deux mois. La mise en exploitation de toutes ses structures permettront la création de pas moins de 40.000 postes d’emploi, en sus que l’éradication à terme du marché informel. Sur ce chapitre, le ministre a fait état de la suppression, depuis le lancement de l’opération à ce jour, de pas moins de 840 marchés informels, alors que près de 1.350 marchés réglementés ont été réalisés jusqu’à la fin de l’année 2012. M. Benbada a également annoncé que son département qui a traité jusque-là 65 % du phénomène va poursuivre sa lutte pour éradiquer définitivement tous les marchés informels.
Concernant la cherté qui touche actuellement les légumes secs, le ministre du commerce a tenu à rassurer les consommateurs en annonçant que ces produits vont connaitre incessamment une baisse significative. «Les légumes secs seront cédés dans les prochains jours à des prix très abordables», a-t-il assuré, en expliquant que son département a fait appel à ses différents partenaires les invitant à écouler les importantes quantités de ces produits importés par l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC). A titre illustratif, M. Benbada a précisé que le prix de l’haricot blanc qui est affiché actuellement à plus de 300 dinars le kilo baissera à moins de 220 dinars le kilo. Cette baisse touchera également les autres légumes secs, a-t-il en outre rassuré.
 Il faut signaler qu’en plus de la visite de différentes structures relevant de son département ministériel, le ministre a visité deux autres structures commerciales relevant du secteur privé, à savoir une unité de fabrication de papier d’emballage dans la commune de Chorfa et une base logistique appartenant au groupe agroalimentaire Cevital implantée dans la commune de Bouira. Lors de sa visite de cette immense base logistique appelée «Numilog», le ministre du Commerce accueilli par le patron du groupe Cevital, M Issaad Rebrab, s’est dit ravi de cet énorme investissement consenti sur fonds propre du groupe Cevital. Pas moins de 7 milliards y sont injecté dans ce mégaprojet concrétisé par le groupe Cevital, selon son patron qui a également fait part deux autres bases logistiques similaires devront être concrétisées à SIG (Mascara) et Oran. La base logistique de Bouira implanté sur une superficie de 16 hectares est équipée de moyens technologiques de pointes en matière de stockage et de gestion pourra approvisionner tout le territoire national en 48 heures, selon le patron du groupe Cevital qui a, par ailleurs, indiqué que son groupe est prêt à réaliser d’autres plate-formes logistiques et autres supermarchés pourvu que l’Etat lui accorde des facilités dans l’acquisition des terrains. «Nous avons un pays extraordinaire où nous pouvons faire des choses aussi extraordinaires», a déclaré M. Issaad Rebrab. Le ministre du Commerce a invité l’homme d’affaire à mettre son expérience et moyens au service de la modernisation et le développement de l’économie nationale et à accompagner les PME nationales pour qu’elles se développent.
Bel. Adrar

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions