mercredi 19 septembre 2018 03:22:40

Algérie-France, Réunion de la FIAC : l'ONM présentera un document de travail préconisant la criminalisation du colonialisme

L'Organisation nationale des moudjahidine (ONM) présentera un document de travail, lors de la prochaine réunion de la Fédération internationale des anciens combattants (FIAC), prévue en mars prochain à Paris, dans lequel elle revendique la criminalisation du colonialisme et l'indemnisation des peuples qui l'ont subi

PUBLIE LE : 11-12-2013 | 0:00

L'Organisation nationale des moudjahidine (ONM) présentera un document de travail, lors de la prochaine réunion de la Fédération internationale des anciens combattants (FIAC), prévue en mars prochain à Paris, dans lequel elle revendique la criminalisation du colonialisme et l'indemnisation des peuples qui l'ont subi, a annoncé, hier, Saïd Abadou, secrétaire général de l'ONM. Dans une déclaration à l'APS à la veille de la commémoration du 53e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960, M. Abadou a indiqué que l'ONM allait présenter, lors de la réunion en mars prochain de la FIAC, au siège de l'UNESCO à Paris, "un document sur les victimes du colonialisme, ses essais nucléaires et ses mines (anti-personnel, ndlr)", et "soulever, à la lumière de cette démarche, la question ayant trait à la criminalisation du colonialisme". "L'ONM va réclamer, au cours de cette réunion, la dénonciation du colonialisme, et exigera des excuses à l'endroit des peuples anciennement colonisés afin que ces derniers soient indemnisés pour les massacres commis et les richesses spoliées", a ajouté M. Abadou. À cet effet, a-t-il poursuivi, l'organisation est en train de coordonner avec plusieurs organismes arabes et internationaux des anciens combattants, "pour criminaliser le colonialisme et le contraindre à présenter des excuses et indemniser les peuples qu'il a opprimés", a-t-il encore ajouté. M. Abadou a déclaré également que les positions de l'ONM étaient intangibles quant à la criminalisation du colonialisme dont a souffert l'Algérie, et insisté pour que le colonialisme présente des excuses au peuple algérien pour les massacres qu'il avait commis, soulignant que la reconnaissance par le président français François Hollande, lors de sa dernière visite en Algérie, du caractère injuste et barbare de la colonisation "est un pas non négligeable, mais reste insuffisant". Pour le secrétaire général de l'ONM, la présentation d'excuses auprès du peuple algérien "contribuera à renforcer les relations entre les deux peuples", citant comme exemple, la réconciliation entre Allemands et Français liés par de nouvelles relations.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions