samedi 11 juillet 2020 00:38:40

Le Mexique veut renforcer ses relations économiques avec l’Algérie

Le Mexique veut renforcer ses relations économiques avec l’Algérie, à travers la promotion des échanges commerciaux et la réalisation de partenariats durables, notamment dans l’industrie automobile

PUBLIE LE : 11-12-2013 | 0:00

 Le Mexique veut renforcer ses relations économiques  avec l’Algérie, à travers la promotion des échanges commerciaux et la réalisation de partenariats durables, notamment dans l’industrie automobile, a indiqué, hier à Alger, José Guillermo Garcia-Garza, représentant du ministère mexicain de l’Économie. Selon M. Garcia-Garza, également directeur de l’agence de promotion  économique du Mexique (promexico) pour l’Afrique du Nord, plusieurs opportunités  commerciales et de partenariat  existent entre les deux pays.   Ce responsable qui s’exprimait lors d’une journée d’information sur  les opportunités économiques et commerciales entre l’Algérie et le Mexique,  organisée par le Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), pour faire  connaître le marché mexicain aux opérateurs économiques algériens, a évoqué la possibilité de créer des partenariats «durables» pour développer la sous-traitance destinée à l’industrie automobile, notamment avec la réalisation d’une usine Renault en Algérie.          
«Les secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’agroalimentaire intéressent particulièrement les entreprises mexicaines», a-t-il ajouté.          «Plusieurs opérateurs mexicains veulent trouver des partenaires algériens pour concrétiser en Algérie des projets dans ces domaines et augmenter le échanges  commerciaux entre les deux pays», a-t-il affirmé. Les échanges commerciaux entre l’Algérie et le Mexique se sont établis à 227,37 millions de dollars en 2012, contre 307,61 millions de dollars en 2011,  selon les chiffres des Douanes algériennes. Les principaux produits importés de ce pays sont les légumes secs et le blé, alors que le gaz naturel constitue le principal produit exporté par l’Algérie vers le Mexique.          Les opérateurs algériens présents à cette rencontre ont manifesté leur intérêt à développer des partenariats avec leurs homologues mexicains, et aussi à intensifier les exportations algériennes vers ce pays, notamment des produits  agroalimentaires. Pour sa part, le directeur général de la CACI, Mohamed Chami, a estimé  qu’un potentiel «très important» existait pour hisser les relations économiques entre les deux pays. M. Chami a annoncé, à cette occasion, qu’une importante délégation d’hommes d’affaires mexicains conduite par le ministre mexicain de l’économie est attendue  début 2014 à Alger, pour étudier la possibilité de l’approfondissement de la coopération économique.
Une commission mixte sera également organisée au cours du deuxième semestre 2014, a indiqué l’ambassadeur du Mexique en Algérie, Juan José Gonzalez Mijares, qui a souligné l’existence d’une volonté politique pour renforcer les rapports commerciaux et économiques entre l’Algérie et le Mexique.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions