Le PDG d’ATM Mobilis au Forum d’El Moudjahid : « Nos offres de service pour la 3G sont au niveau de l’ARPT »

Avec un investissement de 142 milliards de dinars pour le renouvellement de son réseau et 4.200 travailleurs, l’opérateur historique de la téléphonie mobile, ATM Mobilis, est le premier investisseur et le premier employeur dans le secteur des télécommunications.
PUBLIE LE : 04-12-2013 | 23:00

Avec un investissement de 142 milliards de dinars pour le renouvellement de son réseau et 4.200 travailleurs, l’opérateur historique
de la téléphonie mobile, ATM Mobilis, est le premier investisseur et le premier employeur dans le secteur des télécommunications. Saad Damma, le PDG de cette entreprise qui se veut citoyenne, était invité, hier, du Forum d’El Moudjahid, a annoncé que d’ici la fin de l’année, le nombre d’abonnés atteindra 12 millions et demi. Les clients de 19 wilayas pourront profiter de la 3G dans un délai d’une semaine sans recourir à une deuxième puce.  Les offres de services ont été soumises à l’ARPT. Il ne reste que leur validation. 

Au lendemain de l’octroi des licences officielles de la 3G, le Forum d’El Moudjahid a reçu le PDG d’ATM Mobilis. M. Saad Damma, qui est à la tête de cette entreprise depuis le mois d’avril 2012, est fier de  dire qu’il est le catalyseur  de l’avancée que connaît l’opérateur qui a enregistré des bilans exceptionnels en 2012 et 2013.  lors de sa nomination, ils s’était fixé trois objectifs, en l’occurrence l’avènement de la 3 G , la modernisation de l’activité commerciale et le rapprochement avec la clientèle.
Le plus important reste le dossier de la 3G qui a coûté à l’opérateur 5 milliards de dinars. Pour le premier responsable, ce coût est symbolique et dénote l’intérêt des pouvoirs publics pour la vulgarisation de cette nouvelle technologie et d’ailleurs, M. Saad Damma voit dans l’octroi des licences de la 3G, un événement historique, car il symbolise un tournant  dans l’histoire de la téléphonie en Algérie. Les clients de Mobilis, désireux d’acquérir la 3G, ne seront pas obligés de recourir à une deuxième puce, puisque l’opérateur public compte offrir la solution deux numéros sur une seule puce pour remédier à l’exigence de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) concernant la numérotation spéciale 3G. M. Saad Damma le confirme : « Nous allons offrir la possibilité à nos abonnés d’utiliser un deuxième numéro sur une seule puce. » Cette solution semble être la tendance puisque même l’opérateur Nedjma-Ooredoo  a  adopté la même démarche. Et pour répondre aux voix qui s’élèvent pour dire que l’Algérie est très en retard   dans ce domaine, il dira que ce retard peut être rattrapé.
Et pour mieux expliquer les avantages de la 3 G qui est destinée au grand public et aux entreprises des portes ouvertes sont organisées au niveau des agences de l’opérateur. En ce qui concerne les tarifs, le premier responsable de Mobilis rassure et   promet qu’ils seront à la portée de tous et des formules seront proposées, selon l’utilisation journalière ou mensuelle.
Nora Chergui    

----------------------------

Utilisation de la 3G, sponsoring, Mondial-2014…
Le PDG d’ATM Mobilis a, au cours de son passage au forum de Liberté, apporté de nombreuses précisons sur les questions de l’heure. Ainsi, s’agissant de  l’utilisation de la 3G, il dira qu’elle est différente de la 2G avec l’existence de la DATA. Il fera relever toutefois la nécessité d’une prudence par les mineurs. Dans ce cadre, ATM Mobilis a conçu un nouveau type de contrat avec de nouvelles dispositions qui sont au niveau de l’autorité de régulation pour validation. Pour ce qui est de la tarification de la 3G  il précisera qu’  « Il y a deux facteurs importants qui vont impacter les tarifs proposés aux clients. Il y le nombre d’abonnés à atteindre et le développement du contenu local, avec ces deux paramètres principalement, les tarifs vont baisser d’une façon inimaginable. Toutefois selon lui, il est "prématuré" de parler de comment le marché va se comporter, les indicateurs disent qu’il y a un engouement. Ce n’est pas un effet de "mode", mais pour lui le haut débit mobile ne pourra pas remplacer un "bon" réseau fixe. Pour pouvoir donner les mêmes capacités d’une fibre optique, il faut multiplier par 3 ou 4 les investissements sur la partie radio, et là aucun business plan ne peut tenir avec cet investissement parce que ça va impacter le plus de clients au final ». Le PDG annoncera également l’offre d’un nouveau service .  « Vous allez avoir un espace wifi mobile chez vous avec Mobils. Nous allons offrir le service qui va vous permettre de partager avec les membres de la  famille la connexion Mobilis DATA », a-t-il annoncé .
Sihem O.

----------------------------

L’application Skype ne sera pas bloquée
« Un opérateur qui vit de la voix ne peut offrir gratuitement le Skype. Ce Skype ne va pas être bloqué avec le lancement de la 3G, mais il aura un coût. Nous pouvons offrir le service dans un package. Les investissements importants que nous nous sommes en train de consentir sont "importants".
Ils sont non-stop pour pouvoir octroyer ce service à tous nos clients, nous ne pouvons pas nous permettre des choses qui pourront réduire nos revenus voix. Tous les opérateurs internationaux enregistrent 95% de leur chiffre d’affaires de la voix. Les précisions disent que c’est au-delà de 2017 que cette tendance va baisser ».
Autre sujet évoqué, la réalisation d’infrastructure. A ce sujet, il annoncera que Mobilis est « très fier de pouvoir réaliser le premier pylône algérien. Ce marché des pylônes a été longuement dominé par l’importation, ils sont importés plus précisément de la Turquie, Tunisie ainsi que de Chine.  Ce marché va pérenniser 700 emplois à Reghaïa et permettra  de créer 100 nouveaux emplois. La demande est là, nous avons des obligations de couverture avec la 3G et même la 2G. Les besoins pour Mobilis sont à 1.000 pylônes par an. Nous  pouvons exporter ce pylône vers les pays limitrophes de l’Algérie. »
S. O.

----------------------------

Mondial-2014 : Mobilis sera présent avec des supporters
Au sujet de la venue, le 18 mai prochain, du club espagnol Real Madrid il dira qu’avec ce projet, l’objectif est d’établir une relation avec le géant mondial Médiapro titulaires de droit sportif au niveau de l’Espagne, du Brésil, de l’Italie et c’est lui qui prépare le contenu sportif pour les opérateurs européens. Des négociations sont en cours pour amener ce contenu dans la perspective de l’offrir aux clients de Mobilis à travers cette nouvelle technologie.
Pour M. Damma dans la 3G, il n’y a pas que l’accès, le contenu doit être développé. Il faut que toutes les institutions s’engagent à développer un contenu local qui va permettre aux Algériens de s’intéresser à cette nouvelle technologie et ça va contribuer à l’amélioration de la vie quotidienne des citoyens. Notre sponsoring sportif ne sera pas passif ».
De même qu’il annoncera que des clients de Mobilis seront pris en charge pour assister aux matchs du Real Madrid à Madrid y compris le classico.  Restant dans le domaine du football, le PDG fera part du projet d’accompagner des supporters algériens au mondial brésilien .
S. O.
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com