dimanche 08 dcembre 2019 23:31:17

EL-TARF,Mouvements de protestation dans la commune de Ben M’Hidi : Les citoyens revendiquent des logements et la réfection des routes

Plusieurs localités de la commune de Ben M’Hidi, wilaya d’El Tarf, ont été lundi et mardi derniers, le théâtre de mouvements de protestation pour réclamer l’accès au logement rural

PUBLIE LE : 05-12-2013 | 0:00

Plusieurs localités de la commune de Ben M’Hidi, wilaya d’El Tarf, ont été lundi et mardi derniers, le théâtre de mouvements de protestation pour réclamer l’accès au logement rural. Les manifestants ont investi la rue en procédant au blocage de la RN 44 à hauteur de la localité de Sidi Kassi et El Kous. Des dizaines de protestataires se sont  aussi rassemblés devant le siège de l’APC de Ben M’Hidi.
La réaction des manifestants fait suite à une rumeur faisant état de la liste de 138 bénéficiaires de logements ruraux. Une autre liste de 159 bénéficiaires de logements ruraux, a également été établie par les membres de l’APC, sur un quota de 300 affecté à cette commune où il a été enregistré  3.000 demandes de logements ruraux. Le wali d’El Tarf, Mohamed Lebka, qui s’est rendu mardi dans la daïra de Ben M’Hidi, pour une visite de travail et d’inspection a tenu une réunion avec les responsables locaux et du mouvement associatif. Il a appelé au dialogue et à éviter le blocage des routes pour satisfaire des revendications sociales.
Il a mis en garde tous ceux qui investissent la rue en bloquant la route, avertissant que des sanctions seront prises à l’encontre des auteurs à l’origine de la fermeture des voies publiques. Par ailleurs, pas moins de 52 fourgonnettes de transport de passagers ont bloqué la circulation automobile au niveau de l’intersection formant la RN 16 et 84 , dimanche dernier à Dréan pour réclamer la réfection des routes se trouvant dans un état piteux. A l’aide de leurs véhicules, ils ont ainsi empêché les usagers de la route nationale de rejoindre leurs destinations.
Les  lycéens de la localité d’Aïn Allem, commune de Dréan, n’ont pas pu, ce jour-là, se rendre à leur établissement pendant cette période des examens.
Les manifestants se sont dispersés dans le calme après l’intervention du chef de daïra qui leur a promis la prise en charge de leurs doléances.  
B. Guetmi

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions