mardi 29 septembre 2020 08:31:18

Visite du premier ministre à la wilaya d’El-Oued : « Notre économie a besoin d’investisseurs motivés »

A partir de la fastueuse résidence Edhaouia, le Premier ministre M. Abdelmalek Sellal qui était hier, en visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’El Oued, a lancé un message fort en direction des investisseurs.

PUBLIE LE : 03-12-2013 | 23:00
D.R

A partir de la fastueuse résidence Edhaouia, le Premier ministre M. Abdelmalek Sellal qui était hier, en visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’El Oued, a lancé un message fort en direction des investisseurs.

Il a fait acte d’engagement en leur faveur, déclarant qu’une économie moderne et en phase avec les règles de la mondialisation, se doit d’être fondée sur une base industrielle conséquente, sur des projets économiques porteurs d’une grande plus-value économique.  «Notre économie a besoin d’investisseurs motivés, de sens de l’initiative et d’un sens élevé qui lui permette d’aller à la conquête des marchés extérieurs», a-t-il dit en substance. Il a déclaré être engagé contre la bureaucratie et la dictature des bureaucrates. Cette déclaration a été largement approuvée par les investisseurs qui, à l’occasion, ont saisi le message.
Il faut dire que le Premier ministre n’est pas allé par quatre chemins pour dénoncer certaines pratiques, exhortant même  les investisseurs de la wilaya, de ne pas se laisser faire : «Je m’adresse à vous au nom du président de la République et du gouvernement, et je peux vous assurer qu’il existe une volonté politique d’accompagner tous  ceux qui sont prêts à investir dans le pays», a-t-il affirmé. Il a ajouté que «le rôle du gouvernement est de faciliter la tâche à l’investisseur dans tous les  domaines »
 Cela étant, M. Abdelmalek Sellal a inauguré la gare routière de Djamaâ (110 km d’El-Oued), de classe B. Cette infrastructure dispose d’une dizaine de quais et de locaux commerciaux.  Elle assurera 80 départs de bus quotidiennement.  A cette occasion le Premier ministre a donné instruction d’accélérer l’attribution des locaux commerciaux.
A Guemmar, il a visité une unité de conditionnement de dattes, au  niveau du complexe privé «El-Moustakbel» des services agricoles, pris connaissance d’une série d’exposés sur les secteurs de l’agriculture et des forêts dans la wilaya ainsi qu’un exposé sur la situation du secteur des  ressources en eau avec les grandes opérations menées dans le cadre de la lutte contre le phénomène de la remontée des eaux. Il a présidé  une cérémonie de remise symbolique de titres de concession à 15 jeunes sur un total de 370 jeunes ciblés par l’opération.

Projet d’extension du poste frontalier de Taleb-Larbi
M. Abdelmalek Sellal, a inspecté l’unité de fabrication de produits sidérurgiques tréfilés dans la commune de Kouinine située à quelques kilomètres du chef-lieu.  Cette dernière est spécialisée dans la fabrication de produits sidérurgiques utilisés dans le bâtiment et assure une production de 15.000 tonnes par an.
Ecoutant responsables du site, le premier ministre s’est intéressé aux différentes  phases de production et de commercialisation des produits locaux et nationaux. Dans ce contexte, il a été informé de la première opération d’exportation vers des pays voisins.
Une première réussite mais qui a fait dire aux promoteurs que beaucoup reste à faire», notamment les contraintes d’exportation soulevées par ses interlocuteurs. M. Sellal a fait état d’un projet d’extension du poste frontalier de Taleb-Larbi pour développer et favoriser les opérations commerciales et d’exportations.
L’on nous informera dans cette unité privée, qu’elle a été créée en 2009 dans le cadre de la coopération algéro-turque. Elle est spécialisée dans la fabrication de produits sidérurgiques utilisés dans  le bâtiment pour les besoins du bétonnage, ainsi que de clous, socles métalliques, clôtures et autres.  
Elle assure donc une production importante pour la région et emploie 120 personnes travaillant en trois équipes, en H-24 et 7j/7, selon les responsables.         

Des infrastructures hospitalières à renforcer
 Le Premier ministre a procédé  à la mise en exploitation de l’hôpital spécialisé en ophtalmologie, résultat d’une   coopération entre  l’Algérie et Cuba. Cet établissement sanitaire  offre une capacité de  40 lits et dispose de différents services, dont les urgences, les blocs opératoires,  les salles de consultation, le laboratoire, le centre d’imagerie et des structures  de formation et d’accueil des malades.   Il sera renforcé par une équipe  médicale cubaine  composée   de 84 membres.      
 Un exposé a été présenté au Premier ministre sur la situation du secteur  de la santé dans la wilaya, et les principales contraintes qui surviennent sur le terrain. On peut citer, à titre d’exemple, la faiblesse de l’encadrement  médical spécialisé, la vétusté des structures  de santé et le déficit en paramédicaux.   M. Sellal a donné ordre aux responsables afin qu’ils se hâtent pour  la réalisation d’une annexe d’école paramédicale, et d’inciter les  cadres pour qu’ils inscrivent leurs  besoins à même de leur garantir un encadrement médical, de formuler des doléances pour réaliser  de nouvelles structures de santé. C’est un acte indispensable pour parer au  problème de la vétusté des installations actuelles.

Dynamiser le tourisme dans le Sud
Le Premier ministre a assisté ensuite à la présentation du projet de la palmeraie des Riads du Souf. Ce projet est réalisé dans une palmeraie et oliveraie de 600 ha et s’inscrit dans une double perspective qui relève d’une volonté  de dynamiser l’investissement local notamment dans le sud.
La seconde est induite dans une optique de demande nationale et internationale réitérée longuement par une clientèle à la recherche d’un cadre authentique. Selon la présentation qui lui a été faite, ce projet sera exemplaire et va constituer une locomotive de développement régional, créateur d’emplois et de richesses. Il va permettre de donner un souffle probant au tourisme national à partir de l’originalité du Sahara. Enfin, la création de cette palmeraie, véritable œuvre d’architecture et d’authenticité, peut constituer un jalon appréciable  pour une alternative durable en faveur de la promotion des villes sahariennes comme Biskra, Boussaâda, Laghouat, Timimoun, Djanet, Taghit et d’autres métropoles du désert.
Pour être concrétisé, ce projet a besoin d’un soutien efficace de l’Etat, selon ses concepteurs.
M. Bouraib

--------------------------------

Abdelmalek Sellal devant les représentants de la société civile :
« Aux jeunes de garder espoir »
Devant un auditoire attentif et nombreux composé de membres de la société civile, d’élus et de notables de la région, M. Abdelmalek Sellal a évoqué la stabilité qui règne dans notre pays. C’est un thème récurrent qui anime la teneur de ses propos et sur lequel, il revient à chaque fois que l’occasion lui est offerte. Pour le Premier ministre, «cette stabilité est un garante  du développement et sans laquelle rien ne peut se concevoir. On mesure l’importance de ce facteur quand on connaît les phases de turbulence et d’instabilité politique et sociale qui prévalent dans nombre de pays arabes et dans les régions du Sahel» a-t-il dit, mettant en exergue par là, tous les moments difficiles qu’a traversés notre pays et la précieuse la situation de paix dont notre pays se fait un devoir de préserver.
M. Abdelmalek Sellal s’est adressé à la frange juvénile qui compose la majeure partie de la population de la ville aux mille coupoles, et leur a adressé un message de confiance et d’espoir à l’égard du pays, de ses potentialités et de la volonté de l’Etat à agir pour le bien de l’ensemble de la collectivité nationale.
Se confinant dans le strict aspect concernant la région d’El Oued, le Premier ministre s’est réjoui du fait que cette région a de nombreux atouts touristiques et agricoles qui se doivent d’être valorisés.  Cette incitation est d’autant plus plausible que notre économie se doit de sortir des vieux sentiers battus et d’investir les marchés internationaux. C’est une évidence qu’il a déjà réitérée plus tôt dans la journée, pendant sa visite d’inspection à El Oued et devant les investisseurs à qui il a longuement parlé.
M. Abdelmalek Sellal a encore indiqué que la consommation énergétique de nos concitoyens a beaucoup évolué. «Il y a des indicateurs fiables qui l’attestent, notamment dans le domaine de la consommation de gaz et d’électricité». S’adressant toujours à la foule nombreuse, venue l’écouter,  il a déclaré que «l’Algérie ne veut en aucun cas, chercher des problèmes avec un quelconque pays étranger». Il argue du fait que «notre pays est pacifique, fidèle à sa politique de non ingérence dans les affaires intérieures des Etats».
Cette affirmation traduit la ferme volonté de notre nation à vivre en paix avec le monde extérieur.
M. Bouraib

---------------------------------

L’Algérie soutient les pays voisins pour préserver la stabilité et la sécurité de la région
L’Algérie soutient ses pays voisins, car elle est convaincue qu’il y va de sa stabilité et de sa sécurité, a indiqué hier à El Oued le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. «Nous soutenons nos voisins, car nous avons la conviction que leur sécurité et la nôtre et leur stabilité est la nôtre également», a déclaré M. Sellal lors de son intervention devant les représentants de la société civile de la wilaya d’El Oued. «L’Algérie ne cherche à nuire à aucun pays voisin», a-t-il insisté, rappelant que cette position de principe consiste à ne pas s’ingérer dans les affaires internes des autres pays. M. Sellal a, par ailleurs, ajouté que l’Algérie avait «beaucoup ont souffert des affres du terrorisme et payé un lourd tribut», soulignant que la stabilité est un «précieux acquis» qu’il faut préserver.  Se félicitant du retour de la stabilité dans le pays, M. Sellal a estimé que cette stabilité a permis aux Algériens une «meilleure» qualité de vie.

-----------------------------------

Visite à l’unité de conditionnement de dattes à Guemmar
La formation afin  de développer l’agriculture
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a visité,  hier à Guemmar (15 km d’El-Oued), une unité de conditionnement de dattes, au  niveau du complexe privé «El-Moustakbel» de services agricoles. L’unité, dont M. Sellal a visité les structures, a été ouverte cette année seulement, et offre une capacité de traitement de 5 tonnes/jour, elle génère 120 emplois permanents et 70 autres saisonniers, selon sa fiche technique.  
Elle est intégrée dans le cadre du complexe «El-Moustakbel» de services agricoles, créé en 2010, et développe trois types d’activités : une unité  de stockage de produits agricoles, une huilerie et l’unité de conditionnement de dattes précitée.  Les autres activités du complexe sont le stockage de produits agricoles, avec 20 chambres froides offrant une capacité d’emmagasinage de 6.000 tonnes,  et une huilerie d’une capacité de traitement de 56 quintaux/ heure et de stockage  de 30.000 litres, ont indiqué ses responsables.  Sur site, des exposés ont été présentés au Premier ministre sur les  secteurs de l’agriculture et des forêts dans la wilaya, avec leurs programmes sur la période 2000-2013, ainsi qu’un exposé sur la situation du secteur des ressources en eau avec les grandes opérations menées dans le cadre de la lutte  contre le phénomène de la remontée des eaux. Des explications ont aussi été fournies à la délégation sur le projet-pilote  de l’Office national d’irrigation et de drainage (ONID) sur l’utilisation de  la géothermie dans la culture sous serre multi-chapelles. Un projet expérimental piloté par l’ONID qui cherche de potentiels investisseurs intéressés par ce procédé agricole, bénéficieront le cas échéant, d’un  suivi et d’une orientation en la matière de la part de l’Office, a-t-on signalé.          
M. Abdelmalek Sellal a présidé ensuite une cérémonie de remise symbolique de titres de concession à 15 jeunes sur un total de 370 jeunes ciblés par l’opération, dans une première phase, en attendant l’étude des autres dossiers déposés. M. Sellal a saisi l’opportunité pour insister sur le volet de la formation  afin de développer davantage le secteur de l’agriculture dans la région.

-------------------------------------

Mise en exploitation de l’hôpital ophtalmologique

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a procédé, hier à El-Oued, à la mise en exploitation de l’hôpital spécialisé en ophtalmologie, fruit de la coopération algéro-cubaine.

Cette structure de santé, pour laquelle a été consacrée une enveloppe  de plus de 1,64 milliard de dinars (étude et réalisation), offre une capacité de 40 lits et dispose de différents services, dont les urgences, les blocs opératoires, les salles de consultation, le laboratoire, le centre d’imagerie, en plus des  structures de formation et d’accueil. Cet hôpital permettra d’effectuer entre 300 et 500 consultations par jour et 30 et 40 interventions chirurgicales par jour également, a indiqué le directeur de la santé de la wilaya. Il sera renforcé prochainement par un staff médical cubain composé  de 84 membres, a-t-il ajouté. Un exposé a été présenté au Premier ministre sur la situation du secteur  de la santé dans la wilaya, et les principales contraintes rencontrées, dont  le déficit en encadrement médical, notamment spécialisé, la vétusté des structures de santé, en particulier les hôpitaux, et le déficit en paramédicaux.  En réponse aux préoccupations soulevées, M. Sellal a instruit les responsables  concernés à hâter la réalisation au niveau local d’une annexe d’une école paramédicale, avant d’appeler les cadres du secteur et les autorités locales à inscrire leurs  besoins en matière d’encadrement médical, et à faire des propositions de réalisation  de nouvelles structures de santé, afin de remédier au problème de la vétusté  des installations actuelles.

----------------------------------

M. Sellal met en exploitation la gare routière de Djamaâ
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a procédé hier à la mise en exploitation de la gare routière de Djamaâ, de  classe «B», première étape de sa visite de travail d’une journée dans la wilaya d’El-Oued. Inscrit dans le cadre du programme de développement des régions du Sud,  pour une enveloppe de 98 millions DA, ce projet, qui couvre une superficie de 4,5 hectares, compte 15 quais, 4 guichets, une infirmerie et une dizaine de  locaux commerciaux appelés à abriter différentes prestations de services. La gare assurera 80 départs de bus quotidiennement pour la couverture de 6 dessertes et accueillera quelque 300 bus/jour de transit reliant les wilayas du Centre, de l’Est, et de l’Ouest à celles du Sud et traitera annuellement  quelque 1.200.000 voyageurs. Sa gestion sera confiée à la Société de gestion des gares routières d’Alger (Sogral) qui gère plusieurs autres structures du genre à travers le  pays. Visitant certaines structures de cette gare routière, le Premier ministre a appelé les responsables de Sogral à hâter l’adjudication concernant l’attribution des locaux commerciaux situés dans l’enceinte de cette gare routière, afin d’offrir leurs prestations aux passagers au plus tôt.

----------------------------------

Modalités et règles de construction dans le sud
Le décret exécutif signé par le PM
Le décret exécutif fixant les modalités et les règles  de construction dans le Sud a été signé récemment par le Premier ministre. Il sera appliqué dès sa publication dans le Journal officiel, a indiqué  hier  à  El-Oued le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid  Tebboune. « Le décret exécutif fixant les modalités et les règles de construction  dans le Sud, a été signé récemment et sera mis en application dès sa publication  dans le Journal officiel », a déclaré le ministre en marge de la visite du Premier  ministre, Abdelmalek Sellal, dans cette wilaya.  « En vertu de ce texte, aucun citoyen ne pourra construire dans les  régions concernées sans le préalable d’une autorisation l’obligeant à tenir compte des spécificités urbanistiques des régions du Sud », a-t-il précisé. « On ne peut pas revenir sur ce qui a été fait, mais dorénavant le mode de construction dans le Sud sera respecté », a-t-il affirmé. Il a ajouté que l’habitat propre au Sud « permet d’économiser l’énergie », citant l’exemple de la wilaya d’El Oued, connue par ses coupoles, un type de constructions propres à la région.

----------------------------------

Projet de complexe touristique « Gazelle d’Or » à El-Oued
Nécessité de capitaliser   le potentiel et les initiatives locaux
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a visité hier le projet de complexe touristique « Gazelle d’Or », situé à l’entrée ouest  de la ville d’El-Oued. Fruit de l’investissement privé, le projet touristique a été lancé en chantier en septembre 2008, sur une superficie de 140 hectares, pour une enveloppe de plus de 7,8 milliards de dinars, a indiqué le directeur du tourisme de  la wilaya. Le projet, actuellement à 60% de réalisation et dont l’étude a été confiée  à un bureau d’études algérien, comporte 87 chambres, 72 bungalows, 51 khaimas (tentes traditionnelles) aménagées, et 14 logements équipés, ainsi qu’un pavillon  pour son personnel. Il dispose aussi d’un terrain de golf à 18 trous couvrant 100 hectares, un sauna, un musée, ainsi que des bassins de natation et des restaurants. Il s’agit d’un imposant projet touristique, réalisé selon les standards internationaux, qui offrira une capacité de 494 lits et générera 393 emplois, bénéficiant de la formation interne, selon la direction du tourisme de la wilaya. Sur site, M. Sellal a rencontré un groupe d’investisseurs locaux qui lui ont soulevé des contraintes liés à la disponibilité du foncier industriel et allant dans le sens de l’accompagnement multiforme des promoteurs, à travers  les différents dispositifs incitatifs préconisés par l’Etat pour promouvoir l’investissement. Le Premier ministre a souligné, dans ce cadre, la nécessité de capitaliser  le potentiel et les initiatives locaux dans le développement de projets d’investissements, insistant, au passage, sur l’orientation de l’investissement vers les activités  agricole et touristique, pour développer l’économie nationale. Tout en assurant de la présence des pouvoirs publics aux côtés des investisseurs,  M. Sellal a estimé aujourd’hui «impératif» d’orienter l’appareil économique vers le développement de la production nationale et l’exportation multiforme, et ne plus compter uniquement sur les hydrocarbures.

----------------------------------

Visite d’une unité de produits sidérurgiques tréfilés à Kouinine
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, en visite  de travail dans la wilaya d’El-Oued, a inspecté hier l’unité de fabrication de produits sidérurgiques tréfilés dans la commune de Kouinine (5 km d’El-Oued). L’unité privée, créée en 2009 dans le cadre de la coopération algéro-turque,  est spécialisée dans la fabrication de produits sidérurgiques utilisés dans le bâtiment pour les besoins du bétonnage, ainsi que de clous, socles métalliques,  clôtures et autres. Elle assure une production de 15.000 tonnes/an et emploie 120 personnes travaillant en trois équipes, en H-24 et sept jours sur sept, selon les responsables. Des explications ont été fournies au Premier ministre sur les différentes  phases de production et la commercialisation des produits aux plans local et  national, et l’amorce d’une expérience d’exportation vers des pays maghrébins. En réponse aux contraintes d’exportation soulevées par le promoteur, M. Sellal a fait état d’un projet d’extension du poste frontalier de Taleb-Larbi  pour développer et favoriser les opérations commerciales et d’exportations.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions