mardi 19 novembre 2019 12:33:33

Incendie survenu dans un dépôt des douanes au port d’Alger : Plus de peur que de mal

L’incendie qui s’est déclaré, hier matin, dans un grand dépôt des douanes algériennes au niveau du port d’Alger, a été entièrement éteint et ce après plus de 3 heures de lutte contre les flammes qui ont failli tout dévaster, n’était-ce l’intervention rapide des pompiers d’Alger.

PUBLIE LE : 03-12-2013 | 0:00
Ph. Billal

L’incendie qui s’est déclaré, hier matin, dans un grand dépôt des douanes algériennes au niveau du port d’Alger, a été entièrement éteint et ce après plus de 3 heures de lutte contre les flammes qui ont failli tout dévaster, n’était-ce l’intervention rapide des pompiers d’Alger.

L’incendie s’est déclaré dans une aire de stockage d’une superficie de 4.500 m2 dans lequel les douanes algériennes emmagasinaient des produits ou matériels saisis tels que des automobiles, des camions, des vélos,  jet-skis des effets vestimentaires, des rouleaux de papiers, des articles électroménagers, et autres, il va sans dire que tous les produits stockés étaient inflammables           
Selon le chargé de la communication à la direction de la Protection civile d’Alger, le lieutenant Sofiane Bakhti, «le feu s’est déclaré vers 7h42 mn exactement, les premiers sur place étaient nos éléments du poste au Port d’Alger qui ont déclenché l’alarme avant que les renforts les rejoignent». «Pour en finir totalement avec le sinistre, la protection civile a mobilisé 120 éléments tous grades confondus, 15 camions anti-incendie, deux échelles aériennes et trois ambulances», a ajouté le porte-parole de la protection civile d’Alger.
L’intervention rapide des sapeurs pompiers a permis d’éviter le pire et de minimiser les dégâts «nous avons réussi à sauver 80 % de la marchandise emmagasinée, notamment 15 automobiles en provenance des saisies douanières», nous a expliqué le lieutenant Bakhti. La Protection civile poursuit son travail sur place, dira-t-il.
Pour sa part, le directeur régional des douanes du port d’Alger, Boudergui  Aissa a déploré «quelques dégâts occasionnés aux marchandises». M. Boudergui, a estimé que ces dégâts «ne sont pas très importants». Quant à l’origine de l’incendie, il reste indéterminé pour l’instant, une enquête a été ouverte par les services de sécurité pour déterminer l’origine de ce sinistre.
Mohamed Mendaci
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions