mercredi 14 novembre 2018 13:09:52

Réunion de l’OPEP aujourd’hui à Vienne : Vers le maintien du plafond de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) devrait laisser inchangé son plafond de production lors de sa prochaine réunion mercredi à Vienne, au cours de laquelle elle devrait également désigner un nouveau secrétaire général.

PUBLIE LE : 02-12-2013 | 0:00
D.R

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) devrait laisser inchangé son plafond de production lors de sa prochaine réunion mercredi à Vienne, au cours de laquelle elle devrait également désigner un nouveau secrétaire général. Plusieurs ministres des pays membres de l'Organisation des pays exportateurs  de pétrole (Opep) avaient indiqué récemment que le niveau de production de l'Opep fixé à 30 millions de barils par jour (mbj) depuis fin 2011, serait maintenu.         
«Je ne m'attends pas à ce que cela change car la production répond jusqu'à présent aux besoins des consommateurs», a ainsi déclaré le ministre koweïtien  du Pétrole, Mustafa al-Shamali, mi-novembre.           
Créée en 1960, l'organisation qui compte actuellement douze Etats du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Amérique latine, pompe environ un tiers de la production mondiale de brut. «Les prix du pétrole sont toujours dans la fourchette qui satisfait  la plupart des membres donc il n'y a pas beaucoup de raison de réduire la production», expliquent les experts. Cette année, les prix du Brent ont oscillé dans une fourchette comprise entre 100 et 120 dollars le baril, descendant seulement brièvement sous la barre des 100 dollars au printemps. L'accord intérimaire sur le programme nucléaire iranien conclu le week-end  dernier ne devrait pas non plus être un facteur suffisant pour changer le plafond de production, étant donné le maintien de l'embargo sur les exportations pétrolières de l'Iran. Et ce, d'autant plus que les problèmes d'offre persistent chez un autre membre de l'organisation, la Libye, où divers mouvements de protestations ont fait chuter la production de brut à 250.000 barils par jour contre 1,5 mbj en temps normal. Lors de cette 164e réunion, les membres de l'Opep doivent se mettre  d'accord sur un nouveau secrétaire général, dont la nomination a été repoussée d'un an faute d'accord entre l'Arabie saoudite, l'Iran et l'Irak, qui défendent chacun un candidat.  L'actuel secrétaire général, le Libyen Abdallah El-Badri, a enchaîné deux mandats de trois ans depuis le 1er janvier 2007 avant d'être reconduit pour une année supplémentaire, en décembre dernier.                  
Le secrétaire général de l'Opep a essentiellement une fonction de représentation, mais il est également chargé de préparer les réunions et de favoriser les rapprochements entre les vues souvent divergentes des Etats.
 

  • Publié dans :
  • OPEP
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions